Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 11/05/2021 in all areas

  1. 9 points
  2. Merci Salverius On se demande où la marine espagnole va trouver l'argent pour garder ce nombre de f35 opérationnels, en effet, on se demande d'où vont venir les pilotes. le prétendu F35 de l'armée de l'air nous a fait rire aux éclats. L'opinion générale sur le forum espagnol où je participe habituellement est celle d'une campagne marketing de Lockheed Martin À votre santé
    6 points
  3. https://www.rfi.fr/fr/amériques/20211010-états-unis-augmentation-du-budget-de-la-police-pour-lutter-contre-les-départs C’était l’une des principales revendications des milliers de manifestants qui ont défilé dans les rues durant des mois en 2020 : réduire les budgets de la police pour investir auprès des communautés défavorisées et des organisations qui leur viennent en aide. À New York, des centaines de personnes avaient campé devant la mairie pour mettre la pression sur le maire lors du vote du budget. Finalement, l’enveloppe accordée au NYPD avait été réduite d’un milliard de dollars. Des décisions similaires avaient été adoptées à Minneapolis, Dallas ou encore Los Angeles. Cette année, les choses sont différentes. Un peu partout, les montants accordés à la police ont été augmentés, remis à leur niveau initial ou même au-delà : 200 000 dollars [200 millions de dollars] de plus à New York, par exemple. Des décisions dues notamment à la hausse de la criminalité enregistrée un peu partout dans le pays. Mais aussi aux nombreux départs qui touchent les rangs des policiers. Une récente étude publiée par le quotidien The New York Times explique que les départs à la retraite ont augmenté de 45% et les démissions de 20%. Dans le Vermont, la ville de Burlington va jusqu’à offrir des primes de 10 000 dollars pour encourager les policiers à rester. Interrogés sur les raisons de ces départs, certains policiers expliquent être fatigués de la pression et de l’image négative attribuée à la police américaine ces deux dernières années. https://www.nytimes.com/2021/10/10/us/dallas-police-defund.html "Définancez ! Récupérez ! Réinvestissez !", criaient environ deux douzaines de personnes dans la rue non éclairée de Dallas. Quelques semaines plus tard, la chef de la police a démissionné pour sa gestion des manifestations de grande ampleur. Puis le conseil municipal a voté une réduction des fonds que le département pouvait consacrer aux heures supplémentaires et à l'embauche de nouveaux agents. C'était l'année dernière. Cette année a été très différente. Dans toutes les villes américaines, les services de police ont récupéré leur argent. De New York à Los Angeles, les départements qui ont vu leur financement réduit dans le cadre des protestations nationales contre le meurtre de George Floyd l'année dernière ont vu les dirigeants locaux voter une augmentation des dépenses de police, avec 200 millions de dollars supplémentaires alloués au département de police de New York et une augmentation de 3 % pour les forces de Los Angeles. Mais nulle part ailleurs le contraste n'a été aussi frappant qu'à Dallas, où M. Johnson a non seulement proposé de rétablir le financement du département, mais aussi d'augmenter le nombre d'agents dans les rues, écrivant au cours de l'été que "Dallas a besoin de plus d'agents de police".
    5 points
  4. Euh...les Anglais se sont équipé d'avions très furtifs...et ça marche.
    5 points
  5. Jusqu'à l'apparition de la "Menace chinoise", le Russe, même après l'effondrement de l'URSS, avait conservé son statut d'adversaire potentiel; çà avait permis, au passage, à l'US Army, toutes armées confondues, et ses "faucons" de se faire attribuer de généreux budgets d'armement. On retrouve une situation similaire au sein de l'OTAN, climat largement entretenu par la part essentiel de l'US Army. On peut, d'ailleurs, se poser, légitiment, des questions sur la situation réelle après 1991. Historiquement, l'expansion de l'ancien empire russe s'était effectuée exclusivement à l'est. D'où la confrontation, entre autres, en 1904-1905, avec le Japon. A l'ouest, jusqu'en 1918, les Pays Baltes et la Pologne avaient fait partie, depuis un bail, du susdit Empire, ce n'est que le découpage de 1919, très mal fait, qui en avaient faits des états indépendants. A l'époque, la Russie "Rouge" était trop occupée à s'en mettre plein la tronche avec la "Blanche", avec une grande incertitude, pour sérieusement faire valoir ses droits "historiques", d'autant l'ex-empire avait du, lui-même, à l'ouest, baisser culotte, face au II. Reich, en 1917. Entre 1920 et 1941, çà avait été, dans le coin - jusqu'à la frontière turque - la valse de négociations diplomatiques tendues pour des rectifications locales, plus ou moins importantes, de frontières, chacun réclamant le rattachement des territoires qu'occupaient ses propres minorités nationales. Le