Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

C'est surtout parce que les Ukrainiens utilisent des brigades comme unités les plus grandes et qu'elles conservent une cohésion importante avec un secteur chacune. Les Russes, en comparaison, on des armées qui officient dans des "zones" mal définies avec les grandes unités type divisions ou armées qui sont divisées en petites Task Force ou BTG. Représenter des armées russes sur la carte sans placer les BTG aboutirait à une lecture fausse de la situation, et montrer les équivalents ukrainiens aboutirait également à une lecture biaisée, étant donné qu'ils utilisent moins cette structure pour mener leurs combats. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est 4/5 comme lui qu'ils devraient donner aux ukrainiens les US:chirolp_iei:

Bon c'est vrai que sans maitrise du ciel ils n'iraient pas loin .  

FQZXZV8WUAU3WpH?format=jpg&name=4096x409

il y a une heure, Clairon a dit :

Un peu annexe aux opérations en Ukraine :

On passerait en fin d'année à du Leclerc pour le GTIA Fr déployé en Roumanie

 

Clairon

A voir si on maintien notre SGTIA dans les pays baltes . 

 Un GTIA complet à dominance blindé c'est un escadron Leclerc complet soit 17 Leclerc plus au moins 2 DCL  et 3 Leclerc en plus pour parer les pannes. Faut rajouter 1 ERI + 2 compagnie sur VBCI et 3 Vulcain du Génie.   

 

 

Edited by collectionneur
Accent, ortographe
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

 

Citation

Un GTIA complet à dominance blindé c'est un escadron Leclerc complet soit 17 Leclerc plus au moins 2 DCL  et 3 Leclerc en plus pour parrer les pannes. Faut rajouter 1 ERI + 2 compagnie sur VBCI et 3 Vulcain du Genie.   

En vraie HI ils peuvent

- facilement tenir si terrain favorable (forêts, axes limités)

- se faire écrabouiller si drones et artillerie massive

En fait en UKR la lutte semble être revenue plus fortement à un mélange inter armes bizzare où l'infanterie récupère pas mal d'importance si elle déborde d'AT et de Manpads. Dans le passé, le tireur de RPG7 avait toutes les chances de se faire avoir avant d'arriver à portée, sauf terrain favorable. Maintenant les AT ont typiquement une portée supérieure à celle du char. Ca change tout et rend les attaques blindées super dangereuses face à une défense At en place. Celle ci peut être réduite par l'artillerie. Artillerie qui elle même est sensible aux drones. 

 

Link to comment
Share on other sites

Citation

Maintenant les AT ont typiquement une portée supérieure à celle du char

Heu non

Toujours pas

Les ATGMs c'est 4 à 5000 m en extreme de portée selon les systèmes avec un temps de vol long

C'est la distance max aussi pour un engagement obus de char (mais qui lui va plus vite avec un effet tiré-touché quand l'equipage de l'ATGM a 4 km va s'exposer pendant un temps de vol de plusieurs secondes)

Tout les autres sont dans un segment de 300 à 600 m (donc rien de différent du RPG standard)

Ce qui s'est amélioré c'est la précision grâce aux calculateurs (un RPG 7 c'est ""précis"" jusqu'à 100m, un NLAW c'est plus)

Mais de toute façon ce qui va conditionner l'efficacité d'un AC portable c'est le cloisement du champ de bataille qui va permettre de s'approcher sans être vu par le char et le taper sur les zones vulnérables de préférence 3/4 arrière

Rien de différent du bocage Normand et de ses Panzerfausts et Panzerscherck si ce n'est qu'on est passé de 50 m  d'engagement optimal à peut être 100 m (soit toujours dans le rayon d'engagement des armes AP embarquéed d'un char)

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Akhilleus a dit :

Heu non

Toujours pas

Les ATGMs c'est 4 à 5000 m en extreme de portée selon les systèmes avec un temps de vol long

