Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 04/17/2020 in all areas

  1. 11 points
    Etude d'impact du confinement et des stratégies de sorties (en IDF ici) https://www.epicx-lab.com/uploads/9/6/9/4/9694133/inserm-covid-19_report_lockdown_idf-20200412.pdf?fbclid=IwAR3qIh-iinByBiZpimUUuxLBgceuL7SFWDgG7UAStJrQztxc2UYMKJBJ8sI Je vous mets le résumé/commentaire du copain qui l'a passé au peigne fin et que j'ai trouvé intéressant. On y trouve quelques bonnes nouvelles, et d'autres plus inquiétantes. "Il s'agit d'un modèle à compartiments de la même famille que celui utilisé par l'équipe de Neil Ferguson de l'Imperial College London. Celui-ci est centré sur l'Île-de-France, et il est calibré sur les données d'hospitalisation. Ce sont les données les plus fiables : encore une fois, le nombre officiel de cas confirmés ne vaut absolument rien, et le taux de décès ne traduit qu'imparfaitement l'ampleur de l'épidémie, car il va dépendre justement de la surcharge ou non du système de santé – ce qu'on cherche précisément à évaluer, si ce n'est à éviter. De plus, le critère principal choisi pour évaluer les projections du modèle est le nombre de patients hospitalisés en soins intensifs ("ICU", pour intensive unit care), ce qui constitue un sous-ensemble des patients hospitalisés. Ce critère (qui était aussi le critère d'évaluation du modèle de l'équipe de Ferguson de l'ICL) se justifie car 1. c'est là que se comptent les cas graves, et que se joue en principe la survie ou non (et donc l'essentiel de la variabilité du taux de mortalité), 2. c'est le principal facteur limitant dans notre capacité à affronter l'épidémie (c'est la première chose qui est débordée). Tant que tous les cas graves peuvent être bien accueillis en soins intensifs, le taux de mortalité reste dans les mêmes eaux qu'une grippe particulièrement agressive (moins de 1%) ; si la capacité en soins intensifs est dépassée, le taux de mortalité peut monter en flèche (3% en Lombardie de tête). De ce point de vue, la France est un pays sous-développé niveau capacité hospitalière, dans les mêmes eaux que l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni. Pour rappel, l'Allemagne ou la Corée du Sud ont plusieurs fois notre capacité en soins intensifs (lits/population). Les "compartiments" du modèle répartissent la population entre : les personnes non touchées ("susceptible"), infectées mais encore non contagieuses ("exposed"), contagieuses en fin d'incubation donc sans symptômes ("prodromic phase"), contagieuses ("infectious") asymptomatiques, paucisymptomatiques (très peu symptomatiques), moyennement symptomatiques (mild symptoms – du rhume au syndrome grippal en gros), ou sévèrement malades (severe symptoms – troubles respiratoires ou cardiaques justifiant une hospitalisation en gros), ces dernières évoluant en hospitalisations normales ou en hospitalisation en soins intensifs ("ICU"), puis en personnes guéries ("recovered") ou décédées ("deceased"). Ce qui fait 11 états possibles couvrant l'ensemble de la population d'IDF (cf. figure 2 p. 4). La population est de plus répartie en trois classes d'âge : 0-18 ans, 19-64 ans, +65 ans. Chacune de ces catégories se voit affecter une probabilité différente de développer des symptômes (aux différents degrés ci-dessus), d'être hospitalisée, éventuellement en soins intensifs, puis de guérir ou de décéder. Cf. annexe tableau S1 p. 20. Ces chiffres sont évidemment attribués à partir des données de terrain dont on dispose. En particulier, les enfants se voient attribués une probabilité zéro de développer des symptômes moyens ou sévères (et donc d'être hospitalisé). Les probabilités de contagion sont également différenciées en fonction de la classe d'âge. Voir les "contact matrices" en annexe p. 21. Pour la situation normale ("baseline matrix"), elles sont établies à partir de données de fréquence des contacts sociaux en fonction de l'âge (les enfants ont, en temps normal, plus de contacts entre eux qu'avec des adultes, etc.) déjà obtenus sur l'IDF par des enquêtes dans le passé. Pour les périodes sous mesures de distanciation sociale, elles font l'objet d'estimations à priori par les chercheurs. Le modèle est calibré sur les données d'hospitalisation allant jusqu'au 3 avril, et tente de faire des projections pour les mois à venir, avec deux données en sortie : le nombre d'admissions quotidiennes en soins intensifs, et le nombre de lits en soins intensifs occupés au jour j (c'est ça la valeur critique à suivre). Ces projections dépendent des mesures mises en place, et le modèle teste une fin de confinement "sèche" au 30 avril, 30 mai ou 30 juin, et différents niveaux de "ralentissement social" combinés à une identification-isolation intensive des nouveaux cas ("case isolation", CI) plus ou moins efficace (25% des cas isolés, 50%, ou 75%). Le détail des scénarios testés est figure 3 p. 7. Que penser des résultats ? D'abord ce qui est clair. 1. Bonne nouvelle : le confinement marche ! Ce n'était pas évident dans le dernier modèle de l'ICL que j'avais commenté, qui donnait 1 chance sur 4 de passer le taux de reproduction R de l'épidémie en-dessous du seuil fatidique de 1. Là le modèle nous assure que le R serait passé d'environ 3 le 16 mars, à 0,6-0,7. Il prédit donc la poursuite régulière de la baisse du nombre d'admissions quotidiennes en soins intensifs (déjà observé ces derniers jours), qui se traduira avec un certain délai dans le nombre de lits occupés (et oui, parce que les gens restent longtemps en réanimation…). Le modèle prévoit de repasser en-dessous du seuil de saturation des soins intensifs (2500 lits), autour du 26 avril (voir figure 5 p. 9). Ça veut dire aussi que les hôpitaux seront donc encore largement sous tension le 11 mai. 2. Mauvaise nouvelle, mais on le savait déjà avec les modèles de l'ICL : la levée "sèche" du confinement nous laisse un mois de délai avant de revenir à la situation actuelle. Le rebond épidémique est brutal et très rapide. La durée de répit et l'ampleur du nouveau pic dépend de plus très peu de la durée du confinement, à partir du moment où la baisse du nombre de lits de soins intensifs occupés est bien amorcée. Voir figure 6 p. 10. Deux lectures possibles. Le verre à moitié vide : quoi qu'il arrive, on ne peut pas simplement lever le confinement et revenir à la normale, au moins pour les 8 mois à venir. Une stratégie offensive d'identification-isolation systématique des nouveaux cas est indispensable, probablement non suffisante. Le verre à moitié plein : quelle que soit la stratégie de sortie/levée partielle/passage à un nouveau régime, à partir du moment où elle est prête à être enclenchée à une date D, elle ne dépend que peu de la date de fin du confinement strict. De ce point de vue, si les mesures qui doivent prendre la suite sont prêtes le 11 mai, alors autant y aller le 11 mai, on ne gagnerait pas grand chose à poursuivre un confinement strict et socialement pathogène jusqu'à fin mai, fin juin ou plus. Maintenant ce qui n'est pas clair. Que penser des mesures post-confinement strict envisagées ? (figure 7 p. 11) 1. D'abord, *elles incluent toutes un maintien de la fermeture des écoles*, contrairement à ce qui a été annoncé (de manière assez floue) par Macron. Qu'est-ce que ça changerait si on ajoutait une ouverture partielle des écoles aux scénarios testés ? Impossible à dire comme ça, mais la dynamique de l'épidémie serait forcément plus importante. Ça me fait penser que c'est sûrement une grosse bêtise d'imaginer reprendre l'année scolaire avant septembre. Et même septembre est peu probable. Mais reprendre une situation d'apprentissage et