Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 06/29/2019 in all areas

  1. 4 points
    C'est aussi qu'un quelconque fil aérien sans pouvoir parler du Rafale, c'est un peu comme une tarte tatin sans pommes...
  2. 3 points
    Du coup, si on lui avait fait visionner le JT romain de 52 av JC, il en aurait peut-être conclu que l'UE est un projet césariste. En passant, cela aurait alimenté la controverse sur les fondements chrétiens de l'UE.
  3. 3 points
    Vu l'état de déliquescence des pouvoirs judiciaires et leur sous financement chronique, il faudra vraiment m'expliquer comment les juges pourraient gouverner quoi que ce soit alors qu'ils ont à peine les moyens d'exercer leur fonction principale... C'est quoi les traités internationaux négociés en catimini, pourrait-on avoir des exemples précis ? On constatera que ces considérations n'expliquent toujours pas en quoi l'intégration européenne actuelle serait d'essence nationale-socialiste. Il s'agit après tout de l'affirmation à la base de mon premier commentaire.
  4. 3 points
    ... Temps mort, y a eu du laisser-aller mais bon quand même des forces aériennes européennes à 2 ou 3 escadrons de 12 avions çà pique un peu qu'on le veuille ou non. Sans parler de celles qui n'en ont pas ou plus.
  5. 3 points
    Ben non, elle est en état de décrépitude avancée, et ça ne va pas s'améliorer avec le F-35, donc elle ne nous intéresse plus.
  6. 3 points
    Les locaux machines et auxiliaires ne sont pas climatisés ; En situation normale le maintien en température correcte < 45 est assuré par des hélicoventilateurs d’air neufs refoulant et des hélicoventilateurs d’air vicié aspirant . Nombre et débit sont en rapport de la charge thermique des locaux sachant que depuis une vingtaine d’années diesels alternateurs et TAG sont capotés. En mode NBC les ventilateurs précités sont stoppés leurs circuits de ventilation isolés de l’extérieur par des clapets , alors le maintien en température est assuré par des aéroréfrigérants à eau de mer fonctionnant en brasseur d’air . Les températures dans rue de chauffe des EE ER et autres vapeurs avoisinaient les 50(*) et plus au stade 0 et/ou sous les tropiques . On se brule si température de surface > 60 (*) 50 en moyenne sachant que pics pouvait atteindre 70 On ne séjourne plus dans ces locaux qui sont surveillés à distance marqu BV AUT ....., seuls personnel de maintenance et rondiers y passent pour vérifs ….les habitués savent à l’odeur si R.A.S ou pas , la plupart des incendies en navale s’initient en machine.
  7. 3 points
    C'est tout simple ! Il suffisait d'y penser. Je m'en occupe dès demain !
  8. 3 points
    Et le Tejas, alors, tu l'oublies ?
  9. 3 points
  10. 2 points
    finalement pour un pays vendant des avions servant à s’entraîner à la guerre (voire à faire la guerre) mais qui joue les vierges effarouchées quand leur avion sert à ce pour quoi il est conçu, choisir et acheter le F35 aurait une certaine logique : un avion de guerre qui, à l'heure actuelle, ne peut pas la faire, ou alors de façon très limitée.
  11. 2 points
    A noter que les VBCI 32 Tonnes sont passé à 36 Tonnes avec les rajouts suspendu (2 réservoir externe d'eau de 250 litres brouilleurs Roues de secours supplémentaire embarquement de munitions ils ont aussi embarqué les snorkels pour des passages humides et les moyens légers de dégagement d'obstacle ) .
  12. 2 points
    Hé oui, le prix éditeur de CMANO est de 80 breizhoufs TTC en temps normal (ça fait -70% de réduction) Et il n'est soldé que 2 fois par ans ... Je vous laisse réfléchir, et négocier la répartition du budget soldes avec madame
  13. 2 points
    Donc le fait qu'un régime collaborationniste issue d'une France vaincue par la guerre ait, en 1941, présenté son intégration à un ordre nazi impliquerait, ispo facto, que tout projet d'intégration politique en Europe formulé postérieurement à la seconde guerre mondiale, dans un contexte différent, selon des paramètres différents et dans le cadre de la promotion d'un ordre libéral et démocratique en Europe serait, dans sa nature même, national-socialiste ? La pensée rationnelle a de sombres jours devant elle...