C'est la distance max aussi pour un engagement obus de char (mais qui lui va plus vite avec un effet tiré-touché quand l'equipage de l'ATGM a 4 km va s'exposer pendant un temps de vol de plusieurs secondes)

Tout les autres sont dans un segment de 300 à 600 m (donc rien de différent du RPG standard)

Ce qui s'est amélioré c'est la précision grâce aux calculateurs (un RPG 7 c'est ""précis"" jusqu'à 100m, un NLAW c'est plus)

Mais de toute façon ce qui va conditionner l'efficacité d'un AC portable c'est le cloisement du champ de bataille qui va permettre de s'approcher sans être vu par le char et le taper sur les zones vulnérables de préférence 3/4 arrière

Rien de différent du bocage Normand et de ses Panzerfausts et Panzerscherck si ce n'est qu'on est passé de 50 m  d'engagement optimal à peut être 100 m (soit toujours dans le rayon d'engagement des armes AP embarquéed d'un char)

Après par rapport à un RPG, la probabilité de coup au but d'un Javelin ou d'un NLAW à 300-400m est quand même assez différente et ça doit jouer sur le choix du gars de s'exposer 20s pour tirer. Si tu sais que t'as 80% de chance de toucher et que le tir a lui même 80% de chance de mettre hors combat le char, tu peux prendre le risque. Si c'est pour tirer une roquette au pif, te louper et te prendre un déluge en retour c'est différent. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Akhilleus a dit :

 

Rien de différent du bocage Normand et de ses Panzerfausts et Panzerscherck si ce n'est qu'on est passé de 50 m  d'engagement optimal à peut être 100 m (soit toujours dans le rayon d'engagement des armes AP embarquéed d'un char)

Panzerfaust 30 m, puis 60 m, 100 m et 150 m, la désignation indiquait la portée pratique efficace, avec un pourcentage de coup au but de l'ordre de 75/80%. Avec, par exemple, le tir d'un Panzerfaust 60 m à 80 m, le pourcentage chutait à 25%!

Le Raketenpanzerbüchse 54, ou Panzerschreck,  copie du Bazooka ricain, mais au calibre de 8 cm, lui, avait une portée  pratique de 120 m.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

A priori en Ukraine ce qui fait le plus de mal aux char ce sont les mines ... notamment celle "hors itinéaire" ... et l'artillerie. Du moins dans les champs.

En localité fortement urbanisé c'est un peu différent... l'infanterie étant beaucoup plus libre d'attaquer de haut notamment.

Les ATGM et autre AT non guidé c'est indispensable ... mais ce n'est pas forcément la panacée si l'adversaire engage proprement ses éléments mécanisé. Au Liban 2006 les ATGM avaient fait de très gros bobo ... mais pas par hasard. Les positions Libanaise étaient très très bien préparé, et les unités israélienne y sont allé un peu la fleur au fusil au début. En Syrie ... le mode de combat était à mille lieu d'une action symétrique avec un front établi etc. Au HK les ATGM n'ont pas été le nerf de la guerre.

D'ailleurs on voit que  les ATGM sont très largement utilisé hors leur rôle de base, pour "sniper" des poste de combat d'infanterie. Activité beaucoup moins risqué que d'engager un char de face.

Après on ne voit pas dans ce conflit de missile NLOS - hors drone kamikaze - qui permettent d'engager des char hors de leur vue, et qui évidement change la donne concernant la vulnérabilité des servants.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Loïc C. a dit :

Panzerfaust 30 m, puis 60 m, 100 m et 150 m, la désignation indiquait la portée pratique efficace, avec un pourcentage de coup au but de l'ordre de 75/80%. Avec, par exemple, le tir d'un Panzerfaust 60 m à 80 m, le pourcentage chutait à 25%!

Le Raketenpanzerbüchse 54, ou Panzerschreck,  copie du Bazooka ricain, mais au calibre de 8 cm, lui, avait une portée  pratique de 120 m.

