Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Note onuesque (soulignage effectué par mes soins) :

Citation

Press briefing notes on Ukraine: Grave concerns

Spokesperson for the UN High Commissioner for Human Rights: Liz Throssell

Location: Geneva

Date: 11 March 2022

Subject: Ukraine

We remain gravely concerned by the rising death toll and human suffering in Ukraine and call for an immediate end to the attacks. We have so far recorded 549 civilian deaths and 957 injuries since the armed attack began on 24 February, although the actual figure could be much higher.

Civilians are being killed and maimed in what appear to be indiscriminate attacks, with Russian forces using explosive weapons with wide area effects in or near populated areas. These include missiles, heavy artillery shells and rockets, as well as airstrikes.

Schools, hospitals, and kindergartens have been hit – with hugely devastating consequences. On 3 March, 47 civilians were killed when Russian airstrikes hit two schools and several apartment blocks in Chernihiv. On 9 March, a Russian airstrike hit Mariupol Hospital No.3 injuring at least 17 civilians. We are still investigating reports that at least three civilians may have been killed in the airstrike. We spoke to different sources in Mariupol, including local authorities, indicating consistently that the hospital was both clearly identifiable and operational when it was hit.

We have also received credible reports of several cases of Russian forces using cluster munitions, including in populated areas. On 24 February, a cluster munition exploded at the Central City Hospital in Vuhledar, in government-controlled Donetsk, killing four civilians, injuring 10 others, and damaging ambulances, civilian vehicles and the hospital itself. There were other cluster munition attacks in several districts of Kharkiv, in which nine civilians were killed and 37 injured.

Due to their wide area effects, the use of cluster munitions in populated areas is incompatible with the international humanitarian law principles governing the conduct of hostilities.

Civilian casualties are rising daily, as is general human suffering. We remind the Russian authorities that directing attacks against civilians and civilian objects, as well as so-called area bombardment in towns and villages and other forms of indiscriminate attacks, are prohibited under international law and may amount to war crimes.

We also remain concerned by continued reports of arbitrary arrests and detention of Ukrainians who voice their opposition to the Russian attack, including in peaceful protests. We have documented individual cases of such arbitrary arrests in the east of Ukraine, but have been asked not to release details, as there are concerns regarding the safety of those who have spoken to us. We believe that those detained are at risk of torture or other ill-treatment and call for their immediate and unconditional release. We are also concerned by the pejorative use of labels such as “saboteurs” and “mercenaries”, with the intent or effect of exposing certain individuals to higher risks of harm.

We call on the parties to fully respect the rights of everyone under their control. Those who have laid down their weapons or are hors de combat by injury or detention, including prisoners of war, must be treated humanely, and be protected from any form of torture or degrading treatment.

END

https://www.ohchr.org/EN/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx?NewsID=28262&LangID=E

Version française (traduction automatique) :

Citation

Notes de conférence de presse sur l'Ukraine : Graves inquiétudes

Porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme : Liz Throssell

Lieu: Genève

Date : 11 mars 2022

Objet : Ukraine

Nous restons gravement préoccupés par l'augmentation du nombre de morts et de souffrances humaines en Ukraine et appelons à l'arrêt immédiat des attaques. Jusqu'à présent, nous avons enregistré 549 morts et 957 blessés civils depuis le début de l'attaque armée le 24 février, même si le chiffre réel pourrait être beaucoup plus élevé.

Des civils sont tués et mutilés dans ce qui semble être des attaques aveugles, les forces russes utilisant des armes explosives à large rayon d'action dans ou à proximité de zones peuplées. Il s'agit notamment de missiles, d'obus d'artillerie lourde et de roquettes, ainsi que de frappes aériennes.

Des écoles, des hôpitaux et des jardins d'enfants ont été touchés, avec des conséquences extrêmement dévastatrices. Le 3 mars, 47 civils ont été tués lorsque des frappes aériennes russes ont touché deux écoles et plusieurs immeubles à Tchernihiv. Le 9 mars, une frappe aérienne russe a touché l'hôpital n°3 de Marioupol, blessant au moins 17 civils. Nous enquêtons toujours sur des informations selon lesquelles au moins trois civils pourraient avoir été tués lors de la frappe aérienne. Nous avons parlé à différentes sources à Marioupol, y compris les autorités locales, indiquant systématiquement que l'hôpital était à la fois clairement identifiable et opérationnel lorsqu'il a été touché.