  14. 2 points
    Je complète mon message avec cette vidéo :
  15. 2 points
    Un prototype pourquoi pas mais de la a en faire un appareil rentable pour une compagnie il y a de la marge.
  16. 2 points
    @philippe C'est un C-130H sur cette photo Les C 130J ont des moteurs- Rolls-Royce AE 2100D3 à six pales bien plu puissant que les moteurs Allison T56 à 4 pales des C130 H Pour la modernisation des 17 H la livraison des 2 premiers aura lieux en fin d'années les autres suivront d'ici fin 2025. Les modifications concernent principalement l'avionique, mais le détail des équipements n'a pas été dévoilé par l'équipementier. Dans un avis de marché datant de 2011, sont notamment évoqués des capteurs optroniques, des systèmes de vision améliorée, les moyens de communication radio V/UHF, l'intégration d'affichages tête haute et tête basse, une capacité de navigation PRNAV (Precision area navigation), le FMS, un GPS militaire crypté, les interphones de bord et les enregistreurs de conversation cabine et données de vol, un système de cartographie... Les travaux pourraient également porter sur l'autoprotection de l'avion ainsi que certaines « capacités tactiques », type moyens d'observation, sans qu'il n'ait été possible d'obtenir plus d'informations à ce sujet. Travaillant en équipes intégrées avec Sabena Technics, chargé de l'intégration des différents systèmes, Collins Aerospace explique vouloir s'appuyer autant que faire se peut sur des partenaires locaux, accentuant ainsi son empreinte sur le territoire français. Les deux premiers avions, « prototypes », seront modifiés directement sur le site de Sabena Technics à Bordeaux, tandis que les douze autres seront modernisés sur le site de l'Atelier Industriel de l'Aéronautique de Clermont-Ferrand. « L'avion a quasiment été 'dénudé' à l'intérieur », afin notamment de refaire les câblages, soit environ 50 kilomètres, précise Olivier Pedron. Le travail sur le premier avion a été initié début 2018, quelques mois après la revue de conception critique (CDR - Critical design review). Les moteurs ont été réinstallés l'été dernier et la mise sous tension, qui « s'est très bien passée », a eu lieu fin 2018. Le premier prototype s'apprête donc à subir une série d'essais au sol, en préparation des essais en vol prévus courant 2019.
  17. 2 points
    Je propose qu'on rebaptise ce fil "café du commerce", alors. Ça correspondrait mieux à son contenu...
  18. 2 points
    C'est le 3ème Leclerc de série, 6924-0330, sur cette vidéo, lors d'une présentation à Canjuers il y a plus de 20 ans.
  19. 2 points
    Les réglettes blanches sont les rampes luminescentes de basse intensité pour le vol en formation A la base de la dérive je pense à une antenne radio ... Vitre cockpit vision vers le bas
  20. 2 points
    Bien que cela qui soit mis en avant dans le papier, je ne suis pas sûr que le calcul économique soit la seule raison. Les Américains veulent distribuer leurs avions de chasse sur une majeure partie du globe... On peut certes évoquer l'importance des contrats en matière aéronautique si comparé au terrestre... mais les contrats dans le domaine du militaire naval sont tout aussi si ce n'est plus importants en valeur commerciale. Un aspect de la doctrine US, qui mériterait d'ailleurs d'être questionné dans le contexte actuel (importance du naval, de la missilerie, des satellites), vise à s'assurer la suprématie aérienne. On peut entendre le concept à l'échelle d'une bataille ou d'un conflit et donc en termes de moyens/efforts que l'on est prêts à consentir pour s'assurer de prendre le dessus. Mais on peut aussi entendre le concept sous un angle plus géostratégique. Quand tu distribues tes chasseurs et que tu maîtrises d'une certaine manière la capacité des uns ou des autres à faire de la reconnaissance, du guet aérien et à effectuer des frappes aériennes, tu t'assures une place déterminante dans les relations internationales. En l'occurrence, quand une bonne partie de la défense aérienne européenne est entre les mains des Américains, ton indépendance s'avère relativement limiter quant aux positions que tu peux tenir face à un pays comme la Russie. Autrement dit, la vente de chasseurs est pour les USA un instrument de leur puissance diplomatique et géostratégique. Donc, il reste aux non-US le terrestre et le naval parce que les Américains sont bien moins insistants auprès de leurs "partenaires" en la matière... et d'ailleurs qu'ils n'ont pas forcément des produits concurrentiels sur un certain nombre de segments. Qu'ils n'aient pas tant de produits que cela à proposer à l'exportation dans ces domaines est d'ailleurs sans doute révélateur.
