Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)


prof.566
 Share

Recommended Posts

Il y a 10 heures, Teenytoon a dit :

 

Par contre comme je ne vois pas les verts accéder à la présidence en France, Dassault a tout intérêt à jouer la montre. 

Et surtout ça ne sert à rien de se précipiter pour un accord avant les élections allemandes si l'année prochaine le nouveau Bundestag remet tout à plat.

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Patrick a dit :

Le plus drôle dans tout ça c'est que l'avenir étant supposément aux drones, on annonce depuis un bail la fin programmée des chasseurs pilotés.

Donc non seulement Airbus sont parés pour le futur alors que Dassault doit se coltiner ce qui d'ici un siècle grand max sera considéré comme un dinosaure en termes de concept d'emploi, à savoir le chasseur piloté, mais en plus de ça Airbus ne sont même pas foutus de laisser ça aux français...

Il y a quelque temps j'avais fait remarquer que les américains ne voulaient pas juste "de l'argent", mais "tout l'argent".
On est exactement dans le même cas.
Les entreprises allemandes agissent comme des enfants gâtés entourés de montagnes de jouets qui hurlent "ES IST MEINS!" ("c'est à moi!") quand leur petit camarade français fait mine de s'amuser avec son seul vieux jouet tout patiné, transmis de père en fils depuis des générations.

Alors, une fois encore, on va le dire clairement: puisque les allemands ont plein de technologies et plein d'argent, et qu'ils sont infoutus de respecter leur partenaire SENIOR, et bien qu'ils fassent leur avion tout seuls.

De toute façon si on va bien vers le monde de drone avec des architectures comme celle décrite par @Picdelamirand-oil on n'a pas besoin des allemands ni sur le plan financier ni sur le plan industriel ni sur le plan techno. Je dirais même que compte tenu de la puissance de airbus, Dassault a intérêt à ne pas travailler avec eux.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Extrait (p. 7) d'un audit relatif au projet Typhoon, produit par le National Audit Office pour le compte du Ministère de la Défense britannique et paru en 2011 : 

Citation

Costs have increased significantly

9 The development costs of Typhoon have more than doubled to £6.7 billion from the original approval in 1987. These costs are fixed regardless of the number of aircraft the Department buys. The production cost of Typhoon is £13.5 billion, which is within the original approval from 1996. However, the Department is buying 72 (30 per cent) fewer aircraft than it originally planned when the investment decision was made, reducing numbers of aircraft bought from 232 to 160. If the development and production costs are taken into account, the unit cost of each aircraft ordered has risen by 75 per cent.

[...]

The collaborative arrangements and complexity of the technology have increased costs

11 Out of the £3.5 billion cost increase, £2.2 billion is due largely to the inefficient collaborative commercial and managerial arrangements, obligations to international partners and the complexity of the technologies being developed, a challenge compounded by the rigid collaborative workshare requirements. The Department did not anticipate the potential of these arrangements to drive additional cost into the project. A further £332 million of the cost increase reflects necessary steps to evolve the capability of the aircraft in the face of the changing operational needs. The remaining £1 billion largely reflects cost of capital charges mainly incurred due to delays in the project. Where the Department has contracts in place, cost control has improved in recent years.

https://www.nao.org.uk/wp-content/uploads/2011/03/1011755.pdf

Ca vend du rêve, hein !

Edited by Skw
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

C'est sur que la proposition sur ATL2 est clairement le moyen de voir la volonté allemande d'aller plus loin ou non.

En tout cas, on peut bien comprendre la réaction des représentants Airbus comme de la panique. Il est possible qu'ils aient entendu parler en off d'une volonté d'achat de F35 par l'Allemagne et qu'ils voient la seul façon de contrer cela en donnant plus de travail à l'Allemagne. Mais  comme cette fois côté industriel français et politique français ( en partie  pour ces derniers ), ils ont la trouille.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, hadriel a dit :

Exactement, sans l'Eurodrone (dont on ne sait toujours pas ce qu'il devient) et le FCAS Manching met la clé sous la porte. Et rapidement pour le BE qui n'a que l'upgrade du Typhoon pour Quadriga de prévu en ce moment.

Je ne souhaite aucun mal aux gens de Manching - que j'ai eu l'occasion de côtoyer dans le passé - mais il s'agit là de la BITD allemande

Si l'objectif est d'assurer sa pérennité - tout à fait légitime évidemment - y compris en lançant un programme spécifiquement dédié à la préservation de ce qui fut Messerschmitt le constructeur du premier avion à réaction, alors la bonne adresse est le Bundestag à Berlin.

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Alexis a dit :

Je ne souhaite aucun mal aux gens de Manching - que j'ai eu l'occasion de côtoyer dans le passé - mais il s'agit là de la BITD allemande

Si l'objectif est d'assurer sa pérennité - tout à fait légitime évidemment - y compris en lançant un programme spécifiquement dédié à la préservation de ce qui fut Messerschmitt le constructeur du premier avion à réaction, alors la bonne adresse est le Bundestag à Berlin.