découpage empirique, "décrété" en "1920" , ne satisfaisait personne et avait été, l'air de rien, l'une des causes du déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale... "Je te refile ma portion de Bessarabie et tu me cèdes ton morceau de Moldavie" Passons! La déconfiture de la grande URSS, à dater de 1991, avait permis à certains territoires russes historiques, comme l'Ukraine, d'accéder à leur "indépendance". Il y a juste un tout petit problème historique, car du temps des invasions mongoles et, même, après, l'Ukraine avait été la "province" de naissance des premiers tsars de Russie. Imaginez juste que nous soyons amené, un jour, à devoir céder la Normandie aux Brits, parce que leurs premiers rois normands en étaient issus! Bon d'accord, il y a la Manche! En ce qui concerne la Crimée, territoire russe de très vieille date, sa "cession" à la République Soviétique d'Ukraine, en 1955, n'avait été qu'un acte d'apaisement de Leonid Khrouchtchev, qui venait de succéder à Staline, à la tête de la gouvernance, après une répression redoutable (et longue) de la "rebellion ukrainienne", elle-même, générée, pour un part non négligeable, par l'occupation allemande, entre 1941 et 1944 - on retrouve un peu le même phénomène "indépendantiste" que lors de l'occupation japonaise dans le SEA -. La Fédération de Russie laisse "pisser", plus ou moins contre son gré, la sécession ukrainienne, car, alors, elle constate qu'elle a un très sérieux problème "islamique", à traiter en Tchéchénie et autres "Républiques" musulmanes. Les années passant, le pouvoir politique ukrainien, qui, entre temps, a viré à "l'eau de boudin" et la prévarication intensive qui y règne - et pourtant, les russes sont des experts en la matière -, "tombe" dans les bras de l'OTAN, en louchant sur son adhésion à la "CE". Là, Poutine avait sérieusement calmer le jeu, car il n'était pas question que l'Ukraine - même supposée être indépendante - offre son territoire aux "Ricains" pour y installer des bases militaires, voire plus! Même motif, même punition, en Géorgie, quelques années plus tôt, d'où "l'OTAN" avait prudemment effectué un retrait discrêt, quand le Kremlin avait montré les dents. En Ukraine, çà avait été encore plus simple, car la Russie n'a même pas eu besoin de montrer ses muscles, contrairement à ce que s'essayent de nous expliquer nos médias "préférés" et, notamment, Wiki! Les "Criméens" étaient, tous, partis, "les deux fesses en avant", pour réclamer leur rattachement à la Russie, tandis que la population du Dombas "ukrainien", de culture traditionnelle russe, lui, avait fait, tout seul, sécession de son côté! Vous pourrez constater que, depuis çà n'a pas bouger d'un iota, car la gouvernance ukrainienne n'a aucun moyen de rallier ces "populations" russes à sa cause... sans parler que, si ce n'est pas forcément le pied, côté russe, "c'est plus mieux" que dans le contexte ukrainien. J'ai volontairement insisté sur cette perception "occidentale" d'une supposée agressivité russe, largement propagée par l'US Army et l'interprétation idyllique de lois de territoires nationaux, issues, souvent, de bizarreries circonstanciées. Sinon, la Russie actuelle se contente de remettre sur pieds ses forces militaires, qui correspondent à la puissance militaire nécessaire, destinée, comme les "copains", à garantir la sécurité de ses frontières. Vulgairement dit, la Russie ne veut pas, à juste raison, qu'on vienne "l'enquiquiner" sur ses frontières historiques, ce qui se comprend, parfaitement, car, de notre côté, en France, nous serions les premiers à venir regimber, dans une situation similaire! Amen!
    4 points
  6. question posé par M. Bastien Lachaud député au CEMAT. "Enfin, dans le programme 146, la sous-action 09.80 consacrée au financement du programme MGCS (Main Ground Combat System) est créditée de 0 euro, contre 36 millions, l’an passé. Vous n’avez pas évoqué ce projet : est-il à l’arrêt ou bien, étonnamment, les industriels n’ont-ils pas besoin cette année de financement pour avancer ?" réponse du CEMAT "Enfin, s’agissant du MGCS, les crédits de ce programme proviennent cette année du P144 au titre des études amont. Nous sommes suspendus à la formation du gouvernement allemand mais, à mes yeux de chef d’état-major de l’armée de Terre, dès que la situation politique sera stabilisée dans ce pays, nous devrons absolument relancer notre coopération. Nous avons besoin du MGCS pour succéder au Leclerc. Nous ne sommes pas en retard mais nous devons progresser." voilà voilà
    4 points
  7. comparaison de taille entre l'A129 'Mangusta' et ce qui devrait être le projet de l'AH 249 développé par Agusta
    4 points
  8. Et ils prendraient plus de F-35 que les Polonais ? Allons, allons. Jane's est en roue libre depuis quelques temps mais là, on va finir par alimenter un parc éolien taille familiale. Et surtout... à quel prix ?
