Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)


prof.566
 Share

Recommended Posts

Il y a 20 heures, Pierre_F a dit :

Si nous n’avions pas fait volé un pilote d’essai allemand sur un Mirage 1 mais sur le prototype du Mirage III, l’Allemagne n’aurait pas choisi le F104 et Dassault serait sans doute une société Franco-allemande et l’histoire différente. Et ce n’est pas moi qui l’ai dit mais Serge Dassault en 1996.

Ne refaisons pas les erreurs du passé.

J’aurais aimé qu’un pilote d’essai espagnol et un allemand testent avec nous un prototype de NGF. 

Quand nous avons vendu le Mirage III à l’Australie, Dassault était prêt à monter un moteur RR sur le Mirage pour le vendre car c’était au départ imposé. Au final ils ont pris le M III avec le moteur snecma.

Suivant les résultats des AO Suisses et Finlandais, si on ajoute la Croatie et la Grèce, on passera de facto à un statut d’avion européen, ou à un Eurofighter en avion européen ou à des choix d’avions US pour l’Europe.

Pendant ce temps il faut rester fréquentables, se battre et ne pas jouer aux victimes 

Je pense en effet que les résultats des appels d'offre Suisse et Finlandais pourraient rabattre des cartes.  C'est peut être ça qui contribue a faire trainer le dossier SCAF.  Imaginez la position d'Airbus d'un côté ou de Dassault d'un autre si leur poulain remporte les 2 compet ?  Ca changerait beaucoup le rapport de force.

Edited by Bon Plan
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Claudio Lopez a dit :

Article visionnaire de 2016 sur la "coopération" européenne du projet SCAF

http://www.opex360.com/2016/05/31/le-successeur-du-rafale-ne-sera-pas-forcement-le-fruit-dune-cooperation-europeenne/

A lire ce passage, ce n'est pas d'hier que Eric Trappier "n'a pas sa langue dans sa poche" :happy:

« Lors de l’appel d’offres lancé (…) dans les années 2000, nous aurions pu donner nos Rafale, cela n’aurait rien changé à la volonté du gouvernement hollandais de s’équiper de chasseurs américains, afin de se mettre à l’abri du parapluie américain, l’Otan. »

SoggyRelievedIrrawaddydolphin-max-1mb.gi

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, Alexis said:

A lire ce passage, ce n'est pas d'hier que Eric Trappier "n'a pas sa langue dans sa poche" :happy:

« Lors de l’appel d’offres lancé (…) dans les années 2000, nous aurions pu donner nos Rafale, cela n’aurait rien changé à la volonté du gouvernement hollandais de s’équiper de chasseurs américains, afin de se mettre à l’abri du parapluie américain, l’Otan. »

 

et il a dit la meme chose pour la Belgique...

il faut se faire une raison, avec Biden, l'allemagne ne veut pas s'engager avec la FR pr l'europe de defense.

Encore une opportunité avortée... et pas sur que ce soient les meilleurs partenaires de toutes manieres...

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Alexis a dit :

A lire ce passage, ce n'est pas d'hier que Eric Trappier "n'a pas sa langue dans sa poche" :happy:

« Lors de l’appel d’offres lancé (…) dans les années 2000, nous aurions pu donner nos Rafale, cela n’aurait rien changé à la volonté du gouvernement hollandais de s’équiper de chasseurs américains, afin de se mettre à l’abri du parapluie américain, l’Otan. »

SoggyRelievedIrrawaddydolphin-max-1mb.gi

Forcément, Dassault a douloureusement constaté que le Rafale pouvait même avoir les performances qu'un X-Wing et le prix d'un mirage F1, il ne serait pas choisi car le Rafale n'avait aucune chance face au F35 sur un super document PDF présenté de Lockheed . Donc participer à un appel d'offre pour comprendre plus tard qu'ils ont juste été  là pour les formes légales et pour donner un semblant d'équité sachant que la décision était déjà prise. Ca la foutait mal...

Donc pas étonnant que Dassaullt s'est barré de l' "appel d'offres" Canadien, belges  etc... Sans parler de La corée et de Singapour auquel les ricains ont mis la pression nécéssaire pour pencher la balance en leur faveur ...