Ce sont les portées max théoriques sur cible statique

En pratique, ca chutait vite (pas d'optique et vent latéral)

J'ai lu pas mal de retour d'utilisateurs de RPG7 qui disent pareil (précision pourrie au dela d'une courte portée)

Les LRACs et OSA avaient une meilleure précision mais ca se dégrade vite

 

 

Sinon les russes occuperaient les villages de Mironovsky et Svitlodansk soit toute la rive Ouest du reservoir de Myronivske

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, Akhilleus said:

Sinon les russes occuperaient les villages de Mironovsky et Svitlodansk soit toute la rive Ouest du reservoir de Myronivske

Depuis hier après midi. Les ukrainiens ont fait sauter les ponts. Mais n'ont pas réussi à faire sauter le barrage, qui sert aussi de pont ... donc qui est utilisé pour poursuivre vers le nord.

Les russes sont en train de se glisser entre Lysuchansk et Hirsk aussi ... ce qui comdamnera rapidement le petit chaudron de Zolote mais aussi à court terme Lysychansk.

Sur le saillant de Pospasnaya au nord ouest les russes sont arrivé à l'autoroute. On peut dire qu'elle est coupé au niveau de Bilohorivka - celui à l'est de Soledar pas l'autre -.

---

Le port de Mariupol a été déminé et va rouvrir incessamment sous peu. L'objectif c'est la livraison de marchandise pour reconstruire ...

Link to comment
Share on other sites

https://www.7sur7.be/monde/la-guerre-en-ukraine-a-travers-les-yeux-d-un-chef-de-char-russe-nous-sommes-attaques-depuis-trois-heures-ils-nous-b~a2de88f3/

La guerre en Ukraine à travers les yeux d'un chef de char russe: “Nous sommes attaqués depuis trois heures, ils nous b***”

Comment un chef de char russe de 24 ans vit-il la guerre en Ukraine? Un journal ukrainien a réalisé un reportage sur la base d’images que le jeune lieutenant russe Yuri Shalaev a lui-même réalisées avec son smartphone. Le documentaire donne un aperçu rare de l’armée russe.

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Akhilleus a dit :

Heu non

Toujours pas

Les ATGMs c'est 4 à 5000 m en extreme de portée selon les systèmes avec un temps de vol long

C'est la distance max aussi pour un engagement obus de char (mais qui lui va plus vite avec un effet tiré-touché quand l'equipage de l'ATGM a 4 km va s'exposer pendant un temps de vol de plusieurs secondes)

1) Quelle exposition? Les AT Polonais ont une console déportée. Le Javelin et de plus en plus de trucs modernes sont en tir et oublie. De plus en plus il n'est pas nécessaire d'avoir un LoS au lancer.

2) Tu mélanges la distance potentielle de tir et la distance de combat réelle (ou plus exactement celle là laquelle tu peux toucher un truc assez petit). Au delà de 2500m il n'y a plus grand monde et de toute façon les armes coaxiales ne servent plus. 

Est ce qu'il y a des AT de plus courte portée: certainement. Est ce que cela veut dire que les HOT, Javelin et autres MMP ne dominent pas... non plus. 

il y a 52 minutes, Akhilleus a dit :

Rien de différent du bocage Normand et de ses Panzerfausts et Panzerscherck si ce n'est qu'on est passé de 50 m  d'engagement optimal à peut être 100 m (soit toujours dans le rayon d'engagement des armes AP embarquéed d'un char)

Dire ça devant les montagnes de tirs constatés à longue ou très longue distance n'est pas très pertinent. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Rivelo a dit :

Si tu regarde bien, on voit à un moment un panneau écrit en caractères cyrilliques avec des noms de villes ukrainiennes...

Oui, mais je ne reconnais pas la cabine du Caesar. C'est peut-être moi cela dit. Est-ce que quelqu'un peut confirmer ou infirmer?

Sur le panneau on lit "Volnovakha", "Marioupol", "Berdiansk", avec une flèche vers la droite.

Ça veut dire, si ce n'est pas un fake ou une incrustation, que le Caesar en question serait dans la région de Zaporijie et se dirigerait vers l'est au moment de la prise de vue.