Nous avons également reçu des informations crédibles sur plusieurs cas d'utilisation par les forces russes d'armes à sous-munitions, y compris dans des zones peuplées. Le 24 février, une arme à sous-munitions a explosé à l'hôpital central de Vuhledar, dans la ville de Donetsk contrôlée par le gouvernement, tuant quatre civils, en blessant 10 autres et endommageant des ambulances, des véhicules civils et l'hôpital lui-même. D'autres attaques aux armes à sous-munitions ont eu lieu dans plusieurs quartiers de Kharkiv, au cours desquelles neuf civils ont été tués et 37 blessés.

En raison de leurs effets étendus, l'utilisation d'armes à sous-munitions dans des zones peuplées est incompatible avec les principes du droit international humanitaire régissant la conduite des hostilités.

Les pertes civiles augmentent chaque jour, tout comme la souffrance humaine en général. Nous rappelons aux autorités russes que diriger des attaques contre des civils et des biens de caractère civil, ainsi que les soi-disant bombardements de zones dans des villes et des villages et d'autres formes d'attaques aveugles, sont interdits par le droit international et peuvent constituer des crimes de guerre.

Nous restons également préoccupés par les informations persistantes faisant état d'arrestations et de détentions arbitraires d'Ukrainiens qui expriment leur opposition à l'attaque russe, notamment lors de manifestations pacifiques. Nous avons documenté des cas individuels d'arrestations arbitraires de ce type dans l'est de l'Ukraine, mais nous avons été priés de ne pas divulguer de détails, car la sécurité de ceux qui nous ont parlé suscite des inquiétudes. Nous pensons que les personnes détenues risquent d'être torturées ou maltraitées et appelons à leur libération immédiate et inconditionnelle. Nous sommes également préoccupés par l'utilisation péjorative d'étiquettes telles que « saboteurs » et « mercenaires », avec l'intention ou l'effet d'exposer certaines personnes à des risques plus élevés de préjudice.

Nous appelons les parties à respecter pleinement les droits de toute personne sous leur contrôle. Ceux qui ont déposé les armes ou sont hors de combat par blessure ou détention, y compris les prisonniers de guerre, doivent être traités avec humanité et protégés de toute forme de torture ou de traitement dégradant.

FIN

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Alexis a dit :

Alexandre Gabuev ne fournit aucune source pour ses déclarations. Et l'article qu'il fournit en référence de son affirmation "Au lieu d'un processus inter-agences rigoureux, toute la planification de la guerre a été réduite à une opération clandestine développée par une poignée de personnes en uniforme et par le président lui-même" a été écrit par lui-même... avant le début de la guerre :smile:

Il s'agit ici d'un simple avis d'un analyste, certes basé à Moscou mais qui ne semble pas avoir d'autre source que ça, ou alors qui n'en parle absolument pas.

Quelle autre explication cohérente aux ratés du début de l'opération: unités non constituées en vue du combat, absence de liaisons radios, absence d'appuis, colonnes perdues...? L'armée russe a plein de défauts, mais elle sait planifier (et s'y attache méticuleusement), et si les unités qui attendaient depuis des semaines avaient été impliquées dans la planification et la préparation ces faits ne seraient pas arrivés de façon systématique (toujours au vu de notre connaissance, mais il y a quand même sur les premiers jours une multitude de vidéos concordantes provenant de la plupart des axes d'attaque).

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, gustave a dit :

Pas vraiment: les VCI et fantassins se mettent à l'abri de l'autre côté de l'axe derrière le talus, les chars font face et tirent. En revanche le char touché est clairement détruit, il ne continue que sur sa lancée...

