Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Je reviens sur cette information "de source rens occidentale". Le scénario des su35 égyptien repris par l'Iran n'est pas absurde, on pourrait presque d'ailleurs y avoir une forme de renvoi d'ascenseur pour les mistral. 

Reste le prix payé : 24 su35 pour 1700 shahed, ça fait cher payé la tondeuse qui se tire assez facilement. Bien que la Russie ne manque pas stricto sensu de missiles, ce genre de deal suggère toutefois le contraire, de façon prospective : c'est au prix très onéreux d'une diversification de ses vecteurs et d'une dépendance étrangère, que les russes préserveront un semblant de stocks, ayant une vocation dissuasive également ailleurs qu'en Ukraine. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, olivier lsb a dit :

Reste le prix payé : 24 su35 pour 1700 shahed, ça fait cher payé la tondeuse qui se tire assez facilement.

Mouais, sauf que tant dans le cas de la Russie comme de l'Iran les "traductions" en dollars sont complètement faussées.

La Russie a un budget militaire de 60 mia de $, elle devrait avoir max 1,5 armée française, avec donc 300 chars, 700 VCI, 300 avions de combat, 6 SNLE, 300.000 militaires, ... ce qui est loin d'être la réalité ...

Ces deux pays (encore plus l'Iran) utilisent leurs ventes d'armes essentiellement pour l'obtention de devises, ce qui fausse totalement la traduction, un Sh136 construit en France, vaudrait peut-être 250.000 $ selon les normes de coûts occidentales, mais ici les Iraniens de par leur situation d'exclusion du domaine économique mondial faussent les taux de change

Clairon

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Clairon a dit :

Mouais, sauf que tant dans le cas de la Russie comme de l'Iran les "traductions" en dollars sont complètement faussées.

La Russie a un budget militaire de 60 mia de $, elle devrait avoir max 1,5 armée française, avec donc 300 chars, 700 VCI, 300 avions de combat, 6 SNLE, 300.000 militaires, ... ce qui est loin d'être la réalité ...

Ces deux pays (encore plus l'Iran) utilisent leurs ventes d'armes essentiellement pour l'obtention de devises, ce qui fausse totalement la traduction, un Sh136 construit en France, vaudrait peut-être 250.000 $ selon les normes de coûts occidentales, mais ici les Iraniens de par leur situation d'exclusion du domaine économique mondial faussent les taux de change

Clairon

La comparaison a ses limites, encore que... 

Enlève de l'inventaire russe tout le stock d'ouverture hérité de L'URSS, corrige le 60Mds USD par le chiffre réel, qui est supérieur car les russes comme les chinois ont une stratégie de dissimulation de leur budget. Au final, en acquisition de matériels récents, je saurais pas dire s'ils font mieux que nous. Peut être même pire, compte tenu de la corruption. Il n'y a qu'à voir sur oryx les matériels détruits et acquis post 1991 pour se rendre compte qu'il y en a assez peu au final. 

La comparaison en dollars tient du fait qu'on connaît à peu près le prix du su35 à l'exportation, c'est à dire le prix auquel les russes consentent à le vendre à des conditions normales de marché (indépendamment de leurs coûts à eux, inférieurs aux nôtres je suis d'accord). 

Le shahed c'est plus délicat car jamais exporté, mais les estimations sont basées sur les composants qu'on a retrouvé à l'intérieur, donc pas inintéressant non plus. 

L'exercice à ses limites c'est sûr. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Berezech a dit :

Merchet a retweeté ce témoignage d'un israélien servant dans l'armée ukrainienne, premiers combats de février ? Le contexte temporel est très flou (il sont engagés dans des combats durs à l'est de Kiev puis envoyé à Hostomel, (la ville sans doute) mener un combat retardateur contre les VDV (qui ont l'air d'avoir pris très, très cher).
 

