Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Vu que les Russes décident toujours encore un peu du tempo des opérations, si ils ne se battent pas majoritairement la nuit, c'est qu'ils n'ont pas l'équipement et l'entrainement pour surclasser les Ukrainiens.

C'est quand même étonant...

Les Syriens ont combattu de nuit avec leur chars T-55 les Israéliens en 1973 (avec des projo IR).

Les Irakiens avait des la vision nocturne sur leur T-72 (pas très définie)

Le t-72 russe doit bien voir à quelques centaines de mètres... (coucou Thalès  :rolleyes:)

Edited by Chaps
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Chaps a dit :

Vu que les Russes décident toujours encore un peu du tempo des opérations, si ils ne se battent pas majoritairement la nuit, c'est qu'ils n'ont pas l'équipement et l'entrainement pour surclasser les Ukrainiens.

C'est quand même étonant...

Les Syriens ont combattu de nuit avec leur chars T-55 les Israéliens en 1973 (avec des projo IR).

Les Irakiens avait des la vision nocturne sur leur T-72 (pas très définie)

Le t-72 russe doit bien voir à quelques centaines de mètres... (coucou Thalès  :rolleyes:)

Tiens, excellente question, si l'infanterie russe manque d'équipements de vision nocture, fait on un effort particulier pour en fournir aux Ukrainiens?

Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, Niafron said:

Tiens, excellente question, si l'infanterie russe manque d'équipements de vision nocture, fait on un effort particulier pour en fournir aux Ukrainiens?

Ça demande beaucoup d’entraînement pour combattre avec des JVN ... pas sur que si on leur en donne ça soit très utile à une armée typée milice.

Une partie des postes de tir ATGM permettent une vision infrarouge qui permet d'observer de nuit c'est déjà pas mal.

Des jumelle IR ou IL pourraient être utile aussi ... mais je n'ai pas vu d'expression du besoin particulière de ce coté là.

Pour le moment on a plus l'impression d'un conflit, certes volumineux, mais assez low tech qu'autre chose ... c'est assez étrange.

De la même manière que l'intensité semble "moyenne".

On entend parler de partout de "haute intensité" le blabla à la mode ... mais ici on a l'impression d'un entre deux.

Je ne sais pas si c'est lié à la dilution des forces ... à une retenue des belligérant ... ou à leur incapacité à produire une engagement de haute intensité. C'est peut être aussi juste une vision parcellaire des choses qui s'éclaircira plus tard à la fin du conflit.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Pour le moment on a plus l'impression d'un conflit, certes volumineux, mais assez low tech qu'autre chose ... c'est assez étrange.

De la même manière que l'intensité semble "moyenne".

On entend parler de partout de "haute intensité" le blabla à la mode ... mais ici on a l'impression d'un entre deux.

Je ne sais pas si c'est lié à la dilution des forces ... à une retenue des belligérant ... ou à leur incapacité à produire une engagement de haute intensité. C'est peut être aussi juste une vision parcellaire des choses qui s'éclaircira plus tard à la fin du conflit.

Si les estimations sérieuses établissent à 10 % le tx de pertes, ça commence à faire et parler de moyenne intensité me semble optimiste. Je t'accorde que le tempo et la dilution dans l'espace des opérations, voir les incompétences tactiques,  donnent une impression bizarre, mais là où il y a contact, à mon avis, ça tape sévère. 

On voit peut-être apparaître des failles dans le concepts de supériorité techno, limitations dans les stocks de munitions. Je ne suis pas loin de penser qu'il faut complémenter avec du low cost (matos et hommes) pour la masse.  

 

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, Fusilier a dit :

Si les estimations sérieuses établissent à 10 % le tx de pertes, ça commence à faire et parler de moyenne intensité me semble optimiste. Je t'accorde que le tempo et la dilution dans l'espace des opérations, voir les incompétences tactiques,  donnent une impression bizarre, mais là où il y a contact, à mon avis, ça tape sévère. 

On voit peut-être apparaître des failles dans le concepts de supériorité techno, limitations dans les stocks de munitions. Je ne suis pas loin de penser qu'il faut complémenter avec du low cost (matos et hommes) pour la masse.  

 

D'aprés la version Ukrainienne et les médias anglo saxons ( source: The Guardian, d'après les SR brits ), les autorités russes auraient autorisé l'envoi au combats des "cadets" ( je suis pas sur du terme, au pifomètre, je dirais que c'est la toute dernière classe d'appelés avec un minimum de formation ).

 

Link to comment
Share on other sites

Les "analystes" OSINT amateurs trouveraient 10 ventilos détruits et 5 probablement HS.

Sans compter les éventuelles pertes de ce qui ne se trouvait alors pas sous abris (logistique diverse).