Ce qui m'étonne c'est qu'ils sont en file sur une seule voie , alors que l'autre voie est libre. Je ne connais pas grand chose à la marche d'une unité blindée. Spontanément j'aurais marché sur deux colonnes, voir en quinconce. Mais, c'est peut-être une connerie.  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, gustave a dit :

Quelle autre explication cohérente aux ratés du début de l'opération: unités non constituées en vue du combat, absence de liaisons radios, absence d'appuis, colonnes perdues...? L'armée russe a plein de défauts, mais elle sait planifier (et s'y attache méticuleusement), et si les unités qui attendaient depuis des semaines avaient été impliquées dans la planification et la préparation ces faits ne seraient pas arrivés de façon systématique (toujours au vu de notre connaissance, mais il y a quand même sur les premiers jours une multitude de vidéos concordantes provenant de la plupart des axes d'attaque).

L'immense ratage côté russe, ce serait surtout le renseignement. Il semblerait que le Kremlin veuille revoir les plans de carrière de certains gradés au sein du FSB. Un certain nombre de suiveurs/spécialistes, russes ou occidentaux, considèrent depuis un moment qu'il y aurait pas mal de choses à revoir dans le fonctionnement du FSB.

Edited by Skw
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Akhilleus a dit :

Stupide ou en tout cas mal monté (tir sur croisement découvert sur une colonne multiple de VCI et MBTs)

Tu peux considérer que l'équipe antichar est déjà morte et eventuellement les éléments de soutien (d'ailleurs il y'a des tirs de suppression dont au 125 mm sur leur position)

Et je ne suis même pas certain que le char touché soit hors service malgré le montage (il continue longtemps)

C'est effectivement théoriquement suicidaire. Maintenant la colonne ne voir rien sauf un char qui explose. Elle n'a aucun moyen de savoir s'il n'y a pas 10 AT prêts à leur plomber le cul s'ils font face. La réaction la plus probable est de reculer rapidement. Après on ne sait pas ce qui s'est passé avant, après, si les ukrainiens se sont pas planqué dans une gaine de drainage bien profonde, si d'autres mecs sont à droite etc etc.

La seule chose qu'on peut dire c'est qu'il faut oser et que si tous les Ukrainiens font comme ça, les russes sont pas arrivés.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, gustave a dit :

Quelle autre explication cohérente aux ratés du début de l'opération: unités non constituées en vue du combat, absence de liaisons radios, absence d'appuis, colonnes perdues...? L'armée russe a plein de défauts, mais elle sait planifier (et s'y attache méticuleusement), 

Intoxication par leur propre propagande? Ils s'attendaient à être acceuillis en libérateurs et que tout soit plus en 2 jours?

Ranafoutrisme russe qui croyait juste à un exercice comme les autres et alors pas la peine de se bousculer?

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, cracou a dit :

C'est effectivement théoriquement suicidaire. Maintenant la colonne ne voir rien sauf un char qui explose. Elle n'a aucun moyen de savoir s'il n'y a pas 10 AT prêts à leur plomber le cul s'ils font face. La réaction la plus probable est de reculer rapidement. Après on ne sait pas ce qui s'est passé avant, après, si les ukrainiens se sont pas planqué dans une gaine de drainage bien profonde, si d'autres mecs sont à droite etc etc.

La seule chose qu'on peut dire c'est qu'il faut oser et que si tous les Ukrainiens font comme ça, les russes sont pas arrivés.

Quand on est acculé à défendre son territoire on ose tout… d’autans plus quand on a été gavé d’AT.

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, LunchTime a dit :

Entretien avec un volontaire polonais combattant en Ukraine. Quelques informations sur la tactique:

...

J'étais dans un groupe de 130, dont 90 japonais. Les autres étaient des Américains, des Britanniques et cinq Polonais, dont un de la Légion étrangère, après des missions en Afghanistan. Les personnes qui avaient fait leur service militaire ou qui participaient à des conflits avaient deux jours d'entraînement et étaient immédiatement transférées au front. D'autres, plus passionnés et venus avec de la bonne volonté, ont dû rester plus longtemps dans la formation.