 

"Stugnabat" ( EDIT : note de traduction : Bataillon Stugna, merci capitaine Conan)
Les résultats de notre bataille contre le VDV russe près de Hostomel.
Juste un jour avant nous retenions encore les attaques incessantes russes près de Stoianka au sud d’Irpin alors je me souviens que notre commandant est venu la nuit et nous a dit de rassembler tous nos équipements et d'embarquer dans nos camions aussi vite que possible, nous nous déplaçons à Hostomel.
Tout le monde a été un peu choqué et a commencé à demander, mais qui va nous remplacer ici ? je me souviens de son souffle lourd, il a répondu "personne", que la défense territoriale réussira d’une façon ou d’une autre seule, mais si nous n’arrêtons pas l’énorme colonne de Russes venant du nord, on pourrait perdre Kiev.
Peu de temps après que nous nous déplacions déjà vers l’intersection désignée pour la défense, je me souviens qu’un de mes amis lui a demandé quelles sont les chances et quelles sont les forces ennemies attendues, il a dit pas grand mais il a dit que nous devons tenir pendant 2 jours et alors nous allons obtenir du renfort probablement... j’ai été un peu choqué, mais je savais que nous n’avons pas trop le choix de tenir ces positions et d’espérer pour le mieux.
Lorsque nous avons réglé nos défenses après notre arrivée, nous avons rencontré 10 à 12 policiers qui sont venus nous renforcer et les intégrer dans nos défenses.


Moi et 3 autres Israéliens et 2 Ukrainiens avons décidé de demander la permission de repérer les forces ennemies avant leur arrivée puisque nous n’avions pas beaucoup d’infos sur la colonne ennemie qui s’est séparée à l’entrée de la ville et nous avions besoin de savoir ce que nous devions préparer. Je ne décrirais pas les méthodes de dépistage pour des raisons évidentes puisque nous les utilisons encore. Après nous avons compris que nous avons conclu que 3 chars autour de 8 BMPS et 120-150 soldats ennemis venaient vers nos positions dans la première vague.
Un rapport de force pas si horrible que cela car nous avions autour de 60 personnels mais sans blindés ou appui d’artillerie, donc les seuls atouts que nous avions étaient nos armes AT, nous n’avions toujours pas l’équipement que nous avons maintenant.
Après une certaine planification, nous avons décidé d’utiliser le triangle embuscade sur l’intersection,  essayer de tirer la force principale vers nous et 2 autres éléments pour essayer de flanquer l’es blindés ennemis des deux côtés de la route.
C’est une méthode risquée que la "force d’appâtage" prendra probablement beaucoup de pertes et aussi de tirs amis avec d’autres éléments, mais nous n’avons pas eu trop de choix.
Quand l’ennemi nous approchait, nous attendions pour que les blindés s’approchent d’abord en dehors de la ville, notre objectif était d’éliminer les 3 chars le plus rapidement possible, donc nous avons envoyé un autre détachement qui ciblerait spécifiquement les chars et se rendra ensuite à la zone urbaine pour rejoindre nos autres forces le plus rapidement possible.


Miraculeusement avec des moyens inférieurs nous avons réussi à détruire un tank et à nuire aux deux autres.
Ensuite, ils ont commencé à attaquer notre position de défense principale avec les BMPs et l’infanterie derrière eux après que les premiers BMPs ont été frappés par nos détachements de flanc, ils ont ouvert le feu avec des RPG sur les 2 ’autres BMPS qui étaient les derniers dans la colonne avancée russe. Nos gars ont commencé à changer de position chaque coup, Après environ une heure de fusillade insensée, nous avons réussi à désactiver et détruire tous les 8 BMPS et nos principales forces de défense se sont joints à nous afin d’aider à dégager l’infanterie russe qui se cachait dans les bâtiments et les magasins autour de l’intersection ce fut un enfer de combat que nous avons nettoyé maison après maison pendant environ 10 heures jusqu’à ce que l’infanterie russe restante a décidé de fuir.
C’était 14 heures d’enfer et de feu sans nous arrêter un seul moment, nous avons perdu malheureusement 2 membres de la police et un des gars de notre bataillon et on a eu beaucoup de blessés mais nous avons en quelque sorte tenu.
Nous avons éliminé tous les blindés de l’ennemi alors qu’ils abandonnaient également les chars et réussit à neutraliser environ 60 de leur infanterie et à en prendre trois autres comme prisonniers.