d'occupation pour les enfants éloignés de l'école est en même temps un objectif important qui doit être mis en balance avec les objectifs sanitaires. Peut-être qu'on se tournera vers un accueil de type "soutien scolaire" avec un peu plus d'enfants accueillis dans les établissements qu'aujourd'hui, sans une reprise des "cours" proprement dits et sans accueillir la majorité des enfants. Ça me semblerait sage. 2. Une stratégie très agressive d'identification-isolement des nouveaux cas, *dès la sortie* de confinement, *pourrait* permettre de rouvrir l'essentiel des commerces et lieux de rencontre, et laisser 75% des gens reprendre le travail physiquement (scénario "exit 3"). Une vie "presque normale", modulo la fermeture des écoles. Le régime qui avait été imaginé lors de la première intervention de Macron, quelques jours avant le confinement total, à peu de choses près. Qu'est-ce que cette stratégie implique ? Des tests massifs, on l'a dit, en commençant par les gens symptomatiques et tous ceux qui ont pu être en contact avec eux jusqu'à J-2 (J début des symptômes). Mais il faut que ce soir des tests fait très rapidement : on doit être capable de confirmer le coronavirus *le jour même* du début des symptômes, et identifier 75% des cas (en comptant 20% de cas asymptomatiques qui seront difficiles à identifier…). C'est un défi. Ensuite, il faut être capable d'isoler efficacement les gens contagieux, en mobilisant massivement des hôtels pour des semi-hospitalisations de fortune. Il n'est pas possible de continuer à renvoyer chez eux des gens qui vont contaminer ensuite leurs enfants ou conjoint.e. Si cette stratégie se révèle un peu moins efficace (50% de succès), une fermeture intermittente (un mois sur 2, scénario "exit 4"), ou partielle mais continue (scénario "exit 1") des commerces non-essentiels, pendant de longs mois, donnerait sensiblement les mêmes résultats, des oscillations en plus dans la charge sur le système de santé dans le scénario intermittent. Si cette stratégie se révèle peu efficace (25%), impossible de rouvrir les commerces non-essentiels et de laisser plus de 50% des gens reprendre le travail physiquement… 3. Avec ce programme, on peut tenir jusqu'à la fin de l'année civile. Les scénarios "exit 3" et "exit 4", les moins lourds à supporter socialement mais les plus risqués, nous feraient atteindre à nouveau les capacités limites du système hospitalier vers le mois de décembre. D'ici là, de l'eau aura coulé sous les ponts, on peut espérer avoir identifié des traitements fiables, et un vaccin ne serait plus très loin. "Enfin, je termine avec les limites du modèle. 1. La question du nombre de porteurs asymptomatiques est l'une des grandes inconnues. L'article est basé sur la fourchette basse de 20% d'asymptomatiques. Des simulations ont aussi été faites pour la fourchette haute de 50% (voir en annexe, p. 22-23). Les auteurs concluent que plus il y a d'asymptomatiques, plus c'est cool pour nous. Certes, c'est plus difficile à tracer pour la stratégie d'identification-isolement des cas. Mais ça veut dire aussi une immunité acquise plus vite et à moindres frais pour le système de santé. Les hôpitaux peuvent souffler, et à condition de mesures barrière et d'une identification-isolement moyennement efficace on peut rouvrir tous les commerces et reprendre le travail à peu près normalement (modulo les écoles qui, dans le modèles, sont toujours fermées…). 2. Ce modèle est valable moyennant l'hypothèse d'une immunité conservée longtemps (> 8 mois) après guérison. C'est probable, mais ça fait encore débat. Il est possible que cette immunité se perde au bout de quelques mois. Ce serait la merde, je vous fais pas un dessin. 3. A l'inverse, le modèle est construit sur la base d'une hypothèse d'absence d'effet saisonnier sur l'épidémie. Certaines épidémies, comme la grippe, s'arrêtent spontanément l'été et passent alternativement de l'hémisphère nord à l'hémisphère sud avec les saisons, sans qu'on sache très précisément comment ça se passe (combinaison de facteurs : le froid peut favoriser un peu l'infection, les habitudes sociales changent, le virus survit moins longtemps sur les surfaces, etc.). Pour l'instant, l'évolution de la pandémie Covid-19 apparait corrélée à la température moyenne. C'est peut-être une coïncidence. Ou pas. Si elle régresse l'été, c'est une super nouvelle pour nous, qui nous permettra de reprendre une vie normale fin mai si on constate un net ralentissement. Mais il faudra être prêt pour la seconde vague qui nous frappera alors inéluctablement – et d'autant plus fort – à l'automne. A l'inverse ce serait une très mauvaise nouvelle pour l'Afrique et l'Amérique du Sud… 4. Le modèle n'intègre pas non plus un effet potentiel de la généralisation des masques dans la population, faute de données suffisantes. Les masques chirurgicaux semblent diminuer la propagation des virus respiratoires, en particulier les coronavirus (la famille de virus, pas celui de Covid-19) – cf. https://www.nature.com/articles/s41591-020-0843-2. Équiper toute la population en masques chirurgicaux jetables est impossible, ils doivent être réservés aux soignants. Et il n'y a pas de données sur l'efficacité des masques lavables en tissu. Mais en équiper toute la population pourrait peut-être être un gain surprise bienvenu, qui assouplirait les prédictions de ce modèle, pour un coût très modéré. Donc à mon avis il faut s'y préparer sans plus attendre. 5. L'identification d'un traitement efficace fiable changerait singulièrement la donne. Mais on y est pas encore. Je ne développe pas plus ici. 6. Enfin, dernière limitation qui est une vraie faille de l'étude à mon goût : elle ne tient absolument pas compte de la situation dans les EPHAD. C'est, à mon avis, une faute. Le modèle ne se concentre que sur les gens hospitalisés en soins intensifs. Et en première approximation c'est censé (cf. début de mon post). Sauf que les personnes âgées en EPHAD décèdent en masse *sans passer par la case hôpital*. Aux chiffres du 16/04, ça représente 38% des décès décomptés. C'est énorme. Et le modèle passe *totalement* à côté de ces 40% de morts. Alors certes, il n'a pas été conçu pour ça. Il a été conçu pour estimer l'engorgement des lits de soins intensifs. Et comme les vieux meurent en ayant le bon goût de ne pas passer par les soins intensifs… ils sortent de l'équation. Ce n'est pas la faute du modèle ou des chercheurs qui l'ont conçu en particulier, c'est révélateur de la façon dont on considère ces personnes aujourd'hui en France. Ils ne "pèsent pas" sur les indicateurs choisis. Et lorsqu'on regarde la réalité à travers des indicateurs on ne voit que ce qu'ils veulent bien montrer. Dans le cas du modèle, ça révèle ce qu'on peut appeler la dimension performative des modèles scientifiques : ils ne font que grossir ce qu'on leur demande de montrer. Si vous créez une catégorie vous la faites exister, inversement si elle n'existe pas le discours elle n'apparaitra pas dans le modèle, et le modèle comme aide à la décision ne vous recommandera rien à son sujet, la maintenant hors des radars… Le raisonnement est ici circulaire. Ceci dit, les personnes en EHPAD sont une population bien spécifique, déjà "assignée à domicile", il serait donc *normalement* bien plus facile d'élaborer des stratégies dédiées et efficaces pour les protéger. Encore faudra-t-il que quelqu'un (politique ou scientifique) trouve ça important…" "
  2. 8 points
    Hé les gars, je vous propose de créer 2 fils pour laisser celui ci tranquille - "Henri K., le passé sombre et le futur point glorieux d'un homme à double face" "Club des amateurs de 36DD" Go ? Henri K.