    4 points
  9. https://etudiant.lefigaro.fr/article/etats-unis-un-professeur-d-universite-demissionne-harcele-par-des-etudiants-woke_8dcaf70e-1143-11ec-b6a8-568613951dea/ (10 septembre 2021) Un professeur d’université démissionne harcelé par des étudiants «woke» Conscient de l’influence de la culture «woke», le professeur a interrogé le bien-fondé des «safe spaces» («en quoi contribuent-ils à l’apprentissage des élèves?») ou encore, la pertinence de la notion d’«appropriation culturelle». «Contrairement à mes collègues, j’ai posé ces questions à voix haute en public.» Selon Peter Boghossian, cette liberté de pensée n’a plus sa place dans cet établissement. «Peu à peu, l’université a rendu cette exploration intellectuelle impossible» et s’est transformée en un lieu où les notions de «race, de genre» et de la «culture victimaire» prospèrent, créant «de la division et de la colère». «Les étudiants de Portland State n’apprennent plus à penser. Plutôt, on les entraîne à mimer les convictions morales d’idéologues. La faculté et l’administration ont renoncé à la mission de l’université: la recherche de la vérité.» Le professeur regrette la conséquence qui en découle: «Une culture de l’offense dans laquelle les étudiants ont désormais peur de parler ouvertement et honnêtement». Des élèves qui refusent de discuter avec des individus dont l’opinion diverge ; des allégations fausses ; des professeurs accusés de sectarisme après avoir proposé «l’étude de textes canoniques écrits par des philosophes qui se trouvaient être Européens et mâles»... Le professeur énumère une série d’exemples indiquant ce qu’il perçoit comme étant le signe d’une «intolérance idéologique» et regrette l’inaction de l’administration.
    4 points
  10. Non môssieur, ce n'est pas qu'un forum ! C'est LE forum.
    4 points
  11. Les gens qui ont suivi l'opération Serval se souviendront de la "bataille de Diabaly" : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Diabaly
    4 points
  12. Il y a une ville en Suisse, me semble t'il, ou une convention a était signé, qui interdit ce genre de traitement...
    4 points
  13. Mediafart: "Scandale dans le contrat Rafale: Dassault vend à l'Ukraine des maquettes de Rafale au 1:48e, qui sont elles-mêmes des maquettes de Rafale au 1:12e fabriquées en Inde! La voiture à pédales en forme d'Eurofighter proposée par Airbus se retrouve concurrente malheureuse de cette compétition truquée! Notre dossier complet issu d'une investigation de plus de 6 mois, à lire en quart de page n°3."
    4 points
  14. Ce message n'est pas destiné à être agréable ou désagréable il énonce une évidence malheureuse Aujourd'hui en Europe une seul avionneur national est capable de mener de A à Z la conception, la mise au point et la production d'un avion de combat haute performance c'est Dassault aviation associé à ses partenaires Thalès et Safran. Aucune entreprise allemande, italienne ou espagnole n'est à même de mener à bien une telle entreprise de conception et d'intégration. Trois entreprises européennes seulement aujourd'hui savent dessiner une voilure haute performance Saab Dassault et BAé mais le dernier chasseur 100 % britannique c'est le Lightning et le Gripen est un vrai patchwork de matériels venus de tous horizons; Tornado et Eurofighter sont des appareils issus d'un consortium européen et ce ne sont vraiment pas des foudres de guerre hors de leur domaines de prédilection: le strike BA tout temps pour l'un, le combat HA haut mach pour l'autre ... Dassault a l'antériorité, la compétence et le savoir faire; la préservation de ce savoir-faire est un combat de tous les instants et coûte très très cher ... mais l'indépendance et la souveraineté sont à ce prix. C'est un état de fait il est aujourd'hui incontournable et il est de notre devoir en France de le préserver; sinon à qui confier le leadership de la conception du successeur du Rafale ou de l'Eurofighter ? aux Allemands ? à Leonardo ? à Casa ? à BAé ? il faut être sérieux deux minutes !
    3 points
  15. Bechar06 comme la majorité des participants à ce forum je constate que vous êtes très intelligent Bonjour, j'espère que Google Translate se comporte bien et que vous pourrez me comprendre. Comme je l'ai dit lors de ma première participation à ce forum, j'ai été très impressionné par la quantité et la qualité des informations et des connaissances que ses membres ont apportées, chérissant et diffusant une grande culture de la Défense. Chaque personne a ses valeurs, ses pensées, ses nationalismes, ses interprétations, ses idéaux, ses valeurs, ses sentiments...) , je veux juste la culture Défense, apprendre des gens experts, essayer de comprendre et si possible apporter quelque chose (en essayant de ma part de ne pas me ridiculiser hahaha) Je me sens particulièrement européen, je veux être européen et je veux voir l'Europe, mais ce que je ressens et ce que je veux n'est pas pertinent ou important, ce n'est tout simplement pas valable. Les salutations.
    3 points
  16. C'est français monsieur. Vous avez la même chose chez vous, je crois, depuis 1789. Sinon, je pourrais être premier lieutenant ?
    3 points
  17. Rassure-toi, l'idée d'un avion de papier qui oblige à être l'esclave de l'Espagne répugne certainement beaucoup de monde en France comme en Allemagne. Je sais que le mot "esclave" est exagéré dans ton propos, mais je voulais souligner que la possible réciprocité du point de vue condamne, de fait, toute possibilité de coopération. En gros : Soit, on ambitionne de mettre en place une coopération, on sait qu'on y laissera quelque chose (un bout de souveraineté ou une part d'activité industrielle ou un transfert de technologie) mais on espère y gagner quelque chose en plus (une mise en commun de moyens pour aller plus loin que ce que nos moyens seuls permettent. Soit, on répugne à perdre la mise que l'on ferait dans cette coopération, et on accepte de s'inféoder à plus gros que soi qui a déjà fait cette mise et récupéré une partie de son enjeu. Franchement, pour être fier et ombrageux comme un hidalgo (les celtes aussi sont comme ça), j'ai mon idée sur le point où la perte est la plus importante. Je ne connais pas de coopérations sans risque. Pas plus que je ne conçois la liberté sans une part de risque non-plus.