Voilà à quoi ressemblait mon premier jour Hostomel.
Nous avons tenu ces positions pendant quatre jours, on nous a dit de battre en retraite car nous avons acheté assez de temps à d’autres forces pour mettre des défenses derrière nous.
Vichnaya pamat geroyam

 

Plutôt de l'infanterie mécanisée que des VDV qui étaient en BMP sur Hostomel. Le même syndrome qui faisait voir des Panzer SS partout aux divisions alliées en 44?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, olivier lsb a dit :

...

Reste le prix payé : 24 su35 pour 1700 shahed, ça fait cher payé la tondeuse qui se tire assez facilement. Bien que la Russie ne manque pas stricto sensu de missiles, ce genre de deal suggère toutefois le contraire, de façon prospective : c'est au prix très onéreux d'une diversification de ses vecteurs et d'une dépendance étrangère, que les russes préserveront un semblant de stocks, ayant une vocation dissuasive également ailleurs qu'en Ukraine. 

 

1700 ce n'est probablement pas le nombres final de drones iraniens qu'ils vont recevoir, mais que le deal doit en compter bien plus ; sauf que les livraisons seront étalés dans le temps, je pense :wink:

Edited by Shorr kan
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

7 hours ago, DMZ said:

Ou alors les blindés ne servent réellement plus à rien sauf à contrer de manière relativement statique les blindés de l'autre camps ?

Ce sont de réelles questions que je me pose depuis un certain temps déjà, si des personnes ayant une expérience ou expertise de la chose pouvaient m'éclairer...

Ou peut être que tu ne lis pas tes petits camarade et que tu réponds ce qui te passe par la tête.

Le probleme en Ukraine n'est pas l'ukraine ... c'est le type de combat mené par les deux camps.

Le choix qui est fait à de rare exception c'est de produire une combat de position ou l'artillerie fait le travail d'attrition de la force adverse.

Pourtant les offensive les plus notable et profonde on bien été mené par la cavalerie ... mais sur ce théâtre dans ce contexte ça reste plus l'exception que l'ordinaire. Mais ce n'est pas très étonnant la doctrine soviétique n'étant pas forcément très cavalière.

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, gustave a dit :

Plutôt de l'infanterie mécanisée que des VDV qui étaient en BMP sur Hostomel. Le même syndrome qui faisait voir des Panzer SS partout aux divisions alliées en 44?

C'est possible, j'ai retranscris le témoignage tel quel du gars. Les repères géographiques et temporels sont assez confus (et dans la traduction j'ai dû rafistoler pas mal de choses qui dans son expression sont aussi confuses). ce qui paradoxalement me paraît donné de la crédibilité au récit, un faux aurait donné beaucoup plus de détails opérationnels, là c'est juste le point de vue d'un combattant qui ignore plein de choses.
Après c'est pas impossible vu ce qu'on sait de la dotation en infanterie des unités méca russe en février, qu'ils aient formé une unité VDV/méca ou les VDV fournissaient l'infanterie.
La violence du combat et le fait que les russes se soient battus des heures sans partir en déroute (malgré des pertes catas) pointe vers une unité plutôt capable.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, g4lly a dit :

Ou peut être que tu ne lis pas tes petits camarade et que tu réponds ce qui te passe par la tête.

Le probleme en Ukraine n'est pas l'ukraine ... c'est le type de combat mené par les deux camps.

Le choix qui est fait à de rare exception c'est de produire une combat de position ou l'artillerie fait le travail d'attrition de la force adverse.

Pourtant les offensive les plus notable et profonde on bien été mené par la cavalerie ... mais sur ce théâtre dans ce contexte ça reste plus l'exception que l'ordinaire. Mais ce n'est pas très étonnant la doctrine soviétique n'étant pas forcément très cavalière.

Je dirais que ça tient surtout à la structure du front. 