  3. 8 points
    Perso ce que j'apprécie particulièrement chez Henri K, c'est deux choses : - L'attitude, même le principe "Je vais aux sources", parce que les intermédiaires sont rarement fidèles et de toute façon même honnêtes simplifient toujours l'info - Le gros boulot qu'il réalise pour trouver, rassembler et analyser une telle quantité de données pertinentes. Qui plus est en chinois, ce qui est "très légèrement" au-delà de ce qui me serait possible... Après, il y a toujours un aspect subjectif dans le fait de choisir de s'intéresser à telle info plutôt qu'à telle autre, c'est l'évidence. Chacun a la sienne, je ne vois pas comment reprocher à Henri d'en avoir une aussi :-)
  4. 8 points
    Moi j'aime bien ce que fait Henry K, je le lis depuis des années ,vous trouvez qu il a le syndrome de Stockholm chinois mais imaginez ce site sans toutes ses contributions vous lisez le chinois vous? vous le traduisez pour les autres ? moi je lui tire mon chapeau (on peut ne pas être d'accord avec les infos qu il donne mais ce n'est pas lui qui les invente, il nous donne les liens après on fait comme lui on recherche-recoupe)
  5. 7 points
    Les rectifications à posteriori c'est normal, en temps de crise les erreurs c'est une constante. Mais là il y a un petit détail qui me frappe et qui est assez évident une fois qu'on l'a vu... Personne? 2579*1,5=.....3868,5. Arrondissons à 3869 (le type il est mort ou il l'est pas^^). La précision des 50% est quand même assez impressionnante. De deux chose l'une: -Soit c'est une coïncidence statistique (et franchement on a vu plus gros dans l'histoire, c'est pas si improbable que ça, juste une chance sur quelques centaines). -Soit le type chargé d'inventer les chiffres ne s'est pas fait c**** et a fait +50% comme on le lui à demandé (et dans ce cas c'est franchement de l'incompétence, toujours se démerder pour que les chiffres ne soit pas trop rond!). Chacun aura son avis sur la question, je ne prendrais pas part au débat (je ne vois pas l’intérêt).
  6. 6 points
    Intérêt ? C'est très finaliste et anthropocentré Les virus existent. Point. Pour comprendre leur existence, il existe dans la nature des molécules d'acides nucléiques (essentiellement ARN) autoréplicatives. Toutes seules elles arrivent à se multiplier. Cependant c'est assez peu efficace. L'évolution allant vers l'efficacité des systèmes (quitte a les complexifier) à trouvé un moyen pour que ces molécules d'acides nucléiques utilisent la machinerie cellulaire d'autres organismes pour se multiplier. D’où les virus. That's all.... Pour nous ils ont peu d'intérêts (encore que ca peut se discuter, les phages qui détruisent chaque jour la moitié des bacteries présentes sur la planète ont indirectement un intérêt par exemple), pour eux leur intérêt est de se multiplier et de disséminer leur matériel génétique. Un peu comme tout être vivant si ce n'est qu'ils ne sont pas vivant parceque à part se multiplier, ils ne s'alimentent pas, ne se reproduisent pas vraiment, n'ont pas de fonctions métaboliques propres....
  7. 6 points
  8. 6 points
    Moi j'ai compris que c'était Batman qui avait permis la transmission inter espèces
  9. 6 points
    Ne devrait-on pas en déduire que, suite aux évaluations suisses, SAAB a tellement bien bossé son Gripen qu’il est passé en 10 ans de l’appareil ayant le moins d’endurance, de persistance sur zone et de portée, à celui offrant l’allonge la plus étendue du marché ? Nous devrions saluer ici l’effort ayant permis de transformer un appareil de défense de zone en bombardier stratégique, le tout sans changement fondamental de design. Dassault se doit de s’inspirer de la capacité d’évolution du Gripen pour le Rafale, preuve en est la réduction du rayon d’action du Rafale en 10 ans. Sur ce je sors.
  10. 6 points
    Vous avez besoin de moi pour ça ? Je ne crois pas. Alors pourquoi je me fatigue ? Crois moi, ce n'est pas les sujets qui manquent, mais à chaque fois il y a toujours un qui va plus vite que la lumière pour les poster ici. A se demander pourquoi, d'ailleurs... Tiens pendant que j'y pense, l'inverse est aussi vrai... Les bonnes choses en Chine, quelqu'un d'autres que moi en postent souvent ? Je ne crois pas non. J'aime bien l'équilibre. Henri K.
  11. 5 points
    Pour compléter la version scientifique La datation par horloge moléculaire donne une émergence du virus de Mai à Novembre 2019 Le virus le plus proche est un virus de chauve souris du Yunnan à 96 % d'homologie Il faudrait donc que le labo P4 de Wuhan ait manipulé des chauves souris pour qu'il y' ait eu contamination accidentelle (ce qui reste à prouver). L'essentiel des travaux antérieurs sur les coronavirus de de chauves souris ont été fait à Shanghai. Dans les 2 ou 3 publications chinoises sur pubmed, il est bien indiqué une collaboration avec l'Institut de Virologie de Wuhan ce qui ne signifie pas que cet institut ait manipulé le virus dans son entier (dans les collabs, des fois on s'envoie des données, du matériel source, du matériel extrait, ou on fiait des discussion formelles ou informelles) d'autant plus que les coronavirus ne sont pas classifiés P4 (en tout cas pas tout les autres à par le CoV, le CoV2 et le MERS) Le labo P4 est à plusieurs centaines de mètres du cluster initial. Il aurait donc fallu un portage humain pour contaminer ce cluster donc un laborantin ou un chercheur malade (à tout le moins positif COVID mais en général en premier passage zoonotique on a des symptomes) ce que je n'ai vu passer nul part (mais j'ai pu raté l'info). Pas de possibilité de contamination environnementale (cad une fuite du virus dans l'atmosphère) sinon il aurait fait comment pour faire plusieurs centaines de mètres ? avec ses petits pieds Le CoV2 est proche de celui d'une chauve souris du Yunnan mais seulement à 96% ce qui est en définitive assez peu pour des virus de la même famille et signale probablement une recombinaison avec un autre coronavirus. Certains pensent au pangolin mais la similitude moléculaire est assez eloignée (en fait le coronavirus de Pangolin est plus proche de celui de la chauve souris que de celui de l'Homme). Donc pour l'instant on a pas la source 0. Toujours est il qu'une équipe australienne a théorisé 2 possibilités : un virus qui aurait circulé à bas bruit dans la population générale jusqu'à acquérir la mutation qui l'aurait rendu hautement transmissible. En ce sens on peut très bien imaginer un paysan du Yunnan comme source intermédiaire via la chauve souris Soit une recombinaison tardive avec un animal intermédiaire dont on ignore l'espèce (ce qui expliquerait le cluster du marché de Wuhan mais pas, sur les cas initiaux, 1/3 des cas non reliés à ce cluster) En gros pour que le laboratoire chinoise soit une source, il aurait fallu que entre Mai et Novembre 2019, un laborantin se contamine, refile le virus à une masse critique de gens pour que le virus définitif émerge à Wuhan là encore (alors que les gens, ca bouge, cà se déplace) Ou qu'il refile un virus de chave souris (sachant que pendant ce temps là, son système immunitaire est bien sur en train de dormir) à un autre animal quel qu'il soit en novembre sur la marché de Wuhan; que ce virus accepte de passer chez l'animal, que le virus y prenne le temps de se recombiner et devienne infectieux sous forme de CoV2 Je veux bien mais en terme de proba autant attendre une astéroide de 10 km de long sur la tronche....parceque un passage par 3 hôtes différents,si ce n'est pas inhabituels pour les virus mais chez les virus adaptés à faire cela (Influenza) et beaucoup plus variables (le virus de la grippe est 100 à 1000x plus mutagène que les coronavirus)
  12. 5 points
    Un autre libidineux. Nous dominerons le monde !