Je rejoins complétement @Chaps sur le combat de nuit, mais mon interrogation n'est basée sur aucune expérience militaire, donc très naïve, donc pas partagée jusqu'alors.

Je me dis quand-même, quelques FS qui approchent d'un périmètre russe, cartonne une sentinelle et font pleuvoir du mortier léger ou autre arme antichar histoire de "réveiller" et mettre sous pression tout le monde ... il suffit juste de faire ça et répéter chaque nuit à droite à gauche.
Si l'espace est consommateurs de ressource dans la sécurisation, quand la menace perçue devient H24, le temps devient aussi consommateur de ressources...

 

Edited by MoX
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Niafron a dit :

D'aprés la version Ukrainienne et les médias anglo saxons ( source: The Guardian, d'après les SR brits ), les autorités russes auraient autorisé l'envoi au combats des "cadets" ( je suis pas sur du terme, au pifomètre, je dirais que c'est la toute dernière classe d'appelés avec un minimum de formation ).

C'est pas des officiers en formation?  

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, MoX a dit :

Les "analystes" OSINT amateurs trouveraient 10 ventilos détruits et 5 probablement HS.

Sans compter les éventuelles pertes de ce qui ne se trouvait alors pas sous abris (logistique diverse).

Je rejoins complétement @Chaps sur le combat de nuit, mais mon interrogation n'est basée sur aucune expérience militaire, donc très naïve, donc pas partagée jusqu'alors.

Je me dis quand-même, quelques FS qui approchent d'un périmètre russe, cartonne une sentinelle et font pleuvoir du mortier léger ou autre arme antichar histoire de "réveiller" et mettre sous pression tout le monde ... il suffit juste de faire ça et répéter chaque nuit à droite à gauche.
Si l'espace est consommateurs de ressource dans la sécurisation, quand la menace perçue devient H24, le temps devient aussi consommateur de ressources...

 

 

Un peu de mal à croire que les russes soient capables d'utiliser une base si proche de la ligne de front comme autre chose qu'un terrain de secours.

Comme d'hab, on va attendre confirmation. 

 

il y a 4 minutes, Fusilier a dit :

C'est pas des officiers en formation?  

Peut-être, je suis pas sûr de la trad, j'ai mis entre parenthèse le terme original, je sais pas si ça se réfère à une classe d'âge ou à une dénomination militaire.

Edited by Niafron
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Niafron a dit :

 

Un peu de mal à croire que les russes soient capables d'utiliser une base si proche de la ligne de front comme autre chose qu'un terrain de secours.

Comme d'hab, on va attendre confirmation. 

 

Peut-être, je suis pas sûr de la trad, j'ai mis entre parenthèse le terme original, je sais pas si ça se réfère à une classe d'âge ou à une dénomination militaire.

Ben, on a eu des photos (prises du sol) de grosses volutes de fumée sur la base hier (=oui, il y a bien eu des frappes).
Et depuis la semaine dernière, la (forte) présence d'hélicos sur cette base a été documentée (vues satellitaires notamment).

Ici, une "confirmation" aérienne des dégâts causés par la frappe d'hier, donc à moins que cette dernière ne soit un fake, oui, il y a des pertes.

Edited by MoX
  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Fusilier a dit :

Je te mets la VO ( le texte du fil live de "the guardian", je te laisse le soin de traduire):

"Britain’s latest intelligence report appears to corroborate with information released by Ukraine’s military officials overnight.

The Ukrainian military earlier published its daily operational report, claiming Russian military leadership has approved the “early release” of cadets to fight in combat against Ukraine.

According to the report released by Ukraine’s ministry of defence, Russia is having trouble providing its troops with ammunition and “has lost (completely destroyed, or lost ammunition) 40% of units involved in operations on the territory of Ukraine”.

“The worst situation remains in the area of Mariupol, where the opponent tries to block the city in the western and easter"n outskirts of the city,” military officials from the general staff of the armed forces of Ukraine added."

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Niafron a dit :

Je te mets la VO

Je ne vois pas d'autre explication que des éléments des écoles de cadets; c'est un peu comme les académies militaires US.  Les élèves en fin de cursus, prêts à intégrer les formations d'officiers, doivent être plus ou moins opérationnels.  Il me semble que depuis quelques années certaines écoles de cadets prennent part aux défilés sur la place rouge; a voir avec les spécialistes de la Russie. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Pour cette histoire d'absence de retour sur de probables combat de nuit, il ne faut pas oublier que la plupart des retours que nous avons des combats au sol proviennent des. Ukrainiens et font l'objet du filtre de la propagande. S'ils se prennent des taules la nuit parce que ceux d'en face sont bien équipé, on ne devrait pas trop en entendre parler. 