Dans ces vallées encaissées valorisées depuis plusieurs mois, il est difficile de trouver l'endroit où l'ennemi est en infériorité numérique critique, avec de gros gains territoriaux possibles derrière et l'usage de poings blindés possible et même pertinent. 

Les Ukrainiens ont réussi à le faire à Balaklia. Il doit sans doute y avoir d'autres points du front où les Russes manquent de monde et de moyens (dans le coin de Polohy par exemple), mais il doit sans doute en être de même pour les Ukrainiens. Il n'est pas dit qu'une attaque russe massive sur Soumy trouve une opposition aussi féroce que sur Kyiv, Chernihiv ou Karkhiv.

Link to comment
Share on other sites

Le 24 décembre, le directeur des Chantiers Navals de l'Amirauté est décédé subitement. La veille, il avait assisté au lancement d'un sous-marin.

« Il a tout fait pour préserver la main-d'œuvre et l'héritage de l'entreprise légendaire, il a toujours pensé à son avenir, a conduit l'Amirauté vers de nouveaux succès. La vie d'Alexander Sergeevich Buzakov s'est terminée prématurément, tragiquement »

Le 25 décembre, l'ancien commandant en chef des forces terrestres, qui travaillait à Ouralvagonzavod l'entreprise de production de chars, est décédé subitement

L'ancien commandant en chef des forces terrestres, le général d'armée Alexei Maslov, est décédé. Il avait 69 ans. Ces dernières années, il a travaillé à l'UVZ en tant que représentant spécial pour la coopération militaro-technique.

"Aujourd'hui à 8h20 à l'hôpital clinique militaire principal nommé d'après N.N. Burdenko, à l'âge de soixante-dix ans, est décédé subitement Alexey Fedorovich Maslov »

Des personnes haut placées dans le CMI russe qui décèdent "subitement"... Au moment où l'augmentation de la production de guerre est cruciale, où Poutine a annoncé qu'on irait encore plus loin.

==>Visiblement, les services secrets (peut-être ukrainien, plus sûrement américain voire autre occidental) ne sont pas inactifs. Ils ont déjà porté la guerre sur le territoire de la Russie

Et le SVR a peut-être un peu de mal à suivre...

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Alexis a dit :

Le 24 décembre, le directeur des Chantiers Navals de l'Amirauté est décédé subitement. La veille, il avait assisté au lancement d'un sous-marin.

« Il a tout fait pour préserver la main-d'œuvre et l'héritage de l'entreprise légendaire, il a toujours pensé à son avenir, a conduit l'Amirauté vers de nouveaux succès. La vie d'Alexander Sergeevich Buzakov s'est terminée prématurément, tragiquement »

Le 25 décembre, l'ancien commandant en chef des forces terrestres, qui travaillait à Ouralvagonzavod l'entreprise de production de chars, est décédé subitement

L'ancien commandant en chef des forces terrestres, le général d'armée Alexei Maslov, est décédé. Il avait 69 ans. Ces dernières années, il a travaillé à l'UVZ en tant que représentant spécial pour la coopération militaro-technique.

"Aujourd'hui à 8h20 à l'hôpital clinique militaire principal nommé d'après N.N. Burdenko, à l'âge de soixante-dix ans, est décédé subitement Alexey Fedorovich Maslov »

Des personnes haut placées dans le CMI russe qui décèdent "subitement"... Au moment où l'augmentation de la production de guerre est cruciale, où Poutine a annoncé qu'on irait encore plus loin.

==>Visiblement, les services secrets (peut-être ukrainien, plus sûrement américain voire autre occidental) ne sont pas inactifs. Ils ont déjà porté la guerre sur le territoire de la Russie

Et le SVR a peut-être un peu de mal à suivre...

Le SVR n'a rien à voir la dedans. La sécurité intérieure en Russie, c'est le FSB. Et la protection (surveillance) des personnalités, c'est le FSO. 

Je doute qu'il y ait beaucoup de d'opérations ukr / occidentales en Russie portant sur des assassinats ciblés. Faut de gros moyens logistiques, ca peut vite se retourner contre nous.