  13. 5 points
    ET ça c'est la méthode SAAB. Punaise les lobbies se déchainent : https://dynamic.hs.fi/2019/fighterjets/svg/HX_hankinta-06_new.svg
  14. 5 points
    Il me semble que cette information était passée, aussi bien sur le forum que sur les media mainstream, et avait été commentée comme telle : c'étaient des heurts à la frontière entre deux provinces chinoises dus à l'application de règles sanitaires différentes à l'heure de la levée (progressive) du confinement. Je crois que tu fais un faux procès à @Henri K. sur ce point. Orientalise un peu plus ta pensée, raisonne davantage en termes d'équilibres (du yin et du yang par exemple) et moins en termes absolus (bien et mal, vérité ou mensonge par exemple), et d'un coup tu verras ce qu'il transmet sous un autre angle - qui n'est pas moins réel que le prisme de notre vision occidentale.
  15. 5 points
    Le feuilleton continue: La coalition se déchire au sujet du remplacement des Tornados. Le SPD reproche à AKK d'avoir rendu publique son intention sans les avoir consultés…. https://www.spiegel.de/politik/deutschland/koalition-streitet-ueber-nachfolger-fuer-tornado-kampfjets-a-a7b06bc8-fc1f-4562-99d4-7caea9ffb66f?fbclid=IwAR2pBaW5bXygN1f0El_WPNgx6v9trZTQm5Sa-R6XTQ-i1UAoJ138bbosyxA De son côté la cour des comptes allemande prévient que tout maintient en ligne des Tornados coutera des milliards au budget fédéral et demande un remplacement au plus vite: https://www.zeit.de/politik/deutschland/2020-04/tornado-kampfjet-waffensystem-bundesrechnungshof
  16. 5 points
    N'empêche que les femmes courent moins vite, sautent moins haut, portent moins de poids, se blessent plus facilement, etc... Il n'y a pas besoin d'études très poussées pour le voir, suffit de regarder n'importe quel sport. Une unité de combat mixte (infanterie et cie) est donc moins forte. Tout le reste est littérature.
  17. 4 points
    A propos de l'IHM et de la fusion de données sur la VTM: 'C'est juste génial... et c'est la grosse différence avec le Typhoon..." à partir de 39:30 environ. https://www.youtube.com/watch?v=f0SzHeBWhGk
  18. 4 points
    Je replace ici les infos que j'avais communiquées en leur temps il y a presque un mois déjà Il s'agirait quand même d'arrêter de nous comparer au Tiers Monde ...
  19. 4 points
    C'était en partie masqué sous Obama par ce qu'il baptisait la "stratégie" consistant en le "leadership from behind" et cachant la misère avec le buzz médiatique autour de sa personne: mauvais choix, bien peu d'influence réelle par rapport à ce qui était clamé.... Et déjà, sous Bush Jr, le leadership américain était devenu nettement plus de la contrainte moins masquée alliée à du soudoiement réalisé au moyen d'un endettement accéléré, le tout sous l'ombrelle de la légitimité douteuse de la "war on terror". Essentiellement, ce leadership était assez nettement moribond après la fin de la guerre froide, avec des années 90 qui ont vu un moment illusoire d'absolue supériorité plus due au fait de l'absence totale de concurrence qu'à une force intrinsèque. Ce moment s'est vite délité aussitôt que des alternatives/concurrents sont apparus. Mais faut pas exagérer dans la critique: les USA restent de loin LE pays que l'on veut le plus imiter dans le reste du monde (peut être différent que la formule "le pays que tout le monde veut imiter"), le plus attractif pour l'immigration, et non, les émulateurs ne sont pas que des despotes racistes, très loin de là (ça, c'est la ligne éditoriale de l'Independent, qui est très idéologiquement marqué); et mettre la Chine totalitaire comme contre-modèle et leader bienveillant du monde, c'est assez amusant et parlant quand à l'état d'esprit d'une bonne partie de la presse actuelle, qui semble avoir pris l'habitude de recracher la propagande officielle chinoise depuis quelques semaines.
  20. 4 points
    Que la Chine cherche à lisser son image, c'est clair, mais on ne peut négliger d'autres facteurs tous aussi importants. Petite statistique des comorbidités liées au Covid, je souligne les deux plus élevées et je remarque que nombres d'entre elles sont liées à un âge avancé, au passage : Données Santé publique France Comorbidité Pourcentage des décès Obésité 6 % Diabète 17 % Pathologie respiratoire 13 % Pathologie cardiaque 43 % Hypertension artérielle 26 % Pathologie neurologique 12 % Pathologie rénale 12 % Immunodéficience 2 % https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2622115-coronavirus-victime-france-deces-mort-qui-meurt-age-patients-jeunes-touches/ Je vais donc comparer les statistiques entre par exemple la Chine et la France pour les indicateurs liés aux pathologies cardiaque et artérielle. Source : Maladies non transmissibles: profils des pays 2018 (OMS) https://www.who.int/nmh/countries/fr/ France : TENSION ARTÉRIELLE ÉLEVÉE en 2015, 29 % de la population Consommation totale d'alcool par habitant, adultes de 15 ans et plus (litres d'alcool pur) : 13 (la picole à Nanar, comme d'hab') Inactivité physique, adultes de 18 ans et plus (%) : 32 % (trop de voiture et de télé/ordi ?) Consommation actuelle de tabac, adultes de 15 ans et plus (%) : 28 Consommation moyenne de sel de la population, adultes de 20 ans et plus (g/jour) : 10 https://www.who.int/nmh/countries/fra_fr.pdf?ua=1 Chine : TENSION ARTÉRIELLE ÉLEVÉE en 2015, 21 % en 2015 Consommation totale d'alcool par habitant, adultes de 15 ans et plus (litres d'alcool pur) : 7 Inactivité physique, adultes de 18 ans et plus (%) : 14 % Consommation moyenne de sel de la population, adultes de 20 ans et plus (g/jour) : 12 Consommation actuelle de tabac, adultes de 15 ans et plus (%) : 27 % https://www.who.int/nmh/countries/chn_fr.pdf?ua=1 La France enfonce la Chine en terme de causes de problèmes cardiovasculaires sur ces indicateurs sauf le sel. Si on constate les causes de comorbidité d'après France Santé, 66 % de la comorbidité est due aux problèmes cardiovasculaires, la population française est donc partie sur la route du Covid avec un boulet au pied et une jambe de bois par rapport à la population chinoise. Cet avantage devrait donc se solder par une moindre mortalité pour la population chinoise (?). Ce bilan plus favorable, le gouvernement chinois va le mettre évidemment à son crédit, alors que ça n'a probablement que peu ou à moitié à voir avec son action contre le Covid. Ça peut aussi expliquer le bilan assez faible dans nombre de pays africains (19 ans d'âge moyen pour la Guinée, de mémoire ?), etc... Donc, avant d'accuser le gouvernement chinois de trafiquer les chiffres (ce que je n'exclue pas pour autant), j'essaie de voir le problème sous différents prismes. Et d'ailleurs, l'image n'est pas nécessairement plus flatteuse pour le gouvernement chinois, puisque le tableau dégagé peut indiquer que les causes d'une situation plus favorable ne sont pas liées majoritairement à son action mais à un situation sanitaire générale. CQFD, Pékin est à coté de la plaque ! PS : la Corée et le Japon ont parmi les taux d'obésité les plus bas au monde.