  21. 2 points
    Tu peux pas, mec, t'es trop arrogant pour te faire écouter par nos partenaires européens.
  22. 2 points
    Pour ceux que ca intéresse les chiffres ... https://data.oecd.org/fr/emp/taux-d-activite.htm
  23. 2 points
    Dans une vidéo du forum aérien de Paris Mr Trappier dit que le NGF sera polyvalent, les nouvelles de PD7 nous le confirme avec la panoplie d'armement emporté en soute. Si nous voulons de la performance le choix d'une aile pliable ne me semble pas opportun, surtout qu'a l'heure actuelle le nombre de Rafale M est réduit, je ne voie pas la DGA commander des NGF M à aile pliable pour 40 à 50 appareils. L'option de faire un PA plus grand semble confirmer cette hypothèse, je comprends que certains veuillent monter le GAE à 40 machines mais à l'heure actuelle le CDG embarque 24 Rafale au plus et c'est déjà bien, nous ne sommes pas les USA, meme eux réduise la voilure de la chasse sur PA, nous verrons comment leur GAE évolue avec l'arrivé des F35. Pour l'instant les furtifs ont toujours demandé une attention particulière et budgétivore, le NGF M n'y échappera pas, sans atteindre les sommets etasuniens, on l'éspère. Alors un tas de NGF M sur le pont du futur PA est improbable, par contre la taille du hangar sera importante. Comme je l'ai dit Juliette avec une tranche de 30m entre le chateau et l'ascensseur avant serait une bonne pioche.
  24. 2 points
    Bonne nouvelle d'Espagne. http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/203936/spain-prepares-initial-€110m-investment-in-fcas.html Le début de la reconstitution de l'équipe Neuron?
  25. 2 points
    Mais la guerre est aussi question de psychologie. Une fois ta capitale au mains de l'ennemi, ton moral ne va pas aller en s'améliorant ! Et, et là je partage l'avis de Full Metal Jacket, la logistique russe en aurait pris un autre gros coup qi aurait paralysés bien des troupes et du ravitaillement russe. L'idéee des allemands n'est pas de vaincre au sens signer un armistice, mais d'occuper les territoires les plus riches (agriculture, industrie (celle qui n'a pas été détruite ou déplacée !) et en pétrole) et de faire une guerre de harcèlement sur le reste de la russie pour repousser le plus à l'est les hordes barbares rouges. La logistiques des allemands est elle aussi insuffisante? OK. Ca n'a pas empêché les allemands de ne pas se faire renvoyer chez eux cet hiver là. Même une logistique sacrément bien pensé, celle des alliés pour accompagner Overlord, n'a pas été parfaite. Ou est le bon curseur ???
  26. 2 points
    Les américains laissent des B2 et des F22 aux réservistes...
  27. 2 points
    Bon voila c'est officiel la marine va avoir un nouveau calibre Dans un premier temps sur les 6 POM Et sur les 4 BRF avec 2 tourelles sur chaque comme sur la photo
  28. 1 point
    Ah oui ... Envoi un p'tit mail à l'ONG Sherpa avec un p'tit topos ... Des fois qu'ils diligentent un ou deux enquêteurs sur l'affaire canadienne ! Sait-on jamais ...