En revanche des règlements de comptes internes, sur diverses factions au pouvoir ou se disputant le pouvoir ou la responsabilité de tel échec, ou telle mauvaise nouvelle, ça me paraît plus probable. 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Clairon a dit :

Pas sûr que la CIA, le MI6 ou la DGSE s'amusent pour l'instant à coups de parapluies Bulgares dans les usines d'armements russes, les Ukrainiens d'accord, mais les occidentaux, c'est bien trop dangereux ... qu'ils s'amusent a véroler les réseaux informatiques des dites usines, qu'ils s'attaquent hors de Russie à des livraisons de composants interdits, ... oui ... mais là ce serait sans doute un peu trop jouer autour du bouton rouge ...

Pas tout à fait d'accord. C'est certainement plus dangereux que de simplement livrer des armes à l'Ukraine, mais enfin le GRU en 2018 y est bien allé à l'arme chimique sur le territoire d'un pays occidental nucléaire la Grande-Bretagne, et l'épisode des "parapluies bulgares" auquel tu fais allusion date bien de l'époque de la Guerre froide, tandis que l'époque actuelle est bien plus chaude et "débridée", donc je n'exclurais pas du tout des opérations homicide en Russie de la part des services américains voire britanniques.

Les Ukrainiens sur le principe pourquoi pas mais... deux opérations à un jour d'intervalle :huh: ? J'ai du mal à imaginer que ce soit dans leurs moyens, donc je verrais plutôt un pays avec de plus gros moyens.

 

il y a 14 minutes, Ciders a dit :

Plusieurs possibilités autres que l'assassinat ciblé :

  • la guerre c'est du stress, surtout si les échelons supérieurs sont eux-même placés sous pression et qu'ils se déchargent sur les échelons inférieurs
  • l'état de santé global du Russe moyen, qu'il soit membre de l'élite ou pas
  • les comportements individuels et les addictions type vodka, drogue, clopes, les trois en même temps

 

il y a 2 minutes, olivier lsb a dit :

En revanche des règlements de comptes internes, sur diverses factions au pouvoir ou se disputant le pouvoir ou la responsabilité de tel échec, ou telle mauvaise nouvelle, ça me paraît plus probable. 

Il y a d'autres possibilités sans doute, et si c'était un simple événement isolé je serais d'accord.

Mais deux décès "subits" à un jour d'intervalle :blink: ? Des personnes haut placées dans le CMI ? La coïncidence est un peu trop grosse à mes yeux.

 

il y a 2 minutes, olivier lsb a dit :

Le SVR n'a rien à voir la dedans. La sécurité intérieure en Russie, c'est le FSB. Et la protection (surveillance) des personnalités, c'est le FSO. 

Oups, my bad :blush: ... Merci

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Alexis a dit :

Mais deux décès "subits" à un jour d'intervalle :blink: ? Des personnes haut placées dans le CMI ? La coïncidence est un peu trop grosse à mes yeux.

Noël, les agapes, le boulot, un appel nocturne du Kremlin ("expliquez-moi ce MERDIER !"), ça peut aider.

Mais concrètement, de toi à moi, si les services occidentaux font dans l'assassinat ciblé sur les arrières russes, deux choses :

  • ils sont vraiment super doués pour y parvenir et ne pas se faire prendre
  • ils donneront la meilleure arme qui soit aux propagandistes russes en cas de capture

Et troisième point : si les Russes se font avoiner comme ça par des éléments extérieurs, il va vraiment falloir RENFORCER EN URGENCE les mesures de protection. Mais genre vite.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :
Il y a 8 heures, DMZ a dit :

Ou alors les blindés ne servent réellement plus à rien sauf à contrer de manière relativement statique les blindés de l'autre camps ?

Ce sont de réelles questions que je me pose depuis un certain temps déjà, si des personnes ayant une expérience ou expertise de la chose pouvaient m'éclairer...

Ou peut être que tu ne lis pas tes petits camarade et que tu réponds ce qui te passe par la tête.