 

Y a pas à dire, mais il y a des combinaisons de lettres qui devraient être interdites par la convention de Genève: "Brytyjczyków". C'est pas permis de mettre des "jcz". Non mais quoi, zut! Même un castor bourré fait mieux. 

Edited by cracou
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

21:59

"L'armée ukrainienne a détruit le poste de commandement russe près de Kiev", a annoncé vendredi soir le général Valery Zaluzhny, commandant en chef des Forces armées ukrainiennes.

(traduit du polonais - onet)

https://wiadomosci.onet.pl/swiat/wojna-rosja-ukraina-rosjanie-chca-okrazyc-kijow-ponosza-straty-relacja-na-zywo/kcenxjp

Shotam (ukrainien, avec video de la frappe

https://shotam.info/povitriani-syly-znyshchyly-vorozhyy-punkt-upravlinnia-v-kyivskomu-napriamku-video/

Valery Zaluzhny sur sa page Facebook :

https://www.facebook.com/CinCAFU/videos/687903219032922/

Edited by Benoitleg
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, LunchTime a dit :

Avant le premier combat, nous étions trois fois au même poste, allongés dans les tranchées pendant 12 heures à attendre la colonne russe. Comme je l'ai dit, toutes les routes principales sont gardées par l'armée ukrainienne, et les routes forestières secondaires sont flanquées par des groupes comme le mien qui doivent attaquer pour empêcher tout mouvement ultérieur sur cette route et fuir immédiatement.

 

Pour les Russes, c'est très dévastateur mentalement, car ils savent que quel que soit le chemin qu'ils essaient d'emprunter, il y a toujours quelqu'un qui les attend. Même les petits cols forestiers sont protégés par les Ukrainiens. Nous sommes assis masqués dans les tranchées, car devant chacune de ces colonnes, un drone observe la zone. À la fin, une telle colonne est arrivée à l'endroit où nous attendions.

C'était une colonne de 30 à 40 véhicules. Voitures, camion-citerne de ravitaillement, véhicules de combat. Il n'y avait pas de chars car c'était une route forestière.

Il s'agit essentiellement d'une chasse aux camion-citernes. Mais surtout, nous avons frappé le front pour les empêcher d'aller plus loin et semer la panique. Nous avons touché les véhicules au début de la colonne et le camion-citerne là-bas.

A mettre en rapport avec la séquence de l'embuscade que j'ai posté page précédente.

 

 

 

traduction :

forces filmées en train de tirer dans une zone fortement peuplée. Ville de Trostyanets (nord), #Ukrainian UAV filme un système de fusée tirant à côté de la gare. armée clairement mal entraînée, car 3 pièces d'artillerie automotrices et de nombreux véhicules, y compris un camion-citerne tout autour.

 

 

Edited by Métal_Hurlant
Link to comment
Share on other sites

L'Ukraine affirme que des Tu95 MS serait entrée dans leur espaces aériens. Il serait à l'origine des frappes de hier. 

Dans un même temps, l'Ukraine affirme que des attaques en territoire bélarusse serait réalisé par des Russes pour faire croire à des attaques ukrainiennes et ainsi motivé l'entrée en guerre du Bélarus

Le Président Zelenski a annoncé que le maire de la ville Meliopol avait été enlevé par un commando Russe. 

De gros bombardements ont eu lieu dans la nuit sur Mykolaïv

Et une autre vidéo d'une colonne Russe qui se fait prendre un embuscade par de l'arti et des troupes au sol autours de Kiev. 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Boule75 a dit :

Tu te réfères à ça, je pense :

 

 

 

Je rapprocherais bien ça également du ridicule public imposé au chef des renseignement extérieurs le 23 février dernier lors du Conseil de "défense" russe : la grande scène du "répétez / soyez clair / vous bafouillez / dites le ! / Ce n'est pas ce que nous avons dit, non".