Et de leur côté les russes communiquent peu. 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, MoX a dit :

Je me dis quand-même, quelques FS qui approchent d'un périmètre russe, cartonne une sentinelle et font pleuvoir du mortier léger ou autre arme antichar histoire de "réveiller" et mettre sous pression tout le monde ... il suffit juste de faire ça et répéter chaque nuit à droite à gauche.

En l'occurrence, on peut se demander si ces dernières destructions ne sont pas à mettre en relation - et bien qu'il fut parfois fait mention de frappes d'artillerie - à cela : https://twitter.com/tianleimy/status/1503907298455998468

Un - voire deux selon les sources - Su-25 ukrainiens auraie(nt) été abattu(s) hier dans la région de Kherson. Pas impossible qu'il y ait ici eu des frappes aériennes opérées par la force aérienne ukrainienne. Et cela confirmerait ce qu'expliquent les représentants du Pentagone depuis un moment, à savoir que la force aérienne ukrainienne est loin d'avoir été détruite et rendue inopérante.

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, bubzy a dit :

Pour cette histoire d'absence de retour sur de probables combat de nuit, il ne faut pas oublier que la plupart des retours que nous avons des combats au sol proviennent des. Ukrainiens et font l'objet du filtre de la propagande. S'ils se prennent des taules la nuit parce que ceux d'en face sont bien équipé, on ne devrait pas trop en entendre parler. 

Et de leur côté les russes communiquent peu. 

 

Je trouve que depuis quelques jours les russes ont changé de tactique sur la com ( du moins vers l'international, celle de base consistant à expliquer que y avait pas de guerre en Ukraine).

Et ils son toujours incapables de fournir des images à leur avantage.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Concernant le peu d'informations sur des combats de nuit, les Retex des 2 batailles de Grozny pointaient déjà le manque d'équipement individuel et je ne crois pas que les russes aient massivement équipé leur infanterie de moyen de combat nocturne.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, g4lly a dit :

Ça demande beaucoup d’entraînement pour combattre avec des JVN ... pas sur que si on leur en donne ça soit très utile à une armée typée milice.

Une partie des postes de tir ATGM permettent une vision infrarouge qui permet d'observer de nuit c'est déjà pas mal.

Des jumelle IR ou IL pourraient être utile aussi ... mais je n'ai pas vu d'expression du besoin particulière de ce coté là.

Pour le moment on a plus l'impression d'un conflit, certes volumineux, mais assez low tech qu'autre chose ... c'est assez étrange.

De la même manière que l'intensité semble "moyenne".

On entend parler de partout de "haute intensité" le blabla à la mode ... mais ici on a l'impression d'un entre deux.

Je ne sais pas si c'est lié à la dilution des forces ... à une retenue des belligérant ... ou à leur incapacité à produire une engagement de haute intensité. C'est peut être aussi juste une vision parcellaire des choses qui s'éclaircira plus tard à la fin du conflit.

En complément de ce que tu évoques à la fin de ton message, sur les conseils d’ @Akhilleus ou de @pascal j’ai entamé la lecture de la somme de Lopez et d’Otkhmezuri : Barbarossa, la guerre ultime et dans le premier tier des 900 et quelques pages, en évoquant la puissance de la propagande du parti à destination de la population, notamment grâce à des films, livres, articles, etc. expliquant que l’Armée rouge grâce à la force du peuple soviétique allait détruire en 72h les hordes fascistes, apparaît cette mention : « … et dans les 1376 jours qu’allait durer la guerre, les russes perdront 20.000 hommes par … jour ! 

Évidemment, je suppose que ce chiffre, non sourcé dans le livre, inclus les blessés et les mutilés mais nous sommes loin des pertes russe actuelle (même en estimation haute) ce qui permet d’appréhender un peu mieux ce qu’est une guerre de « haute intensité » et de se rendre compte que l’attrition que peut supporter les armées modernes ne se compare plus avec celle du passé.

Bref, vous l’aurez compris, le terme « guerre de haute intensité » est avant tout un concept des États-Majors pour clairement faire comprendre aux politiques qu’il va falloir augmenter les budgets avant d’être repris par la presse et les médias en général qui l’on mis à toutes les sauces sans en mesurer la portée.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Ardachès a dit :

Évidemment, je suppose que ce chiffre, non sourcé dans le livre, inclus les blessés et les mutilés mais nous sommes loin des pertes russe actuelle (même en estimation haute) ce qui permet d’appréhender un peu mieux ce qu’est une guerre de « haute intensité » et de se rendre compte que l’attrition que peut supporter les armées modernes ne se compare plus avec celle du passé.

20 000 pax c'est à rapporter au nombre de militaires engagés.....  De mémoire plus de 3 millions de soldats pour l'armée rouge.  

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,943
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...