Le probleme en Ukraine n'est pas l'ukraine ... c'est le type de combat mené par les deux camps.

Le choix qui est fait à de rare exception c'est de produire une combat de position ou l'artillerie fait le travail d'attrition de la force adverse.

Pourtant les offensive les plus notable et profonde on bien été mené par la cavalerie ... mais sur ce théâtre dans ce contexte ça reste plus l'exception que l'ordinaire. Mais ce n'est pas très étonnant la doctrine soviétique n'étant pas forcément très cavalière.

Au contraire, j'avais bien noté que tu mentionnais l'absence de grands combats de chars ou de développement de cavalerie. Mon post était une interrogation globale sur les raisons de cet état de fait alors que le terrain s'y prête.

J'ai notamment écrit :

Il y a 8 heures, DMZ a dit :

N'est-ce pas justement parce que les Russes ne savent pas profiter de leur supériorité numérique en matière de chars qu'ils en sont réduits à utiliser la très coûteuse méthode du pilonnage suivi d'un grignotage de quelques centaines de mètres (au mieux) ?

Parce qu'à technologie sensiblement égale (avec peut-être un léger avantage à la Russie), une relative maîtrise des airs et un net avantage au soutien d'artillerie, la possibilité de produire des concentrations où ils le souhaitent ne devrait-elle pas leur permettre d'utiliser leurs divisions blindées pour percer et exploiter ?

Désolé si la longueur de mon message l'a rendu confus.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Alexis a dit :

 

Les Ukrainiens sur le principe pourquoi pas mais... deux opérations à un jour d'intervalle :huh: ? J'ai du mal à imaginer que ce soit dans leurs moyens, donc je verrais plutôt un pays avec de plus gros moyens.

Il y a d'autres possibilités sans doute, et si c'était un simple événement isolé je serais d'accord.

Mais deux décès "subits" à un jour d'intervalle :blink: ? Des personnes haut placées dans le CMI ? La coïncidence est un peu trop grosse à mes yeux.

 

Oups, my bad :blush: ... Merci

Clairement ces deux décès n'apparaissent pas comme naturel. Mais lorsque l'on souscrit généralement à la Russie comme un état géré de façon mafieuse, avec des clans, des compromissions dans tous les sens et de la corruption à échelle industriel, alors ça permet parfaitement d'expliquer ces successions de morts suspectes, qui ont démarré quasiment en même temps que le début du conflit. 

La guerre rebat considérablement les cartes du pouvoir du Russie. 

Link to comment
Share on other sites

 

il y a 9 minutes, Alexis a dit :

Il y a d'autres possibilités sans doute, et si c'était un simple événement isolé je serais d'accord.

Mais deux décès "subits" à un jour d'intervalle :blink: ? Des personnes haut placées dans le CMI ? La coïncidence est un peu trop grosse à mes yeux.

Effectivement, ce sont des poissons qui commencent à être assez gros pour ne pas exclure automatiquement des opérations "homo" étrangères...
(et de toute façon, en temps de guerre, ce sera automatiquement blâmé sur l'ennemi, pour ceux qui écoutent encore les médias d'état).
 

il y a 9 minutes, Alexis a dit :

Les Ukrainiens sur le principe pourquoi pas mais... deux opérations à un jour d'intervalle :huh: ? J'ai du mal à imaginer que ce soit dans leurs moyens, donc je verrais plutôt un pays avec de plus gros moyens.

Je suis d'accord ...
Mais tu oublies un pays avec plus de moyens, et qui a a l'habitude des purges (mafieuse ou étatique), la Russie elle même  :rolleyes:

Exemple semi HS:

Par exemple, en 2020, il y a eu une mystérieuse épidémie de défenestration de médecins russe en pleine épidémie de covid (avant la guerre donc, et avec aucun mobile plausible qu'un SR étranger "grille" ses agents pour une opération homo ).

https://www.vox.com/2020/5/6/21248553/coronavirus-russia-doctors-windows-death

https://www.leparisien.fr/societe/russie-deux-medecins-mortes-defenestrees-un-troisieme-dans-le-coma-et-de-multiples-questions-06-05-2020-8311722.php


Les versions officielles parlaient soit de tragique accident, soit de suicide suite au stress de la pression de l'épidémie.