Edited by Claudio Lopez
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Claudio Lopez a dit :

Donc pas étonnant que Dassaullt s'est barré de l' "appel d'offres" Canadien, belges  etc... Sans parler de La corée et de Singapour auquel les ricains ont mis la pression nécéssaire pour pencher la balance en leur faveur ...

Pour la Corée il me semble que les militaires en charge de l'appel d'offre avait déclaré le Rafale vainqueur, mais suite à une visite de Georges W. Bush qui avait indiqué que l'achat d'un appareil non américain impliquerait une modification du dispositif US en CdS, les politiques ont choisi le F-15 au nom de la "sécurité nationale".

il y a 4 minutes, emixam a dit :

 

 

Edited by emixam
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Cabirol fait le point sur la relation Franco-Allemande dans la défense:

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-l-allemagne-veut-elle-dynamiter-la-cooperation-avec-france-879929.html

Au menu SCAF, MAWS, Tigre Mk3, MHT, mais aussi la rupture des accords sur l'observation satellitaire (la France devait développer l'optique et les allemands le radar, mais ils vont quand même lancer un satellite optique) et les commandes de l'A400M (qui sont passées de 73 à 40 pour l'Allemagne).

Edited by hadriel
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, hadriel a dit :

Cabirol fait le point sur la relation Franco-Allemande dans la défense:

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-l-allemagne-veut-elle-dynamiter-la-cooperation-avec-france-879929.html

Au menu SCAF, MAWS, Tigre Mk3, MHT, mais aussi la rupture des accords sur l'observation satellitaire (la France devait développer l'optique et les allemands le radar, mais ils vont quand même lancer un satellite optique) et les commandes de l'A400M (qui sont passées de 73 à 40 pour l'Allemagne).

Il y aurait moyen de partager l’article ? 
S’il te plait,:wub:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, hadriel a dit :

Cabirol fait le point sur la relation Franco-Allemande dans la défense:

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-l-allemagne-veut-elle-dynamiter-la-cooperation-avec-france-879929.html

Au menu SCAF, MAWS, Tigre Mk3, MHT, mais aussi la rupture des accords sur l'observation satellitaire (la France devait développer l'optique et les allemands le radar, mais ils vont quand même lancer un satellite optique) et les commandes de l'A400M (qui sont passées de 73 à 40 pour l'Allemagne).

Pour le MAWS, ca semble bien prés de se concrétiser http://www.opex360.com/2021/03/13/washington-autorise-lachat-par-lallemagne-de-cinq-avions-de-patrouille-maritime-p-8a-poseidon/

Je doute qu'oncle Sam ait fait une proposition juste comme ça.....

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Alexis a dit :

Je n'ai pas accès à la totalité de l'article, mais juste sur cette phrase :

Qu'attend l'Etat français pour taper du poing sur la table pour se faire respecter par un partenaire de moins en moins fiable ?

Nous n'en sommes déjà plus là. A voir les déclarations de Florence Parly, et son appui clair à l'encore plus "carré" Eric Trappier, l'Etat français n'en est déjà plus à taper du poing sur la table - il tambourine en tapant encore et encore !

Sauf à voir un miracle d'ici juin - fin de la session parlementaire du Bundestag si j'ai bien compris - il ne servira plus à rien de taper du poing.

Il ne restera plus qu'à se lever de table. Et à secouer de nos pieds la poussière de la coopération de défense avec Berlin.

Du point de vue politique, ce serait certainement un crève-cœur pour Emmanuel Macron vu ses profondes convictions européistes. Mais ce serait parfaitement défendable. Ca pourrait faire un joli petit discours du 14 juillet, du genre :smile:

Dès le début de mon mandat, j'ai proposé à nos partenaires allemands de coopérer à la construction d'une défense autonome des Européens par eux-mêmes. Malgré tous les efforts que la France a consacrés depuis quatre ans à cette grande ambition, je suis malheureusement obligé de me rendre à l'évidence : nos voisins d'outre-Rhin n'en veulent pas. Tout comme dans les années 1960, et malgré tout ce qui a changé depuis dans le monde entier et en Amérique même, les dirigeants allemands continuent dans les années 2020 à refuser de penser une défense européenne par les Européens. J'en prends acte.