  21. 4 points
    Oui la Russie était identique il y a 10 ans environ, une communication qui était assez neutre à l'internationale, qui vantait les belles choses de Russie, qui parlait de l'armement de temps à autres, mais d'une façon assez "industriel". Puis après la réélection de Poutine en 2012 (et les manifs anti-Poutine qu'il a attribué à qui vous savez...) on a vu une prise en main total de tout l'appareil communicatif. On a vu les médias internationaux russes devenir des machines à propagande, mais de la propagande "offensive" qui vise à perturber, manipuler et transmettre une image idyllique d'une Russie toute puissante que tout le monde craint. L'occident y est dénigrer, accusé de tous les maux du monde, les gouvernements combattus et les partis de la "division" (favorable au conflit intérieurs et à l'isolement, Otan ou UE) sont soutenus. Enfin bref il n'y a que les aveugles qui ne voient pas cela et on est aussi bien surpris de voir que cette communication fait ses adeptes à travers le monde. Le discours anti-occidental a son public, les campagnes anti-française en Afrique, on trouve toujours étrangement des groupes pro-Russie, favorable au rapprochement avec la Russie etc... Si je viens à évoquer l'Afrique, c'est que j'ai envie d'évoquer l'annulation/suspension des dettes envers ces pays, les pays pauvres en général. Si au début je me disais que c'est encore nous les cons de l'Histoire, quand on y regarde bien, qui aujourd'hui fait des crédits à tout va à des pays qui ne peuvent pas payer et qui derrière créer des conditions qui ressemble à une saisie? Quel pays cherche à tenir par la gorge financière d'autres pays? N'est-ce pas la Chine? La moitié de la dette africaine, c'est la Chine qui la possède, c'est l'état chinois. Ils construisent des ports qu'ils disent pour ces pays en leur vendant du rêve, mais derrière, en raison de l'insolvabilité des clients, les chinois deviendront propriétaires de ces ports et ce sont eux qui vont gérer tout cela. Ce genre d'exemples se multiplient, ce 'soft power" chinois révèle de plus en plus ses vices sur le long terme et attend son heure ou les chinois auront l'ambition de "s'étaler" militairement. La route de la soie est bien jolie sur le papier, mais on ne se rend même pas compte du comment les pays "traversés" à qui on promet monts et merveilles de retombés, deviennent en fait dépendant et qu'une fois construite, ils devront se plier aux conditions chinoises. Ces autoroutes, ces réseaux portuaires, ça peut servir pour l'économie (soft power) mais du jour au lendemain ça peut faciliter le hard power, ce ne seront plus des ports pour des navires de commerces, mais des navires de guerre, plus des autoroutes pour la marchandise mais pour les armées. La chine a des arrières pensées, c'est un pays impérialiste qui recherche une domination mondiale, c'est juste qu'elle, elle prépare le terrain pour pousser le monde dans un fait accomplit, une dépendance, une incapacité à réagir rapidement quand elle décidera d'abandonner le soft power sur ses "cibles". Peut-être que cette crise va nous faire revoir notre copie, qu'on va faire revenir nos industries, cesser de tout acheter pour bénéficier d'un bon prix. Faire péter les dettes africaines, oui, on perdra un peu, c'est vrai, c'est triste, mais si c'est pour faire perdre à la Chine cette relation de dépendance, cette stratégie de réappropriation locale de terres, d'infrastructures etc, ben pourquoi pas. Pékin refusant très certainement de faire ce cadeau, montrera à l'Afrique son vrai visage, qui n'est pas celui d'un pays qui donne pour leur faire plaisir et les aider, mais pour placer ses pions et prendre de ce dont elle a besoin.
  22. 4 points
    @Henri K. Comme j ai eu l occasion de te le dire, tes contributions sont plus que respectables, mais deux remarques: - tu défends ta vérité, chacun la sienne. - je doute que les opposants au régime sur place n aient pas la passion de la Chine vu les risquent qu ils prennent pour ce qu ils estiment être l intérêt de leur pays...