  29. 1 point
  30. 1 point
    Merci pour ce CR action qui donne envie. RDV sur le fil jeux vidéos pour guetter quand ce simulateur sera en promotion ... ce qui est actuellement le cas (soldes steam à -70%). Mais j'ai failli passer à côté d'une information encore plus capitale ... Quoi ?? Y a un livre de caricatures G.Matthieu dédié au militaire ? (précisions pour les non initiés: les dessins qui méritent de tenter la prépa et de bachoter les concours à eux tout seul) Où t'as trouvé ça ? NEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEED
  31. 1 point
    Ça met la pression sur personne, le temps Indien @herciv le temps indien...
  32. 1 point
    Non, ce sont les pilotes d'essai de l'industriel. Après, l'évaluation technico-opérationnelle est faite par la STAT et les régiments devant être équipés, avec le soutient de l'industriel.
  33. 1 point
    on peut aussi imaginer des drones carrier.
  34. 1 point
    @zx Pour Hayabusa 2, c'est prévu depuis le départ de la mission :) http://www.cnrs.fr/sites/default/files/press_info/2019-02/CP033-2019%20-%20Hayabusa2.pdf Une période d’analyses préliminaires au Japon sera suivie d’analyses plus détaillées par des équipes internationales. Dans ces phases d’analyses, le CNES et le CNRS seront impliqués selon trois processus distincts: Dans la phase d’analyses préliminaires, une vingtaine de chercheurs français du CNRS sont intégrés au sein de l’équipe pluridisciplinaire japonaise. Pas moins de 7 laboratoires –CRPG, CSNSM, IAS,IMPMC, IPAG, IPGP, UMET1-sont représentés. MicrOmega, microscope hyperspectral développé par l’IAS permettant des analyses non destructrices et sans contact avec le matériau afin de déterminer sa texture et sa composition, sera installé dans la chambre de conservation des échantillons construite par la JAXA dans le cadre de la mission Hayabusa 2. Il sera un atout de premier plan lors de la première phase de classification et d’analyses préliminaires des échantillons après l’ouverture du conteneur deHayabusa2. Le Laboratoire J.-L. Lagrange, le LAM et le LESIA participeront également aux analyses en télédétection.
  35. 1 point
    Accord de libre échange entre l'Union européenne et le Mercosur (Argentine, Brésil, Uruguay, Paraguay) signé hier : https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/06/29/l-union-europeenne-conclut-un-accord-commercial-historique-mais-polemique-avec-le-mercosur_5482968_3234.html .. C’est le plus important du genre jamais négocié par l’UE : il devrait créer un marché intégré de 780 millions de citoyens-consommateurs, sud-américains comme européens, et entraîner « des baisses de tarifs douaniers de 4 milliards d’euros annuels rien que pour les Européens, soit des baisses quatre fois plus importantes que celles permises par l’accord conclu entre l’UE et le Japon [en 2017] »,..
  36. 1 point
    Dans les bateaux récents, les mécanos y vont beaucoup moins en salle de machines, sauf pour les rondes, réparation ou entretien.
  37. 1 point
    #portnawak Compare avec les USA en plein boom sur la tranche 25-55 ans (ou 30-50 si tu préfère, ça te fera plus mal). C'est sûr ! C'est sûr qu'une fois la mémoire à la rue, l'arthrite au point et le souffle court ou va travailler après 65 ans avec un entrain redoublé. En maçonnerie, en informatique, en cantine, ou même chez les militaires tiens : hop, hop, hop ! Qui veut faire un 400m avec mémé ? Et papy, Parkinson, c'est pas grave, tire allongé ! Comment ça "de toutes façon je vois mal et j'entends rien ?" Et tu vas te relever, oui ? Il va surtout falloir accepter de mourir plus tôt, cesser de vouloir durer à tout prix, cesser de soigner à tout prix... Sponsorié par qui, l'Asselineau ? Comment paye-t-il ses affiches, ses colleurs d'affiche ? Parce qu'il tapisse sec, le bougre, du haut de ses 0,6% à la présidentielle... Ne propose exactement rien, mais ça colle, ça colle, ça cause, ça pérore, ça vitupère. Chapeau ! En outre, est-ce en lisant les Traités, d'après toi, qu'il a identifé le caractère nazi de l'UE, caractère que chacun peut constater, dans sa propre chair, oui madame ? Vous êtes dans une forme superbe. Mais pas-de-politique, oh non.