    3 points
  18. Je suis pour un système de rémunération, tous les 10 points = 1€
    3 points
  19. @capmat On continue c'est friday ; avions très furtifs , grâce à ceci https://www.elektormagazine.fr/news/la-peinture-qui-rend-invisible
    3 points
  20. Les minnéapolitains rejettent par référendum une mesure "defund the police" : https://www.mprnews.org/story/2021/08/31/the-yes-4-minneapolis-charter-amendment-explained (3 novembre 2021) Les électeurs de Minneapolis ont rejeté de manière retentissante une proposition visant à réinventer le maintien de l'ordre dans leur ville, 17 mois après que le meurtre de George Floyd par la police a suscité des protestations massives et des appels au changement. Environ 56% des électeurs ont rejeté une motion référendaire qui aurait retiré le département de police de Minneapolis de la charte de la ville et l'aurait remplacé par un département de la sécurité publique "orienté vers la santé publique". À l'échelle nationale, le vote a été considéré comme un test pour le mouvement politique visant à "définancer" les services de police traditionnels, car il s'est heurté aux préoccupations liées à la hausse des crimes violents. Le mouvement "defund", qui préconise la réduction des budgets de la police et le transfert de l'argent à d'autres fins sociales, a gagné du terrain au cours de l'été 2020. Quelques jours après le meurtre de Floyd, la plupart des membres du conseil municipal de Minneapolis avaient participé à un rassemblement en faveur du "defund". Mais tandis que les crimes violents augmentaient au niveau national - et à Minneapolis - certains de ces mêmes politiciens locaux ont pris leurs distances par rapport à cette idée. En 2021, la campagne pour le "Oui", soutenue par des groupes nationaux de centre-gauche tels que l'ACLU et MoveOn.org, a également pris ses distances par rapport à l'étiquette de "définancement de la police". La porte-parole de la campagne, JaNaé Bates, a présenté l'amendement comme une "expansion de la sécurité publique". Elle a déclaré que l'élimination de la structure traditionnelle du département - et l'exigence d'un nombre minimum d'agents de police - donnerait à la ville plus de flexibilité dans sa façon de répondre à la criminalité. Les opposants ont déclaré qu'il s'agissait d'une période dangereuse pour ce type d'incertitude, car l'exode des policiers a laissé le département de police de Minneapolis en sous-effectif, alors même que la ville connaissait un pic quasi record de crimes et d'homicides par armes à feu. Les deux camps se sont affrontés sur la question de savoir si les officiers de police traditionnels feraient partie du nouveau système. La campagne du "Non" a souligné le langage de l'amendement de la charte, qui dit que le nouveau Département de la sécurité publique "pourrait" employer des officiers de police "si nécessaire". Les deux parties se sont également disputées au sujet du chef de la police, Medaria Arradondo. Cet officier afro-américain qui a gravi les échelons du MPD est plus populaire que la plupart des politiciens locaux, et les groupes minoritaires de la ville le considèrent comme une force de réforme. Les opposants à l'amendement ont prévenu que l'élimination du poste de chef de la police signifierait la perte d'Arradondo, tandis que les partisans de l'amendement ont déclaré qu'il n'y avait aucune raison pour qu'il ne puisse pas être maintenu à la tête du nouveau système. Mercredi dernier, M. Arradondo a jeté le trouble en s'adressant à la presse - en uniforme et devant une toile de fond de la MPD - pour exprimer ses doutes sur l'amendement de la charte. Les partisans du "oui" ont reproché au chef de prendre parti, ce qui lui a valu une plainte en matière d'éthique pour avoir utilisé les ressources de la ville pour se prononcer sur une question politique. Le vote sur l'amendement de la charte a également divisé le parti démocrate du Minnesota. La représentante américaine Ilhan Omar et le procureur général de l'État, Keith Ellison, ont apporté leur soutien à l'amendement, tandis que la sénatrice américaine Amy Klobuchar et le gouverneur Tim Walz s'y sont opposés.
    3 points
  21. @Kiriyama @Bon Plan En réalité cela va au delà des problèmes de motorisation et boite de vitesse qui eux ne sont que partiellement politiques. Le problème est que le concepteur de l'ALTAY est OTOKAR, et que la fabrication du char a été transférée pour des raisons politiques à BMC qui ne sait pas faire.
    3 points
  22. On frôle salement le HS ! Mais tu as raison, il faut absolument faire appel à des juristes -en toute urgence- pour qu'ils s'assurent si effectivement ce poison plat fait bien parti des "armes" interdites par cette convention ! Delenda Carthago !
    3 points
  23. On avait oublié de te dire que le NGF serait réalisé de façon incrémentale à partir du Rafale. De toute façon F4.2 c'est déjà une mini MLU puisqu'on assure plus la compatibilité ascendante avec les versions précédentes.
