Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 15 minutes, pascal a dit :

Tu as tout dit ... risque de guerre nucléaire, le c'est pourquoi le Pdt Poutine a mis en avant le concept très tôt dans ses déclarations. On ne gère pas une puissance nucléaire comme on gère une puissance conventionnelle; c'est évident mais j'ai l'impression qu'il faut parfois avoir l'exemple sous les yeux pour que cette évidence soit comprise enfin  a priori pas par tout le monde.

L'arme nucléaire offre une latitude d'action bien plus grande à ceux qui en dispose. Poses-toi la question de savoir pourquoi le régime de la Corée du Nord est encore en place et pourquoi ce pays n'a jamais été attaqué ?

Donc oui on ne peut pas faire tout et n'importe quoi face au Russes à commencer par leur rentrer dedans frontalement ... C'est évident. Il faut simplement savoir jusqu’où on peut pousser le curseur sans conduire le Pdt russe acculé et isolé quoiqu'on en dise à commettre l'irréparable. On fait le maximum mais nous comme les Russes ne devont pas franchir la ligne rouge.

Pour les Russes c'est attaquer l'OTAN pour nous c'est intervenir directement en Ukraine. Quand on a compris ça on appréhende bien mieux la nature de ce qui se passe, comment arriver à ses fins sans commettre l'action de trop qui va entraîner une conflagration.

Je suis totalement conscient de la chose. C'est pour cela que je pense que si on avait vraiment voulu défendre les ukrainiens, il fallait envoyer des troupes sur place juste avant l'offensive. Les occidentaux ont fait l'inverse en faisant partir en catastrophe tous les  formateurs militaires déjà peu nombreux se trouvant sur place. Le message était donc très clair : on s'en lave les mains, régler cela entre vous, on ne participera pas aux combats. Maintenant que nous nous sommes retiré, une intervention est une déclaration de guerre de notre part alors que si nous avions eu des troupes sur place, cela aurait été de la responsabilité des russes.

Nous nous sommes volontairement mis dans cette situation d'impuissance pour nous ne servir d'argument auto-justificatif. Mais le fond du problème est aussi je pense que la pensée dominante chez les experts occidentaux était que l'Ukraine tomberait en 72h. Vu comme cela toute aide était inutile et aurait été probablement très dommageable à notre image. Cf soldat néerlandais prisonnier en Bosnie et évacuation par hélicoptère des toits de l'ambassade américaine à Saigon et Kaboul. 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, Deres said:

Nous nous sommes volontairement mis dans cette situation d'impuissance pour nous ne servir d'argument auto-justificatif. Mais le fond du problème est aussi je pense que la pensée dominante chez les experts occidentaux était que l'Ukraine tomberait en 72h. Vu comme cela toute aide était inutile et aurait été probablement très dommageable à notre image. Cf soldat néerlandais prisonnier en Bosnie et évacuation par hélicoptère des toits de l'ambassade américaine à Saigon et Kaboul. 

Et si un conflit qui pourri en Ukraine arrangeait bien tout le monde ...

  • Confused 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

ce qui supposerait que la capacité de résistance de l'Ukraine aurait été parfaitement analysée et ajustée, ni trop, ni trop peu, bien avant le conflit.

Ça fait beaucoup de pièces à assembler toutes précisément pour produire la situation finale voulue.

 

Bien qu'évidemment autant l'Ukraine que les USA / UK (OTAN?) ont préparé le terrain, donné du matériel et des formations

 

(comme aux Afghans d'ailleurs... et à un paquet d'armée de bras cassé dans le monde ...)

 

Est-ce que la géopolitque active, ne serait plutôt une série de dérapages semi-contrôlés avec la capacité de se focaliser sur les bons cotés de chaque situation subie?

Edited by Chaps
Ajout
  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Métal_Hurlant a dit :

Maintenant les russes aussi ont des Javelin :

 

 

Risque calculé ils ont bien eu des stingers des les années 80 capturés sur de l'afgan et pourtant le strela reste inférieur. 

Et ça fait partie du jeu les russes vont concevoir des versions semblables et en face l'otan créera des véhicules prévus pour une attaque par le dessus... c'est comme ça depuis l'épée et le bouclier. 