  38. 1 point
    Je lis beaucoup de choses sur cette page depuis pas mal de temps, et à chaque fois j’ai le sentiment que l’on perd de vue certains point particuliers. J’ai déjà dit quels étaient les intérêts des USA, d’Israël et de l’AS pour « attaquer » l’Iran, je n’y reviendrai pas ici. Par contre, pour compléter ce point, il est évident que le but d’une « entrée en guerre » avec l’Iran (je reviendrai sur sa forme ensuite) n’aurait pas pour objectif de « gagner », mais simplement de créer un bordel monstre et très durable en Iran. => la guerre économique actuelle, puisque c’en est une ? Le but est d’étrangler l’Iran pour que le pays n’ait certes plus les moyens de soutenir un effort militaire, et encore moins de redresser sa situation économique, et ultimement pour pousser le peuple à faire tomber le régime. Mais l’étranglement en soi est déjà très bien (du point de vue des objectifs de la coalition) => des attaques aériennes ciblées sur l’Iran ? (Par l’AS, Israël et les USA, chacun ciblant des points d’intérêt personnels) : en détruisant des capacités, le but n’est pas simplement de limiter les possibilités de défense ou de riposte mais d’aggraver encore la situation économique. Aucun raison par exemple qu’Israël n’applique pas la même méthode que celle qu’il pratique au quotidien avec les Palestiniens, s’il en a la possibilité. => créer une guerre civile en poussant d'éventuelles minorités à se soulever et prendre les armes, façon guérilla ? S’ils le peuvent, ils ne s’en priveront pas. Là encore, l’essentiel est que le bordel soit durable. Pourquoi cela ? - Parce que Israël ne veut plus être menacé : il doit donc détruire les sites d’enrichissement, mais aussi et surtout casser le lien entre l’Iran et le Hezbollah d’une part, et le Hamas d’autre part. Si ces 2 derniers ne reçoivent plus de soutien militaire, ils auront moins de capacités à faire face à une éventuelle intervention musclée de la part d’Israël (ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : le Hezbollah d’aujourd’hui, même si le soutien iranien vient à cesser, a d’ores et déjà largement les capacités de donner beaucoup de fil à retordre aux israéliens, voir même à les mettre en échec. Ce ne serait pas la 1ère fois). Dans la durée, Hezbollah comme Hamas se retrouveront forcément affaiblis, ce qui changera significativement le rapport de force. - Parce que l’AS ne veut plus que l’Iran chiite s’oppose idéologiquement au wahhabisme, et pas uniquement à l’échelle régionale, et qu’il cesse de contrecarrer ses plans aussi bien en Syrie qu’au Yémen et au Liban (entre autres). Un Iran en guerre civile ou avec un changement de régime empêcherait nécessairement la voix des Mollah de porter, et le Guide Suprême se retrouverait à parler au milieu du bruit des combats contre lui. Plus la guerre civile durera, plus l’AS sera en position de force. - Parce que les USA tiennent absolument à finir de mettre en coupe réglée le Moyen-Orient, et que si la Syrie leur a résisté notamment du fait du soutien russe, il n’en serait pas de même avec l’Iran, très isolé finalement. Cette main-mise pour sécuriser les ressources énergétiques passe par un affaiblissement significatif des capacités de production de l’Iran - ce qui a pour effet d’augmenter le prix du baril, ce qui arrange aussi bien l’AS que les USA (et la Russie, mais c’est un dommage collatéral, vu des États-Unis) - mais aussi possiblement par le passage sous pavillon américain de certaines compagnies iraniennes. Les champs gaziers partagés avec le Qatar sont selon moi une cible évidente et trèèès tentante. Dans tous les cas et pour tous ces objectifs, il est évident qu’à aucun moment des ressources « sur le terrain » ne sont nécessaires, hors commandos. Le vrai problème de ce plan génial, c’est que toute intervention de l’un des protagonistes génèrera des représailles, et c’est contre celles-ci qu’ils se demandent tous comment s’en préserver. La réponse