Edit: désolé @Banzinou je n'avais pas vu ton message. Bon du coup ça peut coller.
Espérons qu'ils feront une différence sur le terrain.

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, cracou a dit :

1) Quelle exposition? Les AT Polonais ont une console déportée. Le Javelin et de plus en plus de trucs modernes sont en tir et oublie. De plus en plus il n'est pas nécessaire d'avoir un LoS au lancer.

2) Tu mélanges la distance potentielle de tir et la distance de combat réelle (ou plus exactement celle là laquelle tu peux toucher un truc assez petit). Au delà de 2500m il n'y a plus grand monde et de toute façon les armes coaxiales ne servent plus. 

Est ce qu'il y a des AT de plus courte portée: certainement. Est ce que cela veut dire que les HOT, Javelin et autres MMP ne dominent pas... non plus. 

Dire ça devant les montagnes de tirs constatés à longue ou très longue distance n'est pas très pertinent. 

1- déporté à 50m. C'est mieux que rien. C'est pas ouf face à un 125 mm HE-Frag

2-ça vaut donc dans les deux sens. Et je mélanges rien, je réponds factuellement à la manière dont tu as formulé ton post

Je te rappelle que les HOT et tout les filoguidés (mais aussi tout ATGM sur guidage sur faisceau) sont d'abord pensés pour un usage ouvert CE. Dans un environnement cloisonné urbain/forestier c'est faisable mais plus velu pour cause d'emmelage de cordon ou rupture de faisceau

3- des montagnes de quoi ? Tu as les distances d'engagement ? Moi pas.  Très souvent tu as l'image caméra puis un visuel oeil sur un véhicule identifiable correctement à l'oeil nu après cout (soit en dessous des longues portées)

La longue portée théorique, elle a été pensée pour les axes ouverts type Fulda

En pratique (sauf sur cible fixe comme un batiment ou un char arrêté en découpage de silhouette en haut d'une butte) les tirs sont souvent fait en deça de la portée moyenne

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, cracou a dit :

1) Quelle exposition? Les AT Polonais ont une console déportée. Le Javelin et de plus en plus de trucs modernes sont en tir et oublie. De plus en plus il n'est pas nécessaire d'avoir un LoS au lancer.

Tu as conscience de ce que tu énonces? On tu ne comprends pas le probleme?

Mettre entre toi et un un buisson, ou un muret ne fera pas beaucoup de différence contre des obus flèche de 120mm ... ou des rafale de moyen calibre. Tu vas mourir aussi sûrement que si tu faisais coucou à l'équipage d'en face.

L'intéret de F&F c'est que meme si tu tue le tireur, le missile arrivera à faire but. Alors qu'en SACLOS ... tuer le tireur envoie le missile téléguidé aux fraises.

La seule nouveauté mais tres peu déployé en vrai ce sont les vrais missile NLOS filoguidé ... comme certains Spike, et le MMP ... mais on en voit jamais au combat en volume.

Ici tu peux être derrière une colline ou un pâté de maison entier et viser des engins désigné par un tiers. Mais on est ici dans l'exception. La même pour le moment que les petits drone kamikaze qui font plus ou moins le même job.

Il y a 5 heures, cracou a dit :

2) Tu mélanges la distance potentielle de tir et la distance de combat réelle (ou plus exactement celle là laquelle tu peux toucher un truc assez petit). Au delà de 2500m il n'y a plus grand monde et de toute façon les armes coaxiales ne servent plus.

Au combat un char peut détruire un autre char à plus de 5000m s'il le voit ... ca s'est produit en Irak en 91.

2500m c'est la portée des canon moyen calibre genre CT40 ...

Donc envoyer un obus explosif sur un poste de tir ATGM avec 4500m ça se fait ... et quand le machin va péter en airburst les servant même s'ils ont commencé à lever le camp vont vite se chier dessus et prier pour par prendre une bille de tungstène dans la carcasse.