    3 points
  24. Et plus tu pédales moins vite moins tu avances plus vite ?
    3 points
  25. En tant que visiteur actif quotidiennement depuis 2005, ayant créé un compte au bout de 4 ans juste parce qu'il croyait avoir quelque chose d'intelligent à dire (et finalement non) et donc membre depuis 12 ans au rythme stakhanoviste de +/- 3 posts par mois, me retrouver relégué au rang de bleusaille du jour au lendemain a fichu un vilain coup à mon ego pourtant pas bien épais (mais néanmoins non-nul puisque j'ai voté... vanitas vanitatum, et omnia vanitas). Je plussoie donc la proposition de @Delbareth avec néanmoins la provision suivante : membre suivi >> réaction reçue >> post écrit > réaction donnée (ça peut être 500 >> 50 >> 5 > 1) pour éviter de porter au pinacle spammers et reactioners (?) frénétiques, et faire l'économie de logorrhées inutiles, conserverait la lisibilité du forum. Pour les zombies il n'y a pas un mécanisme de déduplication sur la dernière IP ? Pour les réactions en revanche, les points pourraient être différents : Merci = 50 J'aime = 30 Haha, upvote = 20 (les blagounes c'est bien, le rire c'est bon pour la santé toussa, mais est-ce que ça doit être vraiment aussi rétributif que certains posts bourrés d'info, d'analyse et/ou de sagesse comme on en croise certains ?) downvote = -10 (oui, je pense que le downvote reste une bonne chose, et sa faible valeur permet d'éviter les malheureux concours de vierges effarouchées qu'on a pu connaître par le passé. Si le downvote est massif par le nombre il l'est par les points et représente une sanction par la communauté, qui autrement n'est accessible que par la modération, et si il n'est le fait que de quelques coqs isolés se tirant la bourre, il sera de peu d'effet). Je conçois que cette proposition ranime des souvenirs par forcément agréables pour beaucoup. Sinon l'ancienne notation permettant de voir facilement le ratio nbr de post/réputation (voir tout baser sur ce calcul simple) était bien aussi. C'est déjà dommage de perdre de vue certains anciens membres ou ceux moins actifs depuis l'apparition de la réputation alors que certains de leurs posts seraient encore très intéressants maintenant. my few cents
    3 points
  26. Quand on est sur le forum en smartphone, en lecture verticale, le nombre de messages postés n'apparaît pas et seuls les badges sont visibles. Perso je trouve que les badges ne reflètent pas l'ancienneté d'une personne, ce qui est parfois un peu utile pour calmer qq nouveaux excités. Et en prime on a perdu la réputation dans la communauté qui permettait de valider les personnes d'expériences. Bref tout cela me ciders un peu...
    3 points
  27. Le terme "sérieux" est surtout là pour montrer le délire de Morrisson qui n'a pas l'intention de justifier ses actes ou de faire preuve de rationalité. Après, il faut voir quelle est la place exacte de l'Australie dans la stratégie US et quels moyens ces derniers ont décidé d'y consacrer. Si ça doit passer par la construction de 10 SNA en mode industrie de temps de guerre et la formation express des équipages australiens avant 2030, ils le feront sans problème. Si l'objectif c'est d'avoir de la chair à canon pour occuper les chinois face à leurs ports, on peut faire l'impasse sur certaines "sécurités". Ça fait déjà un moment que la politique étrangère de Morrisson se retourne contre son pays, il ne fait qu'approfondir le trou maintenant et les USA veilleront à ce que les suivants ne contestent pas ses décisions.
    3 points
  28. Non, Il y a rien de serieux la dedans! non seulement l’australie pond des programmes n’a pas les moyens de mener a bien. Techo, financier, base indus… le pm a joué un coup politique, beaucoup plus tourné vers son electorat que la realite geostrategique. J’en veux pour preuve que si le programme attack coutait trop cher pourquoi faire un truc encore plus complexe. aukus n’a encore aucune substance, le contrat des soum n’existe pas et n’existera toujours pas l’annee prochaine. La seule chose qu’il a vraiment fait c’est enterrer le contrat avec ng et les relations avec la france pour bien s’enfermer dans l’anglosphere. Je suis pas sur que type reste en place suffisamment longtemps pour voir son aukus fondre comme neige au soleil. Les impaires de la diplomatie australienne vont laisser des traces et pas qu’avec la france ou meme la chine. le budget militaire de l’australie doit augmenter d’au moins 40% sur les 10 prochaines annees. Avec un dollar australien qui peut devisé en fonction du climat international et si la chine appuie au bon moment la banque peut sauter. Je parle meme pas des mouvement pacifistes ou anti nucleaires ou simplement sociaux qui vont traverser le pays. Acheter des sna aux usa… c’est deja pas simple, les entretenir sur place non, aux usa ca ne se fera pas non plus. c’etait un joli coup politique pas du tout reflechi, les conditions sont encore tres floux (18 mois de nego, j’y crois pas du tout ou a 3 personnes). C’est complement irresponsable et ca se retournera contre le pays. (Bien apres son depart malheureusement). le programme attack coutait plus cher que le programme rafale … les 24 milliards d’euro pour les fregates(et ca monte) pour a peine 9 fregates. Ce pays c’est la carricature de l’allemagne niveau depense efficacité.