est simple : ils ne peuvent pas. Même avec des troupes au sol, même avec une protection constante sur mer du détroit d’Ormuz, même avec l’intervention de Casques Bleus dans certaines parties du Moyen-Orient, ils ne pourront pas empêcher les sabotages des navires comme des oléoducs ou des sites de production, ni des commandos chiites d'attaquer les assets AS, en venant du Yémen ou d’ailleurs, impactant la production mondiale de pétrole. Et l’on ne parle pas ici de troubles sur une petite année, mais bien de véritables opérations de guérilla qui dureront pendant 20 ans. Pour Israël ceci dit, ça ne devrait fondamentalement pas changer grand chose quant à ses amicales relations par roquettes interposées avec le Hamas, si ce n’est la question de la crise énergétique mondiale, évidemment. A moins bien sûr que le Miracle advienne : le régime iranien tombe, les iraniens reconnaissants envers les USA qui les auront étranglé pendant 40 ans et privé le pays du moindre moyen de se defendre décident de voter pour une marionnette américaine, et tout d’un coup tout le monde s’aime et se fait des bisous. Bolton, Pompéo et MBS semblent croire aux miracles. C’est bien. La meilleure carte américaine, s’ils avaient su en faire bon usage, était la population Kurde (je rejoins ZX en cela). Véritable cheval de Troie en Syrie, en Turquie, en Irak et en Iran, elle a le potentiel pour déstabiliser n’importe lequel de ces États, pour peu qu’on lui en donne les moyens. En Irak et en Syrie, on a bien vu ce qu’ils étaient capables de faire, mais aussi de perdre dès lors que le soutien politique cessait. En attendant, ils sont toujours en place dans ces 2 pays, sont structurés politiquement et les régions sous leur gouverne ne sont plus contestées dans leur globalité, même s’il reste quelques bisbilles à la marge (le cas de Kirkouk par exemple est très représentatif). C’est une épée de Damoclès au-dessus de la Turquie, ce qui géopolitiquement est toujours intéressant sinon à manier, du moins à maîtriser (les populations kurdes en Turquie continuent de parler du Kurdistan du Nord, là où les kurdes en Irak font partie du Kurdistan du Sud... et ceux d’Iran du Kurdistan iranien), et c’est aussi potentiellement un élément fort contre le régime des Mollahs, les kurdes n’y étant pas spécialement bien traités.. 2 cartes ici pour comprendre un peu mieux ce point de vue : (La carte date de 1998, donc le « kurdistan irakien » n’a plus la même couverture, mais les autres informations demeurent parlantes) Faire se soulever le Kurdistan iranien, c’est priver directement l’Iran de Kermandshah et donc de l’une de ses principales raffineries, ainsi que des champs de pétrole autour d’Azar. Cela ne suffirait pas à faire tomber le régime, mais ça le déstabiliserait suffisamment pour qu’avec les sanctions économiques, il ne puisse pas s’en relever. Certes, ça ne se ferait pas en un jour. (Et la CIA semble quand même avoir pas mal perdu la main sur ces techniques, elle qui avait une véritable expertise en la matière il fut quelque temps) Toujours aussi cyniquement et sur un autre front, les USA finiront par comprendre qu’ils ont intérêt à faire la paix avec les talibans et même à les soutenir, contre le développement par ceux-ci d’exactions aux frontières iraniennes, ce qui continuerait d’affaiblir le régime iranien, sans que dans les 2 cas l’Iran puisse réellement répliquer en s’en prenant fortement à la production pétrolière de l’AS ou à la circulation dans le Détroit d’Ormuz. (Il y aura bien quelques attentats de-ci de-là, mais on est bien d’accord qu’en géopolitique, tout le monde s’en fiche. Ce sont juste de petits soubresauts) Bref, les USA se sont coincés d’eux-mêmes là-bas, et d’une façon tellement naïve et court-termiste que j’ai du mal à ne pas nommer Trump et ses conseillers du nom de ce met délicat que le groin d’un cochon révèle en sous-bois.
  39. 1 point
    Moche non, aussi beau qu'un Eurofighter, oui.