Une alliance européenne de défense qui tienne debout par elle-même, sans besoin de l'étayage extérieur d'un partenaire qui au fil des années ne pourra que remettre de plus en plus en question son effort au profit des pays qui ont choisi de demeurer ses dépendants, une telle alliance reste la seule réponse valable aux besoins de sécurité des Européens sur le long terme. Tôt ou tard, les circonstances forceront à reprendre ce chantier - ce sont nos alliés européens eux-mêmes qui le demanderont, lorsqu'ils auront compris, et pas avant qu'ils n'aient compris, que l'indépendance est la seule politique qui vaille.

Seule à ce jour la France a su développer et maintenir les capacités technologiques et industrielles de pointe dans tous les principaux domaines de la défense qui sont le soubassement indispensable d'une défense véritablement autonome. Seule à ce jour parmi les Etats d'Europe de l'ouest elle possède une défense complète et autonome. Ce rôle pionnier, la France le continuera, et même le renforcera.

D'ici à la fin de l'année, les programmes de renouvellement de nos capacités de défense seront reconfigurés de manière à nous permettre d'aller de l'avant seuls, tout en laissant la porte grande ouverte à tous nos alliés européens qui souhaiteraient nous rejoindre et combiner leurs talents aux nôtres, sur le modèle du brillant et prometteur démonstrateur de drone de combat "Neuron".

Soutien fidèle de ses alliés européens comme elle l'a prouvé en Méditerranée auprès de la Grèce l'année passée, partenaire solide et fiable des Etats-Unis à chaque fois que - comme si souvent - nos intérêts convergent, la France continuera également à œuvrer à la construction d'une architecture européenne de sécurité et de confiance avec la Russie, quelque long que puisse être le chemin, quels que puissent être les obstacles de part et d'autre. La perspective ouverte par le Général de Gaulle d'une "Europe de l'Atlantique à l'Oural", reprise en son temps par Mikhaïl Gorbatchev appelant à une "Maison commune", c'est la perspective d'avenir pour notre continent, et l'avenir nous le préparons et nous le préparerons tous les jours.

Enfin, j'ai demandé à un groupe d'experts d'étudier comment ajuster précisément la participation de la France à l'Alliance atlantique à la situation géopolitique, déterminant les avantages et inconvénients des différentes options, modulées entre d'une part notre participation depuis 2008 à toutes les structures intégrées - à la seule exception des plans nucléaires - d'autre part la participation à la seule Alliance atlantique qui était la nôtre entre 1966 et 1996. Tenant compte de leurs réflexions, je prendrai ma décision d'ici la fin de l'année. 

Rajoutez les compliments de rigueur pour les armées, les remerciements de la Nation dus aux soldats en opération, le "vive la République, vive la France" qui va bien... moi je dis que Emmanuel Macron aurait de quoi se faire un 14 juillet mémorable :happy: !

Je pense aussi qu'il y aurait quelques grands titres dans la presse internationale.

Et probablement au moins un ou deux points de plus pour vous l'année suivante, M'sieur le Président... si, si...

+1000   !!!

Link to comment
Share on other sites

26 minutes ago, Bon Plan said:

Pour le MAWS, ca semble bien prés de se concrétiser http://www.opex360.com/2021/03/13/washington-autorise-lachat-par-lallemagne-de-cinq-avions-de-patrouille-maritime-p-8a-poseidon/

Je doute qu'oncle Sam ait fait une proposition juste comme ça.....

deja traité sur le fil idoine, c'est une demande de l'allemagne...

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, jean-françois a dit :

Au sujet du post d'Alexis, le pire est si Macron faisait cela, les européistes les plus intégristes, malgré toutes les preuves, accuseraient la France de trahir l'esprit européen et d'affaiblir l'Europe.......

Peut-être - on peut toujours choisir l'extrémisme, quelle que soit l'idéologie. On peut se vouloir plus royaliste que le roi - ou plus européiste que Macron.

Mais ces extrémistes de l'européisme... ils ne sont pas bien nombreux il me semble :smile:

Sur le plan de la stratégie politique, sachant que nul ne sait qui sera élu (ou réélu) l'année prochaine, il me semble que Macron n'aurait rien à perdre à être "clair comme de l'eau de roche", ce qui en termes des directions qu'il a tenté d'impulser depuis quatre ans du point de vue défense et diplomatie revient à faire une "sortie sous le feu" :

Soit il perd l'année prochaine, et ce sera son "testament politique" sur ce plan, le moyen aussi de ne pas être "celui qui a échoué" mais de rester plutôt "celui qui a loyalement et sérieusement essayé, puis a su tirer les conséquences et dessiner la suite"

- Soit il l'emporte et ce discours - qui dans cette hypothèse serait donc validé par les Français - lui sera une base d'autant plus ferme pour la suite

Dans les deux cas, rien que du bénéfice pour lui il me semble.