Sauf que le point commun de ces 3 médecins était d'avoir publiquement critiqué la gestion russe du covid
(la version officielle étant qu'un des "suicides" a eu lieu en pleine conf call avec le ministère ...).
Finalement, une enquête de police a dû être ouverte sous pression de l'opinion...

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

3 morts dans une nouvelle attaque de drone sur la base russe Engels selon le MoD russe

Selon les différentes images et via une triangulation, il semble s'agir de la zone de taxi à l'extrémité nord-est qui a été touché

 

Il faudra une nouvelle fois attendre les images satellite pour voir les véritables dégâts qui ont été causés

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Banzinou a dit :

3 morts dans une nouvelle attaque de drone sur la base russe Engels selon le MoD russe

Selon les différentes images et via une triangulation, il semble s'agir de la zone de taxi à l'extrémité nord-est qui a été touché

Ca fait deux fois que des drones - enfin des missiles de croisière en fait - frappent l'une des bases aériennes les plus importantes de la Russie, une base avec dimension nucléaire... et que la DAA n'y voit que du feu :blink: :wacko: !

J'ose espérer que les BA de Saint-Dizier et Istres sont un peu mieux défendues :mellow: !

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, CortoMaltese a dit :

Toujours sur le sujet des stocks de munitions, une source pro-russe connue affirme que beaucoup des obus tirés actuellement par les forces russes ont été produits en 2022, et que ces lots récents provoquent beaucoup plus d'incidents de tir que les lots plus anciens. 

 

Je reviens la dessus

J'ai aussi vu passer des infos "contraires" cad des artilleurs russes se plaignant de munitions trop anciennes qui font bcp de long feu et autre incident de tir

Du coup on est sur 1 exemple type de l'infowar. Les russes se plaignent ils de munitions trop recentes ou trop vieilles

M'es avis qu'on tire des conclusions d'evenements isolés montés en epingle par effet amplification des RS

Un troupier par definition va toujours se plaindre de ses conditions de combat et les raisons en varieront en fonction du troupier interrogé.

En tirer actuellement des generalités sur l'ensemble de la situation du chamo de bataille comme veut nous le faire faire le storytelling general me parait bien compliqué

Parce que ds ke cas present, les russes utilisent ils des mun trop recentes ou trop vieilles ?  *( probablement les 2 en fonction de qui recoit quoi)

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Akhilleus a dit :

Je reviens la dessus

J'ai aussi vu passer des infos "contraires" cad des artilleurs russes se plaignant de munitions trop anciennes qui font bcp de long feu et autre incident de tir

Du coup on est sur 1 exemple type de l'infowar. Les russes se plaignent ils de munitions trop recentes ou trop vieilles

M'es avis qu'on tire des conclusions d'evenements isolés montés en epingle par effet amplification des RS

Un troupier par definition va toujours se plaindre de ses conditions de combat et les raisons en varieront en fonction du troupier interrogé.

En tirer actuellement des generalités sur l'ensemble de la situation du chamo de bataille comme veut nous le faire faire le storytelling general me parait bien compliqué

Parce que ds ke cas present, les russes utilisent ils des mun trop recentes ou trop vieilles ?  *( probablement les 2 en fonction de qui recoit quoi)

 

 

Les deux explications ne sont pas forcément contradictoires. On peut imaginer que les russes ont prioritairement utilisé leur stock "moyennement ancien", et que plus le temps passe, plus ils utilisent des munitions soit très anciennes, soit produites en flux tendu, avec des problèmes dans les deux cas pour des raisons différentes. Le tout, sur des tubes de plus en plus usés pour ne rien arranger. Après j'ai posté ça car la source (romanov_92) est intéressante. C'est un milblogger russe bien introduit dans les unités qui se battent sur le front et qui a donc des infos souvent "exclusives". 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...