    3 points
  29. Je sens pointer la rancœur habituelle qui confond "arrogance" et "pertinence des arguments". L'objet du SCAF, c'est de rester "debout", notamment face à la concurrence américaine. Et ce n'est pas après avoir mis un genou à terre que les coopérants pourront se relever. C'est là l'enjeu du véto au F-35 parmi les partenaires du SCAF. Et pousser le F-35 parmi les partenaires, c'est y semer la zizanie, affaiblir le projet et favoriser sa disparition.
    2 points
  30. Je rajouterais que le "problème" pour beaucoup, c'est que Dassault + Safran + Thalès ( + tous leurs sous-traitants et contributeurs ) font de + en + des "sans-faute" c'est à dire que la QUALITE DURABLE caractérise leurs produits combinés C'est le fruit de + de 60 ans de travail commun ( j'étais déjà né ) et d'expérience cumulée à tous les stades d'un projet aéronautique Chaud partisan pendant très longtemps des coopérations européennes, quitte à en payer le prix - partage - délais allongés - je déchante depuis qq. années devant l'attitude malhonnête de nos partenaires et en constatant que les programmes militaires qui posent problèmes en France ( et ailleurs ), au stade de la mise en œuvre opérationnelle, sont tous issus de la coopération ( Tigre, NH-90, A400M en son temps ... ) Accouchements très difficiles et vies opérationnelles obérées... Des programmes de hautes technologies, aux technologies intégrées .. requièrent des équipes de management, de conception, de tests, de contrôle qualité, de production etc toutes en très forte intégration ( c'est la loi de la variété requise, en systémique ) A contrario, si les équipes marchent dans le désordre .. le résultat ne peut être que décevant, de qualité médiocre ( je ne citerai pas d'autres exemples ) Bref DA, Safran, Thalès et compagnie font de nombreux jaloux ! Partager un diagnostic sur 60 ans de coopérations, de succès et d'échecs devraient être le bon point de départ pour faire mieux entre partenaires potentiels ... Sinon : pourquoi se décarcasser ??? Les attitudes des Allemands ont montré que ce diagnostic n'a pas été fait avant de lancer les SCAF, NGF, MAXS, Tigre-3, MGCS ... j'en oublie De même que la Souveraineté n'a pas été définie par nos partenaires ... et qu'on la sait divergente ... Alors Sortir de cet imbroglio ! Oui mais avec quelles attitudes et efforts des partenaires ? Bref quelles POLITIQUES à Long terme ? Les 6 mois prochains de présidence par notre PR Macron du conseil de l'Europe sont, pour moi, l'épreuve de la dernière chance pour nos partenaires Si le néant en sort ou presque => EXIT en matière de "Défense" de la France au sein de l'Europe
    2 points
  31. Sauf que la.densité de puissance est infiniment superieure et que donc tu n'as pas besoin de saloper tout le pays avec...
    2 points
  32. Comme cela tu pourras demander à Ciders une lettre d'autocritique et le bannir de suite !!!
    2 points
  33. Ce genre de déclarations ne m'étonne pas vraiment de la part de Pays qui acceptent sans broncher une dépendance à 100% des US mais rechignent quand il s'agit de définir qui fera quoi dans une coopération ou le leadership ne devrait même pas être discutable lorsque l'avance technique est démontré par l'un des participants et pourtant ! Dès que la France est au milieu, ça gène/pique mais il serait bon de se rappeler que la plupart des grandes réussites en coopérations en aéronautique/spatial/armements Européens sont à l'initiative de la France qui avait pour ambition de se tenir au niveau technique US et même les concurrencer, on en voit le résultat avec Airbus, Ariane, MBDA et j'en passe. Tout le monde a semblé satisfait de ces réussites et de la répartition qui a quelque peu "glissée" depuis hors de nos frontières dans des proportions qui commence à se voir. Pour le SCAF, quand on voit la "répartition" égale réclamée vers des Pays/sociétés qui sont plutôt "novice" (je suis gentil) dans les domaines souhaités alors que des sociétés ayant le savoir faire sont ignorées, que peut on en espérer ? Est-ce que les intérêts des uns et des autres sont réellement convergents ( qui souhaite un NGF navalisé à par nous) ou c'est juste pour acquérir de la TOT et du workshare (on le pense tous)? L'Espagne nous a déjà fait le coup et l'Allemagne également chacun dans un domaine distinct et après ils appellent "au secours" quand ça coince et avec le temps on oublie ! Continuer pour à l'arrivée se farcir un remake du consortium "Eurofighter" ou pratiquement tous les partenaires se sont "détournés pour acheter ailleurs tellement le programme a été bien pensé et réalisé mais sans pour autant le reconnaitre et surtout en prenant soins d'ignorer/snober la France qui a atteint tous ses objectifs et continu de faire évoluer son chasseur multi rôles qui continu de faire ses preuves. Dans ces conditions, ce serait un suicide collectif qui nous affectera plus que les autres car on y perdra de la compétence/du temps et de l'argent mais c'est peut être ça le but ! Que peut on attendre de Pays qui susurrent "Europe" quand ça les arrangent mais ne voient que par le tropisme US, ah, j'avais oublié, ce sont nos allies ! Qu'attendent-ils pour réclamer de la TOT et du workshare avec la palanquée de milliards dépensés pour l'achat sur étagère ? Il ne le font pas ou de façon très limité car c'est la contre partie garante de leurs protections et les US en jouent sans restrictions sans pour autant confirmer cette vision.