En plus tu me fera pas croire que sur de l'équipement du genre il n'y a pas eu quelques captures/récupération voir achat d'échantillons pour décortication études ect... 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Chaps a dit :

ce qui supposerait que la capacité de résistance de l'Ukraine aurait été parfaitement analysée et ajustée, ni trop, ni trop peu, bien avant le conflit.

Ça fait beaucoup de pièces à assembler toutes précisément pour produire la situation finale voulue.

 

Bien qu'évidemment autant l'Ukraine que les USA / UK (OTAN?) ont préparé le terrain, donné du matériel et des formations

 

(comme aux Afghans d'ailleurs... et à un paquet d'armée de bras cassé dans le monde ...)

Exactement.

Mais l'une des différences entre les Afghans et les Ukrainiens, c'est que les Ukrainiens n'ont aucune envie de se faire bouffer par le voisin. Remarquez, les Afghans non plus.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Deres a dit :

Je suis totalement conscient de la chose. C'est pour cela que je pense que si on avait vraiment voulu défendre les ukrainiens, il fallait envoyer des troupes sur place juste avant l'offensive. Les occidentaux ont fait l'inverse en faisant partir en catastrophe tous les  formateurs militaires déjà peu nombreux se trouvant sur place. Le message était donc très clair : on s'en lave les mains, régler cela entre vous, on ne participera pas aux combats. Maintenant que nous nous sommes retiré, une intervention est une déclaration de guerre de notre part alors que si nous avions eu des troupes sur place, cela aurait été de la responsabilité des russes.

Nous nous sommes volontairement mis dans cette situation d'impuissance pour nous ne servir d'argument auto-justificatif. Mais le fond du problème est 

Que ce sont les US, seule puissance nucléaire et conventionnelle suffisamment dissuasive, qui ont dit « je vous en prie » en souriant sardoniquement…

Alors les autres ont suivi.

il y a 11 minutes, Ciders a dit :

Toi aussi tu vires ambiance complot et Grand Jeu ? :sad:

Ce qui me titille le cervelet, c'est de voir beaucoup de gens ici avancer l'idée que "ouais Poutine, maître stratège et grand joueur d'échecs" et qui tomberait dans une "embuscade gigantesque tendue par les Américains" (dont on disait ici il y a un mois que le POTUS était aussi vaillant qu'un membre du Politburo sous Brejnev au passage) sans s'en apercevoir.

Je suis un peu sceptique quand même.

Je pense que c’était effectivement un piège US, ou plutôt une opportunité qui s’est présentée à eux et où ils ne pouvaient que gagner… Et oui, Poutine qui avait su faire montre d’un pragmatisme parfois brillant a en l’occurrence choisi l’option où il ne pouvait que perdre…

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, gustave a dit :

Je pense que c’était effectivement un piège US, ou plutôt une opportunité qui s’est présentée à eux et où ils ne pouvaient que gagner… Et oui, Poutine qui avait su faire montre d’un pragmatisme parfois brillant a en l’occurrence choisi l’option où il ne pouvait que perdre…

Cela me paraît un peu gros. Que les Américains aient profité de cette erreur stratégique russe, oui. Qu'ils l'aient encouragé... c'est autre chose. Sachant au passage que le côté "ne peuvent que gagner", j'ai aussi un doute. Personne ne gagnera dans ce dossier. A part peut-être le fabricant du TB-2 et tous les ingénieurs spécialisés dans le lance-missiles antichar.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Quand les US possédant le renseignement qu’ils avaient annoncent à plusieurs reprises qu’ils ne s’engageront pas militairement ils agitent clairement le chiffon rouge devant VP et l’encouragent objectivement à tenter cette option.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Ciders a dit :

Toi aussi tu vires ambiance complot et Grand Jeu ? :sad:

Ce qui me titille le cervelet, c'est de voir beaucoup de gens ici avancer l'idée que "ouais Poutine, maître stratège et grand joueur d'échecs" et qui tomberait dans une "embuscade gigantesque tendue par les Américains" (dont on disait ici il y a un mois que le POTUS était aussi vaillant qu'un membre du Politburo sous Brejnev au passage) sans s'en apercevoir.