  40. 1 point
    C'est une polémique pas très neuve (30 ans au moins) : n'importe quel turboprop peu être militarisé (cf tigres tamouls) donc soit on se la joue pure vierge effarouchée soit on vend et à dieu va...le pire étant de vendre et de clamer qu'ils ne servent qu'à l'entraînement. Je n'ai pas vu dans les médias suisse d'information sur le F35, quid de ses limitations ? de sa mise au point interminable ? de son Alice (non pas au pays des merveilles) ? bref rien qui pourrait faire douter le citoyen moyen. Je sent venir un achat de F 35...calamité
  41. 1 point
    D'Afrique ou d'Europe ?
  42. 1 point
    Relations Franco-américaines, face à la Chine, on à les mêmes intérêts : https://www.lopinion.fr/edition/international/selon-document-pentagone-france-est-allie-cle-face-a-chine-191045 Selon un document du Pentagone, la France est un « allié-clé » face à la Chine Jean-Dominique Merchet 27 Juin 2019 à 06h00 L’administration américaine insiste sur l’importance du rôle de la France dans la zone « indo-pacifique » aux côtés des États-Unis pour contenir la Chine, alors qu’à l’Otan, Paris se range derrière Washington sur l’abandon d’un traité de contrôle des armements .....Le 1 juin, le Pentagone a publié un document baptisé « Indo-pacific strategy report », préfacé par le secrétaire à la Défense Patrick Shanahan (*). On y apprend que « l’Indo-Pacifique est la région la plus importante pour l’avenir de l’Amérique » et « le théâtre prioritaire » pour les Etats-Unis, qui œuvrent en faveur d’un « Indo-Pacifique libre et ouvert ». « Les États-Unis ne sont pas seuls dans la poursuite » de cet objectif stratégique. Et le document de citer, dans l’ordre : le Premier ministre du Japon Shinzo Abe, le président français Emmanuel Macron, puis les dirigeants de l’Inde, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande. Une phrase du président Macron est mise à l’honneur : « Il est important de préserver les équilibres nécessaires dans la région ». Face à qui ? Il suffit de tourner la page et l’on découvre les trois menaces principales pour les Etats-Unis : d’abord, la Chine décrite longuement comme une « puissance révisionniste », puis, à un moindre degré, la Russie « un acteur redevenu nuisible » et la Corée du Nord « Etat voyou ». Face à ses trois adversaires, et alors que « la supériorité militaire américaine est en train de s’éroder », le Pentagone mise sur « l’accroissement de la collaboration avec une constellation robuste d’alliés et de partenaires ». Cela conduit les Etats-Unis à « se rapprocher d’alliés de première importance comme le Royaume-Uni, la France et le Canada, chacun ayant leur propre identité pacifique ». Ces trois pays « jouent un rôle essentiel pour maintenir un Indo-Pacifique libre et ouvert » grâce notamment à « leurs capacités militaires » et « leur présence régionale », dont les Outre-Mers français. Le Pentagone cite le déploiement dans la zone du porte-avions Charles de Gaulle cette année et la relance d’un « dialogue de sécurité indo-pacifique » entre les deux pays.... Voici le dit rapport, un PDF de 64 pages, qui retrace les accord et relations entre les États-Unis et chaque pays de la région pour la France, voir pages 5 et 43/44 : :https://media.defense.gov/2019/May/31/2002139210/-1/-1/1/DOD_INDO_PACIFIC_STRATEGY_REPORT_JUNE_2019.PDF
  43. 1 point
    Démo RSD du Bourget commentée par Babouc: https://www.dassault-aviation.tv/the_rafale_s_demonstration-1810-en.html Les coulisses de la démo: https://www.dassault-aviation.tv/en/theme_0/1814/Backstage_of_the_Rafales_demonstration__2019_Paris_Air_Show.html
  44. 1 point
    Bon, cela dit la France n'est sûrement pas le seul pays à pouvoir fournir cet acier.