Si tu fais allusion au Schwalbe il me semble que c'est bien le He178 qui fut le premier avion à réaction

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, jean-françois a dit :

C'est sur que la proposition sur ATL2 est clairement le moyen de voir la volonté allemande d'aller plus loin ou non.

En tout cas, on peut bien comprendre la réaction des représentants Airbus comme de la panique. Il est possible qu'ils aient entendu parler en off d'une volonté d'achat de F35 par l'Allemagne et qu'ils voient la seul façon de contrer cela en donnant plus de travail à l'Allemagne. Mais  comme cette fois côté industriel français et politique français ( en partie  pour ces derniers ), ils ont la trouille.

Dans ce cas "bien fait pour leurs gueules", car ils avaient déjà bien fait du chantage et se sont bien abusivement gavés d'argent public sur le programme A400M (menaçant à maintes reprises d'arrêter de travailler dessus si les Etats ne rajoutaient pas des biftons à gogo dans le pot, ce qu'ils ont fait à chaque fois...). A part que là ils étaient en position de force, vu l'urgence pour les armées des pays clients de remplacer leurs vieux avions de transport essouflés.

Là, c'est fort différent, Airbus est plutôt en position de faiblesse, et surtout vis-à-vis de la France il n'y a aucune urgence (les évolutions du Rafale national, le rendront crédible jusqu'en 2040), et d'autres solutions viables existent pour les 3 nations aujourd'hui en discussion.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Bruno a dit :

Airbus est plutôt en position de faiblesse, et surtout vis-à-vis de la France il n'y a aucune urgence (les évolutions du Rafale national, le rendront crédible jusqu'en 2040), et d'autres solutions viables existent pour les 3 nations aujourd'hui en discussion

Oui !  "Quelle époque épique"  nous vivons depuis 3 à 4 ans ... et au moins jusqu'à mi-2022 !    Pendant ce temps là le Rafale continue son bonhomme de chemin 

Edited by Bechar06
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Billou a dit :

D’où la sale expression « pisser du code »

Dans le cas du F-35, la bonne expression serait « pisser du code dans un violon », vu l'efficacité de leurs rustines logicielles sur les défauts de conception...

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Kelkin a dit :

Dans le cas du F-35, la bonne expression serait « pisser du code dans un violon », vu l'efficacité de leurs rustines logicielles sur les défauts de conception...

Faut pas être mauvaise langue comme ça. Après les tests de régression les défauts sont encore là, donc tout va bien... :biggrin:

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Un passage de l'audition de Hoke m'interroge.

S'agissant du NGF, il a indiqué (à peu près) : "Les partenaires ont développé 10 architectures au moment des Joint Concept Studies (JCS) et les 3 CEMAA (France, Allemagne et Espagne) en ont sélectionné 5 ensemble. Ils sont actuellement en train de discuter des spécifications de chacune et vont sélectionner une architecture et ses spécifications".

Or Dassault avait indiqué avoir travaillé sur 4 ou 5 architectures (me rappelle plus, l'âge...). On en a vu une à Euronaval (maquette d'avion sans dérive) et une au Bourget (deux maquettes "empennage papillon" dont une à l'échelle 1/1), cette dernière étant celle qui aurait les faveurs chez Dassault (sur les 3 qui restaient, si mes souvenirs sont bons). Mais si le choix dépend des CEMAA, ça pourrait ne pas être une étude Dassault ("leader" sur le NGF) qui soit sélectionnée... :huh:

Ou alors j'ai raté un détail ?

Edited by Deltafan
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, BPCs a dit :

Ça ne s'apparente pas à un aveu de pompage de savoir-faire Ça ? :dry:

Nope, uvu que c'est nous, ça s'appelle "de l'amélioration pour élever une petite chose au rang de l'Art"... :wink:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Deltafan a dit :

Un passage de l'audition de Hoke m'interroge.

S'agissant du NGF, il a indiqué (à peu près) : "Les partenaires ont développé 10 architectures au moment des Joint Concept Studies (JCS) et les 3 CEMAA (France, Allemagne et Espagne) en ont sélectionné 5 ensemble. Ils sont actuellement en train de discuter des spécifications de chacune et vont sélectionner une architecture et ses spécifications".

Etait-ce à propos du seul avion ou à propos du système de systèmes, avion(s) et drone(s) compris ? Sur le moment, ça ne m'a pas semblé clair.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Patrick a dit :

Le génie de DA est là. Savoir mieux que les opérationnels ce qui est bon pour eux.

Faut peut-être pas exagérer non plus...

Les opérationnels demandent des capacités et des performances, le constructeur fait les choix techniques pour les obtenir ou les approcher, ou fait savoir qu'on n'en est pas encore arrivé au X-Wing.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • g4lly locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...