Je suis un peu sceptique quand même.

Faut pas forcément être à l'initiative d'une situation (en pensant que c'était premidité) pour en tirer des bénéfices. 

Les profiteurs de guerre ne sont pas forcément ceux qui organisent la guerre...

Edited by bubzy
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Ciders a dit :

Toi aussi tu vires ambiance complot et Grand Jeu ? :sad:

Ce qui me titille le cervelet, c'est de voir beaucoup de gens ici avancer l'idée que "ouais Poutine, maître stratège et grand joueur d'échecs" et qui tomberait dans une "embuscade gigantesque tendue par les Américains" (dont on disait ici il y a un mois que le POTUS était aussi vaillant qu'un membre du Politburo sous Brejnev au passage) sans s'en apercevoir.

Je suis un peu sceptique quand même.

Je pense que les russes espéraient que leur ultimatum suffirait à faire bouger les lignes et à obliger les occidentaux à négocier sérieusement. Mais Biden a dit clairement que les américains ne négocieraient jamais. Les russes ont demandé des engagements écrits c'est à dire un traité et Biden a répondu qu'ils ne prendrait aucun engagement formel même si il voulait bien rencontrer Poutine (pour ne pas humilier Macron qui se démenait en fait en pure perte). Il est probable que les américains pensaient que les russes n'oseraient jamais une guerre ouverte et que de toute façon, ils seraient gagnants car quel que soit l'action russe (reconnaissance de l'indépendance des républiques, leur annexion, ...), cela leur donnerait une justification pour avancer dans leur programme de sanctions économiques et de renforcement de l'OTAN.

il y a 9 minutes, Ciders a dit :

Cela me paraît un peu gros. Que les Américains aient profité de cette erreur stratégique russe, oui. Qu'ils l'aient encouragé... c'est autre chose. Sachant au passage que le côté "ne peuvent que gagner", j'ai aussi un doute. Personne ne gagnera dans ce dossier. A part peut-être le fabricant du TB-2 et tous les ingénieurs spécialisés dans le lance-missiles antichar.

F35 tu en as entendu parlé ?

Le grand sujet actuel c'est comment le GNL entre autre américain arrivera en Allemagne en se servant des terminaux GNL existant en France et en Espagne pour pouvoir se passer du gaz russe.

Et en Europe de l'Est, cela prête allégeance au grand frère américain comme jamais. Les polonais et les pays baltes vendraient père et mère pour une batterie Patriot US en ce moment.

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Deres a dit :

Je pense que les russes espéraient que leur ultimatum suffirait à faire bouger les lignes et à obliger les occidentaux à négocier sérieusement. Mais Biden a dit clairement que les américains ne négocieraient jamais. Les russes ont demandé des engagements écrits c'est à dire un traité et Biden a répondu qu'ils ne prendrait aucun engagement formel même si il voulait bien rencontrer Poutine (pour ne pas humilier Macron qui se démenait en fait en pure perte). Il est probable que les américains pensaient que les russes n'oseraient jamais une guerre ouverte et que de toute façon, ils seraient gagnants car quel que soit l'action russe (reconnaissance de l'indépendance des républiques, leur annexion, ...), cela leur donnerait une justification pour avancer dans leur programme de sanctions économiques et de renforcement de l'OTAN.

---

F35 tu en as entendu parlé ?

Le grand sujet actuel c'est comment le GNL entre autre américain arrivera en Allemagne en se servant des terminaux GNL existant en France et en Espagne pour pouvoir se passer du gaz russe.

Et en Europe de l'Est, cela prête allégeance au grand frère américain comme jamais. Les polonais et les pays baltes vendraient père et mère pour une batterie Patriot US en ce moment.

On ne négocie pas avec un pistolet sur la tempe et un T-90 qui vise ses bourses. Mais l'expérience de Poutine en la matière étant très limitée, je ne suis qu'à moitié étonné qu'il ait négligé ce point.