Les cas ou l'infanterie AC est la moins vulnérable c'est justement à courte portée dans les milieux complexes ... parce que le temps de vol de la fusée est si courte que le char est taper avant d'avoir même conscience du départ de coup. Et la complexité de l'environnement permet à l'infanterie de se dilluer rapidement dans le bordel.

L'autre cas c'est le Liban 2006 avec des positions super bien préparé, extrêmement bien dissimulé, raccordé par des tunnels qui permettent de les évacuer sans risques etc. Mais on est dans l'exception ici.

 

Il y a 5 heures, cracou a dit :

Est ce qu'il y a des AT de plus courte portée: certainement. Est ce que cela veut dire que les HOT, Javelin et autres MMP ne dominent pas... non plus.

Domine pas quoi?

Si les mécanisé d'en face font bien leur job ... l'infanterie AC aura été raillé de la carte par l'artillerie avant que les chars ne pointe le bout de leur nez.

C'est tout le problème de l'infanterie c'est extrêmement polyvalent mais aussi très vulnérable ... et en général ça ne réussi ses actions qu'avec l'avantage de la surprise. En gros l'embuscade. Laisser de l'infanterie AC combattre durablement seule les mécanisé d'en face c'est la boucherie. Les ukrainiens s'en plaignent d'ailleurs expliquant les dégâts que font les auto-canon des VCI et APC notamment.

 

Il y a 5 heures, cracou a dit :

Dire ça devant les montagnes de tirs constatés à longue ou très longue distance n'est pas très pertinent. 

Quelles montagnes? En Ukraine la plupart des coups porté au char sont le fait des mines et de l'artillerie.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Patrick a dit :

Oui, mais je ne reconnais pas la cabine du Caesar. C'est peut-être moi cela dit. Est-ce que quelqu'un peut confirmer ou infirmer?

Sur le panneau on lit "Volnovakha", "Marioupol", "Berdiansk", avec une flèche vers la droite.

Ça veut dire, si ce n'est pas un fake ou une incrustation, que le Caesar en question serait dans la région de Zaporijie et se dirigerait vers l'est au moment de la prise de vue.

Après le CAESAR pouvant emporter différentes couches de blindage, ça modifie parfois la gueule extérieure de la cabine

J'ai essayé de faire un comparatif

En rouge, le support de rétroviseurs et les rétros

en Vert, la petite fenêtre coulissante

ir6v.jpg

 

qtym.jpg

Pas le meilleur angle mais on voit bien la fenêtre coulissante

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, g4lly a dit :

Mettre entre toi et un un buisson, ou un muret ne fera pas beaucoup de différence contre des obus flèche de 120mm ... ou des rafale de moyen calibre. Tu vas mourir aussi sûrement que si tu faisais coucou à l'équipage d'en face.

Faut encore que le char cible détecte le missile et qu'il détermine d'où vient ce missile.

Un missile comme le BILL2 par exemple est tiré par une sorte de système d'air comprimé sur les 50-100 m qui n'émet quasiment rien en infrarouge, c'est seulement après que le moteur fusée se déclenche, et propulse le missile à 250 m/s ....

Donc avec un poste déporté de par ex. 50 m, un tir "discret" et un trajet d'environ max 10 sec sur la cible à 2000m, la cible en question devra :

1° détecter le missile 2° Calculer où est le poste de tir "théoriquement" (environ dans un rayon de 100m de la 1e détection, mais à gauche ou à droite, on en sait rien, c'est comme le pénalty, on sait pas ou va plonger le gardien) 3° Engager la bonne munition dans le canon de 125 mm (et oui si on a déjà chargé un obus flèche, on peut juste espérer qu'on finira premier au lancer de tourelle comme compensation post-mortem) 4° viser/tenir compte du vent/ ... 5° tirer, tout ça en 10 secondes ....

Au plus le char a peut-être une certaine chance de détruire ou endommager le poste de tir déporté

Clairon

Edited by Clairon
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,948
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Jaguar28
    Newest Member
    Jaguar28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...