L'une des hypothèses expliquant cette séquence était un désaccord, une divergence d'analyse. Poutine, après avoir entendu ce qu'il voulait entendre voici 15 jours et vu ce qu'il ne voulait pas voir depuis, cherche peut-être des coupables chez ses "opposants" internes. Je parie que Staline a fait ça à une époque...:endifficultec:

Je faisais entre autres choses référence à cette épisode, qui mériterait néanmoins confirmation. Par ailleurs, le problème réside sûrement dans la pression qu'impose Vladimir Poutine pour recevoir comme remontée de terrain ce qu'il souhaite entendre. Mais les problèmes au sein du FSB semblent bien plus profonds. A commencer par le recrutement. Il semblerait par exemple que cela soit désormais davantage une instance que l'on intègre de père en fils qu'au travers d'un parcours élitiste et hautement sélectif. Il faudrait que je retrouve les différentes sources que j'avais pu lire sur le FSB... mais les problèmes sont également bien internes et pas seulement dus à l'autoritarisme de Vladimir Poutine.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

A propos du Tu-141 tombé à Zagreb. Le système d'alerte roumain a détecté son intrusion au dessus du territoire roumain, il a "coupé" un coin de la Roumanie pendant 3 minutes seulement venant de la Hongrie et repartant vers la Hongrie, jeudi 10 mars de 23h23 à 23h26 (heure de Bucarest).

Vu les circonstances et le bref laps de temps, il n'y a pas eu de procédure d'identification.

Link to comment
Share on other sites

TU-141 crashé à Zagreb

J’ai fait une petite revue de presse : on est désormais presque certain que l’appareil a survolé Roumanie et Hongrie depuis l’Ukraine sans être détecté, puisque la Croatie a elle vu venir l’appareil à sa frontière et pu tirer le vecteur à travers  ces 2 pays, et que l’OTAN se gratte désormais la tête pour savoir comment elle a pu se trouer ainsi.

Par contre, on ne sait pas encore trop si le TU était ukrainien (ils semblent dire que non) ou Russe (ils ne sont pas sensé en avoir, mais l’hypothèse est formulée que les Russes auraient pu en sortir de la naphtaline pour tester ou épuiser la DA Ukrainienne).

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Akhilleus a dit :

On passe clairement en phase urbaine dans certains cas

(Sur celui là, il a pas fallu grand chose pour que ca tape le parapet de terrasse)

 

OH punaise la trajectoire ras les moustaches par rapport à l'angle de l'immeuble.... 

Darwin compte les points.... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, collectionneur a dit :

@LunchTime 90 japonais ? Cela me fait tiqué vu que le quasi blocus qu'a imposé le Japon envers ses citoyens concernant les séjours a l'étranger pour cause de Covid.

Le gouvernement japonais est peut être juste plus prudent sur sa communication.

Les Européens sont dans la surenchère niveau com a qui annoncera le plus d'aide militaire a l'Ukraine. 

Ça ne m'étonnerait pas que d'autres pays soient plus discret.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

A priori le Tu-141 "serait" bien Ukrainien. Perte de contrôle.

Une vidéo de 2021 d'un exemplaire ukrainien upgradé (impressionnant le joujou !) :

 

Photo récente, même période :

1646963231148-tu-141.jpg?quality=60

Citation

The Tu-141 is a fascinating piece of Soviet-era hardware that Ukraine has upgraded and made useful following the invasion of Crimea in 2014. More of a cruise missile than a traditional drone, the aircraft is rocket-launched from its trailer and flies a predetermined course at transonic speed, collecting various forms of intelligence, before recovering via parachute. It can then be reset and used again. 

It just so happens one of the wings was left largely intact, allowing us to verify our hunch. Still, the fact that this drone flew so far off course is both puzzling and alarming. But it would not be the first loss of the Tu-141 of the war. Another went down in Ukraine just days ago.

The Tu-141 is a fascinating piece of Soviet-era hardware that Ukraine has upgraded and made useful following the invasion of Crimea in 2014. More of a cruise missile than a traditional drone, the aircraft is rocket-launched from its trailer and flies a predetermined course at transonic speed, collecting various forms of intelligence, before recovering via parachute. It can then be reset and used again. 

 

Ce ne serait pas le premier perdu par les ukrainien dans ce conflit :

Reste à avoir confirmation officielle. Il sera identifié, les débris semblent exploitables pour ça :

 

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...