    2 points
  34. La France a un soucis dans ce programme NGF. Elle a un constructeur aéronautique de 1ère classe avec Dassault. Il a fabriqué 5000 avions de combat parmi les plus réputés. Il est capable de créé de A à Z un chasseur au top niveau mondial, notamment depuis 40 ans, grâce à au logiciel CATIA developpé en interne et adopté par les + grands industriels mondiaux avec Boeing, Airbus, Embraer, Tesla, Toyota, BMW,...... A cela s'ajoute le motoriste SAFRAN qui conçoit, fabrique des moteurs de hautes performances comme le ATAR/M53/M88 et en coopération avec GE les 30000 moteurs CFM56, best seller de sa catégorie, venant de dépasser les 1 milliards d'hdv!.... Et enfin, s'y rajoute Thales, un des leaders mondial des hautes technologies (radar/optronique/big data/communication/cyber....), et un écosystème de 500 sous-traitants dans une multitude de savoir faire. Tout cela pour dire que la France ne se voit pas être un participant à egalité sur ce projet. Elle pense avoir la plus grande expérience, notamment en conception, sur un programme de cette envergure (d'ailleurs l'Allemagne avait admit cela au tout début du projet). De l'avis de tous, le programme neuron, d'une ampleur et complexité bien moindre j'en conviens, a démontré le bien-fondé du leadership de Dassault sur celui-ci (respect des budget, performances, répartition des compétences, appirt technologiques...). Il n'y a la dessus, me semble t'il, aucune provocation ni sentiment de supériorité de la part de la France et des industriels. C'est un pragmatisme pur et dur sur un programme d'une ambition stratégique où les budgets engagés seront collosaux et ou le risque de dérapage est majeur.
    2 points
  35. Mon post n'est pas engagé contre qui que ce soit, et je suis d'ailleurs plutôt d'accord avec tout ce qui a été écrit sur cet article. J'ajoute seulement que de mon point de vue cette démarche de l'amiral vient en appui d'une liste de course précise (qu'il ne développe pas mais à laquelle il me semble faire référence), et j'essaie d'imaginer le contenu de cette liste (et je suis très loin d'être le mieux informé du forum). La démarche de l'amiral est inhabituelle dans le sens où il ne se contente pas d'expliquer une doctrine mais aussi il revendique des moyens supplémentaires non pris en compte. Dans cet exercice je le trouve dans son rôle puisque la Marine reste une arme spécifique dans le fait qu'elle cohabite en permanence avec d'autres marines plus ou moins hostiles, et que malgré l'absence de bataille navale (au sens 1er) depuis très longtemps, la cohabitation reste pacifique ...jusqu'à ce qu'elle ne le soit plus. Il exprime donc une inquiétude de déclassement compréhensible puisque l'on ne respecte réellement que ce que l'on craint, et que les décisions actuellement prises vont impliquer le respect donc la sécurité de nos navires pour les 30 années à venir. Je n'ai pas le sentiment qu'il renonce aux grandes doctrines de la MN, parfois critiquées par nombre de commentateurs, comme le relatif sous-armement de ses frégates (par comparaison avec d'autres puissances navales) - il ne réclame pas non plus de bond capacitaire dans un domaine où la MN lui semblerait défaillante : juste des investissements "raisonnables" (de son point de vue) pour plus de cohérence dans les moyens qu'on lui donne pour assumer les missions qu'on lui impose.
    2 points
  36. Maitenant, même photo sur porte hélicoptères
    2 points
  37. Ah mais en ce qui concerne le format, je suis entièrement d’accord. Le point que je soulève (et Mudrets également sans vouloir parler à sa place): c’est de ne pas surestimer la « menace » russe. Plus précisément, c’est de mettre en perspective et de contextualiser les annonces par rapport aux chiffres disponibles. Ni plus ni moins
    2 points
  38. Parfaitement, après la furtivité radar, les Gibis ont découvert (par hasard) un bouton qui a activé l'invisibilité de leurs chasseurs F35, la preuve, le hangar parait vide mais ne vous y trompez pas, ils sont bien là!
    2 points
  39. LM commence à sentir le vent du boulet avec son appareil dont l'USAF ne veut plus. Il faut bien trouver des pigeons et engraisser les sous-traitants. Mais 40 F-35A pour les Tchèques, ce serait vraiment se mettre un boulet en titane à chaque bourse.
    2 points
  40. C'est bien ce que j'avais en tête. Essais idem pour propulsion nucléaire Mais si c'est un problème du à l'environnement de la turbine et à une température spécifique l'essai a pu ne rien révéler
    2 points
  41. Ce n'est pa sune question de propagande russe: c'est l'OTAN qui a affirmé qu'il y avait eu un déploiement de 7 SM russes en même temps. Nuance. Les Russes n'ont JAMAIS communiqué là-dessus ! Certes, mais c'est bien le théâtre cité par l'amiral Vandier. Que cette "sur-acitivité" russe pèse sur le reste de la flotte, oui.
    2 points
  42. et 2120 dans l'armée de l'air indienne !!