  45. 1 point
    Mystérieuse disruption / brouillage GPS qui complique l'approche vers les aéroport israéliens depuis 3 semaines:
  46. 1 point
    Plus d'infos sur les raisons de ce recours à la 5G ou à la wifi dans l'automobile : https://www.journaldunet.com/economie/services/1208975-5g-v2x-operateurs-telecom-sera-voiture-autonome/ (22 février 2019) Par exemple pour assurer la perception étendue. Ce principe permet aux véhicules autonomes de "voir" ce qu'il se passe sur la route au-delà des 250 mètres de portée de leurs capteurs, en communiquant avec les autres véhicules sur la route, un centre de contrôle smart city, ou l'infrastructure connectée (feux, ronds-points, carrefours…) grâce aux technologies dites "V2X" (Vehicle to everything). "Il faut télécharger en permanence un horizon électronique pour être au courant d'une modification sur la route. Cela revient à utiliser la 5G comme un capteur additionnel," résume Julien Masson, directeur du service voiture connectée d'Orange Business Services. Autre usage rendant la 5G obligatoire, selon Johannes Springer, responsable du programme 5G automobile de Deutsche Telekom : le freinage d'urgence simultané pour éviter un carambolage. "Après qu'un premier véhicule active son freinage d'urgence, il peut transmettre directement l'information aux véhicules derrière lui afin qu'ils freinent à leur tour."
  47. 1 point
    Je veux le même
  48. 1 point
    L’Inde continue sa conquête spatiale et dévoile ses nouveaux objectifs https://www.france24.com/fr/20190618-inde-station-spatiale-2030-espace-sivan-lune "L’Inde envisage de disposer de sa propre station spatiale." À l’occasion d’une conférence de presse, le président de l’Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO) Kailasavadivoo Sivan a révélé, mercredi 12 juin, les projets du pays en matière de conquête spatiale. L’Inde prévoit de mettre en orbite sa propre installation d’ici 2030. La station envisagée par l’Inde sera quant à elle beaucoup plus modeste que sa concurrente, l’ISS. Kailasavadivoo Sivan a évoqué un engin "d’une vingtaine de tonnes", contre 450 tonnes pour l’ISS. L’installation indienne sera cependant plus importante que Tiangong 2, dont le poids est estimé à 8,6 tonnes. Malgré sa petite taille, cette future station spatiale indienne permettra au pays de disposer d'une base où les astronautes indiens pourront séjourner entre 15 et 20 jours. Un temps qu'ils mettront à profit pour réaliser des expériences en microgravité, comme l’a expliqué le président de l’ISRO. L’ISRO a en outre déclaré travailler sur sa toute première mission spatiale incluant des astronautes, envisagée pour 2022. L’agence spatiale prévoit d’envoyer deux à trois hommes dans l’espace, à bord du vaisseau spatial Gaganyaan, pour une durée d’environ une semaine en orbite basse de la Terre, c'est-à-dire à moins de 2 000 kilomètres d’altitude. Le gouvernement indien a déboursé 1,5 milliard de dollars pour mener à bien ce nouveau projet. "Ce sont des missions comme celles-ci qui excitent la jeunesse, unissent la nation et tracent un chemin technologique vers le futur", a déclaré Kailasavadivoo Sivan lors de la conférence de presse.
  49. 1 point
    Sans la moindre originalité aucune: l'Enterprise: il s'est retrouvé juste après Pearl Harbor être la cheville ouvrière de la flotte du Pacifique affaiblie (avec ses homologues Yorktown et Saratoga), il a fait toutes les batailles importantes de la guerre du Pacifique, et a survécu. Il a évolué au cours de ses réparations/modernisations pour rester au standart, et se paye des états de service impressionnants. Alors ce n'est certes pas le plus moderne ni le plus puissant des porte-avions du conflit, mais c'est véritablement un navire de légende.
  50. 1 point
    Dans La Chute de Berlin, d'Antony Beevor, il semblerait que Staline ait suggéré aux Alliés d'envahir l'Allemagne en passant par la Suisse. Mais je n'arrive pas à trouver des détails à ce sujet. Il y a aussi eu des négociations entre Alliés et les Allemands au sujet d'une capitulation des forces allemandes en Italie. Les négociations ont eu lieu à Bernes.