  23. 4 points
    Allez maintenant que j'ai fait mon comin out de salopard de banquier : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/coronavrius-sont-passees-entreprises-difficulte-auvergne-rhone-alpes-1817228.html
  24. 4 points
    http://www.opex360.com/2020/04/16/les-allies-appeles-a-proteger-leurs-industries-et-infrastructures-strategiques-des-adversaires-de-lotan/ Protéger les industries et infrastructures stratégiques des pays de l'OTAN .... Vigilance renforcée vis à vis de la Chine, à la forte capacité d'investissements, avec ses réserves monétaires
  25. 4 points
    (suite du post) Mon avis en version courte : Selon les recherches scientifiques (du moins celles non instrumentalisées : par exemple celle de scientifiques occidentaux publiée dans Nature 17 Mars https://www.nature.com/articles/s41591-020-0820-9) L'hypothèse la plus probable reste la zoonose "naturelle" : une recombinaison de virus de chauve-souris + pangolin + autres mutations (intervenues soit dans l'animal hote, soit après contamination répétées et mutations chez des humains) Le papier évalue explicitement l'hypothèse de manipulation génétique pour arme biologique, et de virus échappé de laboratoire et c'est peu probable. Plusieurs parties du virus sont inédites et n'ont jamais été documentés avant... Et surtout, elles ne sont pas optimisés : le virus aurait pu être rendu encore plus contagieux. Je replace les accusations mutuelles US - Chine dans le cadre de la rivalité ouverte entre les 2 puissances qui se disputent la domination du monde... Et surtout de gouvernements nationalistes / populistes qui ont tout intérêt à masquer leurs défaillances dans leur gestion de la crise, en cherchant des boucs émissaires étrangers. (surtout Trump, qui risque très gros avec la crise économique en cours pour les élections de novembre ). Plus intéressant (voire inquiétant pour la Chine) Plusieurs pays occidentaux (hors US) ont publié cette semaine des déclarations jetant le doute sur la gestion de l'épidémie en Chine (France, UK). http://www.leparisien.fr/international/gestion-du-coronavirus-en-chine-des-choses-se-sont-passees-qu-on-ne-sait-pas-estime-macron-16-04-2020-8301006.php https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-04-16/no-business-as-usual-with-china-after-coronavirus-u-k-says On dirait une une contre-attaque coordonnée... Probablement un retour de flamme contre l'offensive chinoise en cours critiquant la gestion de l'épidémie par les démocraties occidentales (tout en glorifiant l'efficacité du PCC). cf les ambassadeurs recadrés pour avoir dépassé les bornes https://www.rtl.fr/actu/international/coronavirus-pourquoi-la-situation-diplomatique-entre-la-france-et-la-chine-se-tend-7800401450 (après des éditos comme ça http://www.amb-chine.fr/fra/zfzj/t1762848.htm ... ). Les officiels européens semblent aussi assez remontés contre l'attitude chinoise (dénigrement + fanfare de publicité sur l'aide chinoise)... alors que les autorités chinoises avaient demandé la discrétion pour recevoir l'aide française initiale (extrait de https://www.politico.eu/interactive/inside-emmanuel-macron-coronavirus-war/) cf aussi des articles qui ont fuité sur des négociations avec la chine (ou une campagne d'influence en Allemagne) . Les deals de ce type sont sans doute très courants ... mais le fait qu'ils fuitent ne l'est pas et c'est un message... https://www.rtl.fr/actu/international/coronavirus-la-chine-se-defend-de-toute-guerre-de-propagande-7800392881 https://news.yahoo.com/china-denies-seeking-virus-praise-germany-130634344.html https://www.courrierinternational.com/article/diplomatie-pekin-assure-que-londres-ne-critiquera-pas-sa-gestion-de-lepidemie https://www.straitstimes.com/world/europe/britains-relations-with-china-under-pressure (journal de Singapour) A noter le changement de ton remarquable du fil twitter et des communiqués de l'ambassade chinoise de Paris depuis le 12 avril ... Beaucoup plus consensuel. http://www.amb-chine.fr/fra/zfzj/ Des consignes de Pékin, qui a parlé de "simple malentendu" ? https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/differend-avec-la-france-sur-le-covid-19-pekin-evoque-des-malentendus-6808804 Perso, je trouve la diplomatie du masque "de bonne guerre" . Mais la campagne chinoise en cours (triomphaliste + dénigrement occidental + enfumage sputnikien ) m'énerve prodigieusement.
  26. 3 points
    Non. La courbe des IgG (les anticorps protecteurs) est une decroissante progressive. Si ils tombent a zero (et ca va varier d'une personne a une autre personne avec un delta de qques jours -semaines selon l'intensité de l'infection et reponse initiale, le bagage genetique etc) tu vas te retrouver comme a ta premiete infection et en meme temps pas tout a fait. Parceque ton systeme immunitaire garde quand meme une memoire de l'infection passée meme si tu n'a plus d'IgG dans le sang. Donc tu vas probablement faire une infection comme la premiere fois mais avec une reaction defensive plus rapide. Comme l'aggravation en pneumonie a lieu au bout de 9 - 10j on peut esperer que le corps aura reagit avant. Ca ne vaut que si tu as encore des cellules immunitaires memoire. Quand y'en a plus (mettons au pif 12 mois) tu reviens a zero complet et est aussi vulnerable qu'a la primoinfection
  27. 3 points
    C'est beau, l'équipe olympique du Darwin Award.
  28. 3 points
    Passage intéressant de ton lien et qui répond en partie à mon interrogation d'hier: Les belges ne sont pas timides dans leur attribution des décès au Covid, même sans confirmation par test, c'est tout à leur honneur car ça donne une drôle de teneur à leurs chiffres journalier par comparaison aux autres pays.
  29. 3 points
    chez les plus de 60 ans Nom de dieu quel coup de rabot, avec çà plus besoins d'une réforme des retraites mais que foutent les gilets jaunes ! debout les gars tous aux ronds points ! la solution est à portée de masque ... çà c'est une affirmation à l'emporte pièce digne du comptoir que personnellement - ayant ma compagne qui se crève le cul 12 h par jour en CHU et qui elle sait de quoi elle parle - je ne peux pas accepter. Les capacités de réanimation de 5000 lits au départ de la pandémie ont été multipliées dans certains CHU d'un FACTEUR 6 alors il serait bon de se renseigner un peu avant d'énoncer de telles âneries @BerezechJe tiens à préciser que je ne parle pas pour toi spécialement mais pour celui qui a mal résumé ce que tu nous exposes ... Aujourd'hui le seuil de saturation est bien plus haut Dernier point la question de la réouverture des écoles est avant tout dictée par des impératifs économiques; permettre au plus vite aux parents de reprendre le travail. C'est l'enjeu principal, parce que l'économie s'asphyxie lentement mais sûrement ... Et çà ce n'est pas pris en compte par les études épidémiologiques.
  30. 3 points
    La jolie présidente s'énerve contre les consultants pour les interdire.
  31. 3 points
    Non, pas batman... Ils ont trouvé des traces d'ARN du VIH. Je pense donc qu'il faut plutôt chercher du côté de Robin !
  32. 3 points
    Pour me vendre une lettre confidentielle on me raconte ça: Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
  33. 3 points
    Il y a plusieurs facteurs primordial qui sont là plupart du temps ignoré qui explique pourquoi la mortalité a été aussi basse en Chine. D'abord, le taux de mortalité est complètement faux que ça soit en France, Europe ou encore en Chine. En vérité en France, aujourd'hui, il y a pas 100k ou 200k cas. Il y a entre 3 et 7 millions d'habitants qui ont été contaminé. Ça, c'est les vrai chiffres. C'est pas une invention, ni une rumeur, c'est officiellement estimé qu'il y a entre 5 et 10% de la population française qui est immunisé. Je vous laisse imaginer comment ces gens ont été immunisé sans l'existence d'un vaccin. Du coup, ça ramènerai le taux de mortalité largement en dessous des 1%. Ensuite pour ce qui concernent la Chine, il y a surtout la région de wuhan qui a été durement touchée, pas entièrement la Chine. Ce qui limite très largement la porté de l'épidémie. La preuve, la Chine, après avoir confiné la région, a pu envoyer 40000 personnels soignants dans la région pour y faire face car justement, ailleurs dans le pays, la situation était tout a fait gérable. Le confinement avait été décrété lorsqu'il y avait que 800 cas diagnostiqué donc la réponse a été bcp plus rapidement prise qu'en Europe et les mesures, beaucoup plus strictes. L'activité industrielle ou économique était pratiquement à l'arrêt et non au ralenti comme en Europe. En revanche, cela m'étonnerait pas que le nombre de mort soit sous estimé car je suppose que cela ne concerne que les décès dans les hôpitaux. Or nous savons qu'au début de l'épidémie, il y avait un débordement des services hospitaliers. Beaucoup ont du mourir chez eux. Cela ne m'étonnerait pas si le nombre réel de décès soit le double du nombre officiel mais en France aussi, les premiers bilans ne concernaient que les décès dans les hôpitaux sans prendre en compte les décès dans les ehpads. De même pour le nombre réel de personnes infectées, le nombre officiel est le nombre de cas qui ont été testé. Une étude avait estimé que seul 16% de cas avait été répertoriés a Wuhan. Par contre, les accusations de style il y aurait 50 000 décès dû au coronavirus a wuhan, c'est du pure fantasme. Les preuves se base des indices trouvé sur quelque compte weibo où je ne sais quoi, l'équivalent de faire une estimation du nombre de décès au usa grâce a quelques affirmations trouvé sur Twitter par des inconnus. La preuve, selon les calculs vu plus haut, il faudrai, pour arriver à 50000 décès, environs 5 000 000 cas de contamination pour une population de 11 millions d'habitants. D'une part, cela prendrai beaucoup plus de temps pour contaminer un pourcentage aussi élevé de la population, d'autre part, on arriverait à la seuil de l'immunité collective. Quel est l'intérêt du coup de garder le confinement de la ville ? De plus, il y a encore récemment eu des centaines de rapatriements des taïwanais bloqué dans la ville depuis 3 mois. Taiwan les ont tous testé et aucun n'avais des signes d'infection, ni développer l'immunité face au coronavirus. Chose impossible si Le taux d'infection avait vraiment été aussi important dans la population.