    2 points
  43. Après les cartels et les guerrillas, c'est la grande criminalité qui fait la Une. Une tentative de piller un dépôt d'or a Medellin se termine par une fusillade en pleine rue et l'arrestation de onze braqueurs, 2 policiers et un gangster blessés : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/colombie-spectaculaire-attaque-a-main-armee-dans-les-rues-de-medellin-20211105 Réaction du maire de Medellin, Daniel Quintero. «Ils pensaient qu'ils allaient faire ici La casa de papel», a fustigé l'édile, en référence à une célèbre série de Netflix contant les exploits d'une équipe de braqueurs. «Mais non messieurs, ce n'est pas Netflix ici! Que ceci soit un message à tous les criminels»,
    2 points
  44. De très forts liens se tissent en effet depuis quelques années entre armées de terre belge et FR.
    2 points
  45. https://malijet.com/la_societe_malienne_aujourdhui/263427-cercle-de-niono-le-pont-dogofry-diabaly-dynamite-par-les-terrori.html (2 novembre 2021) Des terroristes ont détruit, dans la nuit du dimanche à lundi, le pont reliant les villages de Dogofry et Diabaly, tous deux dans le cercle de Niono.
    2 points
  46. Désolé pur l'aspect pub mais ça permet de se faire une idée des masses en jeu : blindage 7.62x51 perfo l'épaisseur du vitrage est de 63 mm pour 126kg/m2 blindage 7.62*54 perfo, épaisseur de 95mm pour 203kg/m2 https://www.verre-blinde.fr/verre-pare-balle/#notre-catalogue
    2 points
  47. On a le temps de voir venir !
    2 points
  48. Je ne sais pas s'il feint vraiment de l'ignorer, il est aussi sous le coup d'une mesure de controle de ses messages et il faut voir qu'il réagit beaucoup moins. De plus, Jackjack n'est pas le gouvernement ou le peuple australien. Il apporte ses informations et ses preuves, probablement pour défendre l'honneur de son pays. Comme nous le ferions à sa place sur un forum étranger. Il nous donne le point de vue des informations qu'il reçoit de son côté, qui effectivement disent que la France (comprendre E.Macron) savait que le deal allait être rompu. On lui répond que ses preuves ne sont pas suffisantes, qu'elle ne prouve rien vu qu'il n'y a que du circonstanciel et des sous-entendus (l'Australie se renseigne pour un plan B, ça ça a effectivement été dit, mais c'est trèèèèès loin d'une rupture (ou non continuation) du contrat en cours) Un lecteur Australien qui a l'habitude d'entendre que le deal est en danger et risque de sauter dira que c'est la preuve (avec sa perception et ses informations/biais culturel) que ça avait été dit. Un lecteur Français, avec ses biais culturels à lui et son rapport à la langue, au poids des mots et à la parole donnée, jugera que c'est insuffisant. Il faudrait un lecteur neutre pour pouvoir départager l'ensemble (et de ce que j'ai vu des réactions internationales, et même de certains commentaires Australiens suivant l'annonce, ils sont plutôt de notre côté que de celui de Morrison). Donc tant que les deux côtés ne discuteront pas de la même chose, on ne fera rien avancer. Et on ne les fera pas changer d'avis en les confrontant frontalement, mais en leur montrant notre point de vue et en écoutant le leur. Ensuite, il faut espérer qu'ils sont prêts à l'entendre et à être ouvert à un dialogue et un échange interculturel. Ce n'est pas gagné, surtout sur un sujet aussi clivant et ayant été autant traité. (Je parle bien de propagande anti-française ici, au sens neutre du terme. C'est une vrai campagne de dénigrement qui a été effectuée, et le pire c'est qu'elle a assez bien fonctionné) Enfin, je n'écrit pas tout ça juste pour les membres du forum, mais aussi parfois pour les passants non enregistrés qui pourraient passer lire nos échanges, en particulier s'ils sont étrangers. Nous avons l'habitude dans nos échanges d'estimer que certaines choses peuvent rester non dites, parce qu'elles sont implicitement exprimées. Ca fonctionne avec des habitués ou des fans, mais des néophytes pourraient passer à côté de la nuance et ne pas comprendre le sens profond ou caché de certains échanges. Remettre les choses au clair de temps en temps, ça ne fait pas de mal, et ça permet aussi à d'autres personnes de "raccrocher les wagons" (parce qu'il faut bien l'admettre, nous sommes un public de spécialités, dont le grand public ignore souvent totalement l'existence) (Pour info, je regarde de temps en temps les utilisateurs du forum, et c'est assez rare de ne pas avoir 100, 150 ou même plus de 200 visiteurs instantanée, avec une majorité de non inscrits d'ailleurs. (Je me suis d'ailleurs amusé à le comparer avec le forum F-16, mais avec le décallage horaire je ne suis pas sûr que ce soit indicatif de quoi que ce soit...) )
    2 points
  49. Très joli Je ne sais pas pourquoi, mais ça m'a fait pensé au morceau "Kammthar" de Ultra Vomit (sans doute l'accent allemand) (et oui, j'écoute des groupes aux noms étranges et louches, mais la scène Rock/Métal française se porte assez bien, même si elle reste assez méconnue )
    2 points
×
×
  • Create New...