Edited by Alexis
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Prenons le point de vue Allemand. Si vous vouliez servir aux mieux les intérêts de votre pays (l'Allemagne), et que vous sachiez pertinemment que L'UE n'a aucun avenir, dans leurs souliers, que feriez vous ? 

 

Il est toujours facile de dire qu'on serait un héros, (et si on était né en 17 à leidenstadt), mais ce que font les allemands est parfaitement rationnel si on accepte que L'UE n'est rien d'autre qu'un marché. 

C'est la position Française d'une certaine élite qui est bien plus contestable. Elle me rappelle pour tout dire les convictions de Louis Renault en 1935 qui étaient persuadés qu'en faisant un énorme partenariat économique entre l'Allemagne et la France on éviterait la guerre. C'était pas dénué de réflexion. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Alexis a dit :

Dès le début de mon mandat

Il pourra pas dire ca, les allemands incrimineront à leur tour les Français pour raisons X ou Y. 
Ca va tourner à la foire d'empoigne sachant que les allemands se gêneront pas pour le faire une fois leurs élections passées. 
Ca permettra d'affaiblir macron, les allemands adorent le "turnover" en france, le but est de l'affaiblir politiquement pour qu'il puisse meme pas aller au 1er tour dans l'idéal (faudrait pas non plus que MLP passe). 

Sur l'OTAN c'est les chancelleries de l'UE toute entière qui vont te taper dessus. 
La réalité c'est qu'on pèse trop peu pour se permettre de genre de comportement, il faudrait un appareil militaire autrement plus performant pour taquiner l'OTAN
Comme disait le général, on ne peut pas avoir une diplomatie efficace avec un sabre de bois.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 14/03/2021 à 17:13, Deltafan a dit :

Il y a des auditions à venir les 16 (Le Drian) et 17 mars (Hoke, Bouvier et Parly) devant la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des forces armées du Sénat français. Une audition du DGA français a également été annoncée par le président de la Commission lors de l'audition de Trappier la semaine dernière. Sinon, les partenaires du programme se sont donnés jusqu'à juin pour résoudre leurs différends. Donc, a priori, dans trois mois et demie au plus tard, on devrait savoir...

Bon, par contre, je ne saurais dire de combien de dizaines de pages ce topic aura progressé d'ici-là :happy:    

Après les déclarations de JYLD et  Hoke + Bouvier + Parly,  si elles vont globalement dans le même sens que celles de E. Trappier ( pour Hoke : pas sûr ) 

il faudrait un STOP  PROVISOIRE unilatéral de la France  sur le NGF  jusqu'à FiN JUIN 2021  car sans acte concret cela va continuer à flotter horriblement ... Et en expliquant le pourquoi de ce Stop provisoire, avec déclaration officielle de haut niveau : JYLD + F PARLY  ( en fond Partenaires déloyaux à commencer par l'Allemagne, complètement désunie dans son comportement )

Au 30 juin 2021 : porte éventuellement ouverte à la création d'un MOA unie ( FR: DGA + DE + SP, sous leadership FR )   ET ouverture d'une coopération à la nEUROn  par DA, lead DA, MOE DA !   Les  partenaires ont 3 mois pour déboucher + Converger vers cette SEULE SOLUTION viable ( MOA sous dir. fr + Moe DA )    ...  Distribuer le management des ventes par zone d'influence : Aux FR les marchés antérieurs Mirage et Rafale. Aux Allemands : marchés EF et pro-allemands... Aux Espagnols leurs  marchés  habituels  

Hors de cela : Coma dépassé => Mort officielle de ce fantasque NGF   ( Fantasque pour les Allemands )   

( et pour les conséquences sur les autres sujets de coopération : Rien à Foutre ! )   Rappel Ce sont eux, les Allemands, qui sont venus nous chercher en 2017 - 2018 ... 

Edited by Bechar06
Management des ventes: "distribué" + DGA
  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

  • g4lly locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...