  34. 3 points
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_civile_du_Yémen_du_Nord une guerre un peu oubliée, mais a mon sens permet de mieux comprendre l’actuel conflit. les houthi que l’on appelait à l’epoque les zaidites avaient déjà mis une fessée à une armée très largement supérieure en hommes et matériel ( l’armee égyptienne) comme quoi il est toujours bon d’étudier l’histoire d’un peuple avant de l’attaquer, une leçon que les saoudiens devraient méditer
  35. 3 points
    Pourquoi tu en boit?
  36. 3 points
    D'un autre côté, Montagnier part en sucette de puis quelques années : Le lent naufrage scientifique du Professeur Luc Montagnier https://sante.lefigaro.fr/article/le-lent-naufrage-scientifique-du-pr-luc-montagnier/
  37. 3 points
    Merde! Ca y est, je viens donc de localiser 80% des spectateurs du biathlon! Tout ce temps, ils étaient en fait sur le forum! Reste à trouver ceux du curling.
  38. 3 points
  39. 3 points
    Concernant les habitudes alimentaires et la consommation d'alcool, j'ai tellement vu, lu et entendu tout et son contraire, que je ne sais plus quoi en penser : Des collègues se plaignent, effectivement, de la prise de poids liée à la consommation quotidienne de pâtisseries faites par leurs enfants (qu'il faut bien occuper ...) D'autres se plaignent d'une perte de poids, apparemment liée au stress J'ai constaté, moi-même, des pénuries de farine en grande surface - liée aux réserves et à l'occupation des enfants (pâtisserie, mais aussi pâte à sel - que j'ai trouvée déplacée pour la période) Ces pénuries sont toutes relatives : plus rien dans le rayon farines, à part du sarrasin, mais en allant dans le rayon bio, on trouve tout ce qu'on veut (et pareil pour les pâtes au plus fort de la psychose. Dommage qu'il n'y ait pas de PQ Bio dans mon super marché. Je ne crois pas prendre de poids (je n'ai pas de balance, mais je rentre de nouveau dans des pantalons "limites" et je flotte dans mes derniers achats), mais j'ai doublé ma dose de sport quotidienne : je fais, systématiquement, 30 minutes d'exercices tous les jours, sur le chemin du retour du télétravail (comprendre, je sépare la vie professionnelle de la vie personnelle par une tranche de 30 minutes de sport pour décompresser, ce qui correspond à peu près au temps de trajet d'avant). Plusieurs collègues ont corrélé les rayons vides des grandes surface avec les émissions culinaires des jours précédents. Visiblement, la cuisine, c'est vraiment bien pour s'occuper. Mais M6 ferait bien de prévenir Leclerc, Carrefour, Auchan et Système U des recettes qu'ils vont diffuser, histoire que les centrales d'achat suivent ... Malgré tout, pas mal de gens mangent encore des produits assez moyens : pain de mie et pain à hamburger sont toujours produits (un copain bosse dans une usine, en ce moment), mais les rayons sont vidés dès qu'ils sont approvisionnés ... les gens se font visiblement de bon sandwichs pleins de sucre ... Les cavistes sont ouverts, mais leurs ventes sont en berne Les grandes surfaces vendent moins d'alcools festifs, mais les ventes d'alcools "misère" restent stables (pastis, whiskies bas de gamme, gros rouge qui tâche et bières à fort taux en 1/2 l). La détresse sociale qui pousse vers l'alcoolisme encore plus désocialisant est maintenue en période de confinement. Pour la vente de gros et demi-gros, en alcool, c'est complètement à l'arrêt. Il n'y a que le détail qui s'en tire ... plus personne n'achète de futs de bière ni de caisses de vin. J'ai du mal à me faire une image globale sur l'alimentation et l'alcoolisation à partir de ces éléments. Je crois que le seul moyen de tirer une vraie analyse, c'est de voir au déconfinement, s'il y a un rebond, un retour perceptible vers d'autres habitudes.
  40. 3 points
    Ca c'est une erreur que les gens qui me connaissent bien ne le disent plus. Je ne défend pas les Chinois en particulier - Je défend la vérité, et la Chine est ma passion. La plupart des pays occidentaux n'a pas fait ça assez tôt, regardes où ça nous amène maintenant. CQFD Henri K.
  41. 3 points
    C'est marrant je reprenais justement hier soir mes données pour inclure les chiffres des cas chinois pré-19-février (données OMS). C'est sûr qu'avec 3000 décès au total ça aurait pu se deviner que c'était pas "comme en France", mais je trouve qu'avec des graphiques c'est plus parlant. Donc : 1- graphique du nombre de cas confirmés journaliers 2- graphique du nombre de décès journaliers (pour la France "hôpitaux uniquement") Donc, si je résume, l'Empire Chinois, le plus peuplé et puissant du mooooonde, qui a déplacé 25 0000 soignants pour venir en aide à la province la plus touchée, avec des hôpitaux débordés (comme chez nous, hein, c'est pas une critique), qui a construit des hôpitaux de campagne géants, a fait tout ça... pour ÇA ?!?? Pour moi, les indices les plus forts du truquage des chiffres sont : - le fait qu'ils décident de confiner comme des malades alors qu'ils n'avaient alors "que" 17 morts pour 571 cas (connaissant bien sûr l'importance de la vie individuelle pour le système chinois) - la correspondance entre les récits (hôpitaux surchargés, matériel manquant) / faits (personnels soignants amenés en renfort, hôpitaux de campagne construit) et cette petite courbe ridicule. Je crains qu' @Henri K. ait de plus en plus de mal à défendre les Chinois...
  42. 3 points
    Tout de suite... nan moi j ai toujours rêvé de bosser dans une banque...