F-35 et Patriot oui... mais à qui la faute ? Franchement, si les Russes avaient mieux géré, ils ne se trouveraient pas dans cette impasse.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

36 minutes ago, Fusilier said:

Sur d'éventuelles opérations amphibies. 

Il aurait actuellement en Mer Noire. 

9  Rapoucha  110 m  2700 tonnes, environ 200 pax  10 blindés. 

2 Alligators  LST (sortie par l’avant comme les BATRAL)  environ 2500 t

1 Ivan Gren  135 m 5000 t

Ensemble issu de 3 flottes . Mer Noire, Baltique, flotte du Nord.

Il doit y avoir quelques engins plus petits dans la zone.

Je calcule une capacité de mise à terre de 150 blindés et 3000 à 4000 pax (sans destiner une partie du fret théorique au soutien)

 


Odessa semble s’être préparée à une defense maximale façon Kharkiv, les plages sont minées, les rues bourrées d’obstacles anti-char, les russes n’arrivent toujours pas à faire tomber Nikolaev qui est essentiel pour envisager toute avancée en direction de cette nouvelle forteresse côtière. Je ne vois pas comment le commandement russe peut envisager une opération qui ne tournera pas au massacre comme à Hostomel. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Fanch a dit :

 

Tant qu'ils sont bloqués au Nord Est vers Mykolaev, je les vois pas tenter un débarquement à Odessa. Je pense que l'assaut aéroporté sur Hostomel leur aura servi de leçon.

EDIT: coiffé au poteau par @Shephard :bloblaugh: !

Edited by Niafron
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Shephard a dit :

Je ne vois pas comment le commandement russe peut envisager une opération qui ne tournera pas au massacre comme à Hostomel. 

 

il y a 6 minutes, Niafron a dit :

Tant qu'ils sont bloqués au Nord Est vers Mykolaev, je le vois pas tenter un débarquement à Odessa. Je pense que l'assaut aéroporté sur Hostomel leur aura servi de leçon.

Nous sommes d'accord. Le seul intérêt serait de couper les liaisons avec la Roumanie et la Moldavie , secondairement de boucler le Sud.  Mais, je suis d'accord que ça ne peut se faire qu'en liaison avec les opérations de franchissement du fleuve, voir en soutien de celle-ci, mais alors au Nord de Kiev

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ciders a dit :

Ce qui me titille le cervelet, c'est de voir beaucoup de gens ici avancer l'idée que "ouais Poutine, maître stratège et grand joueur d'échecs" et qui tomberait dans une "embuscade gigantesque tendue par les Américains" (dont on disait ici il y a un mois que le POTUS était aussi vaillant qu'un membre du Politburo sous Brejnev au passage) sans s'en apercevoir.

Je suis un peu sceptique quand même.

Moi aussi. Mais il ne faut pas négliger l'influence d'un dirigeant beaucoup moins âgé et apparemment en nettement meilleure forme que Biden. Un dirigeant qu'on a souvent vu parler avec Poutine - et l'influencer peut-être, sans doute dans le sens de ses intérêts à lui. Et surtout un dirigeant qui semble parti pour sérieusement profiter de la guerre.

Suis-je donc le seul à avoir compris que Poutine est tombé dans le piège que Macron lui a tendu afin de sécuriser sa réélection :huh: ?

 

... Loin ! Mais loin ! T'as pas idée :biggrin:

 

il y a 40 minutes, gustave a dit :

Quand les US possédant le renseignement qu’ils avaient annoncent à plusieurs reprises qu’ils ne s’engageront pas militairement ils agitent clairement le chiffon rouge devant VP et l’encouragent objectivement à tenter cette option.

Je soupçonne surtout des raisons de politique intérieure. Certes toute personne un peu au fait se doutait bien que les Etats-Unis n'envisageraient pas d'intervenir pour protéger l'Ukraine contre une attaque russe, le fond de l'information donnée par Biden n'avait rien de surprenant.

Mais il fallait rassurer les Américains dont beaucoup face à une guerre lointaine s'inquiéteront d'abord de savoir est-ce que le gouvernement va encore faire une c...erie et envoyer des troupes pour s'y impliquer.

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...