  43. 3 points
    Y aurait il un fil Politique étrangère de la Chine ? Ou Chine vs Occident ? ça serait plus approprié de déplacer la discussion là-bas. Parce que les dernières bisbilles commencent effectivement à prendre rapidement la couleur d'une campagne de diabolisation à la "Huawei 2019", voire même de la préparation "Irak 2003" comme le disait @Akhilleus. Je me permet de rappeler le contexte des épisodes précédents. Auto-citation du fil guerre de propagande (injustement délaissé cette année). (suite dans un message ultérieur, post trop long)
  44. 3 points
    bah c'est ce qui a été fait non : une arme biologique (donc assimilable à une AdM) chinoise échappée d'un laboratoire secret en Chine avec derrière le mensonge des autorités et les pressions sur l'OMS... c'est sûr que si tu vas sur le site de pub du bazar et pas sur le texte officiel... l'article 5 en question dit bien que tous les pays sont attaqués et se doivent de faire quelque chose... là dessus, quoiqu'en dise @kotai, le chapitre "défense collective du traité UE" est bien plus directif puisqu'en cas d'attaque armée sur l'un des membres, les autres doivent le soutenir militairement (n'est pas précisé si prêter un homme fait l'affaire)
  45. 3 points
    L'avantage c'est que regarder Fox News permet de connaître la politique de Trump quelques heures avant qu'il ne parle. Une sorte de divination à pas chère des actions de POTUS 45. Trump me paraît plus tenir de Joffrey Baratheon ("I am... the KING ! I will punish you !") que de Palpatine.
  46. 3 points
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/04/16/trump-menace-de-suspendre-le-congres-pour-imposer-des-nominations_6036730_3210.html On dirait le scénario d un Star War, je sais plus lequel...
  47. 2 points
    Mais qu'est ce que c'est que ce bullshit? La propagande à plein pot. On s'attendait à un traitement à la suisse on retombe sur un traitement à la néerlandaise ou à la Belge! Et le lien de la page de F-16.net. http://www.f-16.net/forum/viewtopic.php?f=58&t=25426&hilit=finland&start=1020
  48. 2 points
    ça ne m'avait pas frappé jusqu'à maintenant, mais on dirait exactement des balles de 12.7 :
  49. 2 points
    Je me souviens de ces événements. Je ne possède pas de sources particulière sur ce sujet.. A l'époque, à la télévision, il y avait eu un reportage filmé (il n'y avait qu'une seule chaine de télévision en ce temps là) sur les "incidents de frontière" entre URSS et Chine. Document Soviétique à priori. On y voyait des troupes Soviétique, calme, en ligne, opposées à des soldats Chinois, un peu excité, agitant le livre Rouge de Mao. Impressionnant. J’espère de ne pas me tromper d'année. Cela avait été frappant de voir ces événements filmés.C'était étonnant aussi de voir deux "Pays frères" se "chicaner" ainsi, officiellement pour des problèmes de frontière, en fait, pour des divergences politique de fond. C'est un peu une constante que de provoquer des incidents pour diverses raisons tant de l'URSS (Blocage de Berlin pour protester contre l'introduction d'une nouvelle monnaie dans le secteur occidental et pont aérien des alliés en 1949, mur de Berlin pour protéger des évasions de personnes etc.), que de la Chine (Les Quesmoy et les Matsu appartenant à Taïwan qui sont situées prés du littoral de la Chine continentale). Encoure aujourd’hui, la France vient d'avoir un souci avec la Chine par des insultes dans un journal Chinois.L'Ambassadeur Chinois convoqué par notre Ministre des Affaires Transgenres. Le cause, en fait, est la demande de plusieurs parlementaires Français de demander que Taïwan soit intégré à l'OMS. Pour la Chine, Taïwan c'est une partie de territoire. On ne touche pas. Donc, action anti-Française.
  50. 2 points
    Il m'avait manqué lui tiens... The claim that American missiles can only be integrated onto an American fighter is baffling. Both the AMRAAM and the Sidewinder are already integrated on the Eurofighter Typhoon and the Gripen, and they work JUST FINE, though they are generally acknowledged as being inferior to Meteor, IRIS-T and ASRAAM! There is no technical reason why they could not also be integrated on Rafale, if required, though the French aircraft’s Mica offers some compelling advantages. Nor would there be any technical reason why JASSM could not be integrated on any of the European HX candidates, though each already has superior stand off missiles integrated and operational. Curieusement aucune mention du MICA, même IR, qui est juste le missile IR avec la plus grande NEZ au monde, et le missile IR le plus rapide du monde occidental, mais c'est un détail. Ahola claims that the weapons carried by a fighter form approximately two thirds of its capability, because they need to be guided from the aircraft for most of its flight. If that is the case, then it would be remiss of the Finnish Air Force not to take into account the increased capabilities of the advanced, repositioner equipped AESA radars offered on both the Gripen E/F and the Eurofighter Typhoon, which are a generation ahead of the radars used by the other candidate fighters. Oui, des AESA ayant 12 ans de retard dans leur procurement et arrivant 30 ans après que les français aient commencé à travailler dessus, sont "technologiquement supérieurs" parce que? Ils sont montés sur un support qui tourne? Parce qu'avoir des antennes latérales ça coûte trop cher? LOL The US has proved extremely unwilling to allow F-35 operators to have meaningful operational sovereignty when it comes to maintenance and repair, and, even more importantly, mission data. Even the UK, a privileged F-35 customer and the programme’s only Level One partner, has been unable to establish an autonomous, in-country mission data re-programming facility. - Rendez-vous compte messieurs! Même nous sommes cocus! Si ça c'est pas une preuve! - Une preuve de quoi? - SI ÇA C'EST PAS UNE PREUVE!" Moreover, while the F-35 is a peerless strike fighter, Et oui! Cocus! Mais contents! it may be less well suited to the counter air role that Colonel Juha Pekku Keränen, HX programme manager, has described as the primary HX mission. The Eurofighter Typhoon may be better suited to safeguarding the integrity of Finland's air space, and to protecting Finland against air attacks. If German plans to acquire more Eurofighters to replace its ageing Tornados, the production line will remain open for several more years, and confidence in continuing upgrades and long term support will be enhanced. Quoi? Jon Lake un yesman de BAE? Mais non voyons... Of the other HX contenders, we believe that the Super Hornet lacks the required performance to meet Finnish requirements, and could struggle to achieve an acceptable exchange ratio against a developed ‘Flanker’ threat. Support may also be problematic during the latter part of the aircraft’s planned service life. Ah bon? Une source qui va dans ce sens? Non rien que dalle. Les finlandais ont opéré le Hornet et en ont été satisfaits. À partir de là... Saab’s Gripen E is an interesting aircraft, and Saab are likely to offer a compelling package of operational sovereignty, local industrial participation, offsets and co-operation with the Swedish Air Force for training and operations. It remains to be seen whether the aircraft is judged adequate to meet operational requirements. Un peu maigre pour l'appareil présenté comme étant diplomatiquement le mieux placé après les appareils US dans la compétition HX... The Dassault Rafale is a superb, versatile strike fighter, and would deserve consideration. A2&I understands that it is seen as an outsider in the HX context, however. Une manière comme une autre de dire qu'on a plus rien à dire de méchant à propos du Rafale parce que l'avion est bon et qu'il fait peur? Éric Trappier en ce moment: