Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Fil actu le monde, beaucoup d'info US intéressante, dont le recul à 55 km de Kiev sur le front Nord Est. Ca commence à dégager sérieusement la menace de l'artillerie de ce coté là. 

 

Citation

L’armée russe a reculé de plus 30 km à l’est de Kiev depuis 24 heures et a commencé à établir des positions défensives sur plusieurs fronts en Ukraine, a indiqué mercredi un haut responsable du Pentagone. « Les Ukrainiens ont réussi à repousser les Russes à 55 km à l’est et au nord-est de Kiev », a déclaré à la presse ce haut responsable ayant requis l’anonymat, alors que le Pentagone estimait encore mardi que les forces russes se trouvaient à 15 à 20 km du centre de la capitale.

« Nous commençons à constater qu’ils se retranchent et qu’ils établissent des positions défensives, a-t-il ajouté. Ce n’est pas qu’ils n’avancent pas, c’est qu’ils ne tentent pas d’avancer. Ils prennent des positions défensives. » Les forces russes restent également bloquées à 10 km du centre de Chernihiv, au nord-est de Kiev, selon les estimations du Pentagone. Dans cette zone, « ils cèdent du terrain, ils se déplacent dans la direction opposée, mais pas de beaucoup », a-t-il noté.

A Kharkiv, où les combats restent intenses, les forces russes sont encore à 15 à 20 km du centre-ville et elles font face à une résistance « très ferme » des Ukrainiens. Selon le responsable du ministère américain de la Défense, l’armée russe semble donner désormais la priorité aux régions séparatistes pro-russes de Lougansk et Donetsk, dans l’Est. « Ils déploient beaucoup plus d’énergie dans la région de Lougansk et Donetsk, notamment autour de Lougansk », a-t-il indiqué. « Nous pensons qu’ils tentent d’immobiliser les forces ukrainiennes », qui sont déployées depuis 2014 le long de la ligne de front avec les zones séparatistes, « afin qu’elles ne puissent pas être utilisées ailleurs », a-t-il expliqué.

Au sud, le Pentagone constate que la Marine russe utilise le port de Berdyansk, sur la mer d’Azov, pour se ravitailler. Berdyansk est l’une des rares villes dont les forces russes ont réussi à prendre le contrôle, au 28e jour de leur offensive. Enfin, le Pentagone ne constate aucun changement autour d’Odessa. Si plusieurs missiles ont été tirés en direction d’Odessa depuis des navires russes en début de semaine, cela ne s’est pas reproduit mardi ni mercredi, a précisé le responsable américain.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

https://www.lefigaro.fr/international/direct-guerre-en-ukraine-jamais-nous-ne-nous-rendrons-assure-le-maire-de-kiev-20220323

Le Royaume-Uni va livrer 6000 missiles antichars supplémentaires à l'Ukraine

Le Royaume-Uni va livrer 6000 missiles antichars supplémentaires à l'Ukraine, multipliant par plus de deux ses livraisons d'armes après l'invasion russe du pays, a annoncé mercredi le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Malgré la résistance «extraordinairement courageuse» des Ukrainiens, «nous ne pouvons et n'allons pas rester sans réagir et laisser les Russes réduire les villes ukrainiennes en poussière», a indiqué Boris Johnson avant des sommets de l'Otan et du G7 prévus jeudi à Bruxelles, un mois après le début de la guerre. «Le Royaume-Uni travaillera avec (ses) alliés pour accroître la soutien militaire et économique à l'Ukraine, renforçant ses défenses alors qu'elle inverse le cours de cette bataille», a-t-il ajouté.

Ces 6000 armes antichars portent à plus de 10.000 le nombre de ces armes destinées à l'Ukraine. Londres a déjà livré au pays plus de 4000 missiles antichars, dont des NLAW et Javelin, ainsi que des missiles portatifs Starstreak.

Boris Johnson a aussi annoncé aussi une aide de 25 millions de livres (30 millions d'euros) pour l'armée ukrainienne, en plus des 400 millions de livres d'aide économique et humanitaire déjà promis.

 

Berlin va livrer 2000 armes antichar à l'Ukraine, selon une source parlementaire

L'Allemagne va livrer 2000 armes antichar supplémentaires à l'Ukraine pour la soutenir face à l'invasion russe, a indiqué mercredi une source parlementaire à l'AFP. Cette source, qui a souhaité conserver l'anonymat, confirmait des informations circulant dans les médias allemands.

Les forces ukrainiennes ont déjà reçu 1000 armes antichar et 500 lance-missiles sol-air de type Stinger pris dans les réserves de la Bundeswehr, l'armée allemande. Par ailleurs, l'Allemagne a fait parvenir environ 500 missiles sol-air Strela sur les quelques 2700 promis.

Le reste des missiles «est en voie d'être acheminé», a assuré la ministre des Affaires étrangères Annalena Baerbock mercredi lors d'une intervention à la chambre basse du parlement, le Bundestag. «Nous sommes l'un des plus gros fournisseurs d'armes à l'Ukraine dans la situation actuelle», a-t-elle déclaré.

 

La Suède va envoyer 5000 armes antichar de plus

La Suède va envoyer 5000 armes antichar supplémentaires à l'Ukraine pour la soutenir face à l'invasion russe, a annoncé le gouvernement mercredi.

Le pays scandinave, qui avait rompu pour Kiev avec sa doctrine lui interdisant d'exporter des armes vers un pays en guerre pour la première fois depuis 1939, va expédier une nouvelle cargaison d'armes. L'annonce intervient à la veille d'un discours du président ukrainien Volodymyr Zelensky devant le Parlement suédois, jeudi.

Edited by Métal_Hurlant
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Un Ropucha russe c'est fait attaquer dans dans le port de Berdiansk par l'armée ukrainienne. 

On apprend aussi que les ukrainiens ont capturés un systèmes de guerre électronique Russes Krasukha-4 et que les Américains ont déjà fait savoir à l'Ukraine qu'il voudrais récupéré le système pour l'analyser. On se croirait presque à l'époque de l'ex-URSS ou les américains récupérait tout les systèmes Russes qui trouvait 

Edited by Vince88370
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Colstudent a dit :

Va bientôt y avoir + d'armes AT que de chars en face...ça va faire cher la munitions contre des fantassins

Ça sert aussi très bien contre les bunker et positions fortifiées. Et si les Ukrainiens réussissent à repousser ou à forcer un retrait de l'armée russe ce sera une assurance vie le temps que l'armée ukrainienne et russe ce reconstruise et fasse bien réfléchir les russes si ils veulent un troisième round si ils arrivent à reconstituer une. armée capable d'offensive aussi énorme.

Edited by Connorfra
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Fanch a dit :

les russes n'essayent plus d'avancer dans l'immédiat.

Les contre-attaques ukrainiennes doivent être efficace

Pour moi ça veut surtout dire qu’ils se refusent à prendre la ville d’assaut. Soit qu’ils se gardent de la marge de manœuvre lors de négociations, soit qu’ils n’ont pas envie d’une guerre de Tchétchénie bis. Je suis assez sceptique sur la réel résistance de l’armée Ukrainienne. Je n’ai pas l’impression qu’elle ai réussi à mener une contre attaque coordonnée depuis le début de la guerre. 

Il y a 8 heures, jagouille a dit :

Vu le coté marécageux de la zone, ça va ressembler rapidement au front de flandre en 1914 - 1918. 

Ou à Stalingrad 1942

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Arland a dit :

Mais, mais ... le truc n'a même plus de contrôle en profondeur ou en direction et pourtant il aurai réussi à sortir le train et à ne pas l'exploser en plein champs?

Faut un dieu aux commandes pour arriver à faire un exploit pareil.

Jamais un zinc ne peut voler comme ça. Même "tomber avec panache" comme dirait notre ami Buzz c'est impossible dans ce cas,  en l'absence de tout moyen de contrôle tangage + lacet. La vidéo ne montre pas l'état des ailerons, mais l'aile n'a pas l'air en super état non plus. Et je ne parle même pas du centrage qui ne ressemble plus à rien, vu le nombre de morceaux perdu sur l'arrière.

Personnellement je pencherai plus pour un atterrissage forcé suite avarie majeure (résultant de tirs par exemple), avec action de destruction une fois au sol.

Edited by KPLX
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, casoucasou a dit :

Pour moi ça veut surtout dire qu’ils se refusent à prendre la ville d’assaut. Soit qu’ils se gardent de la marge de manœuvre lors de négociations, soit qu’ils n’ont pas envie d’une guerre de Tchétchénie bis. Je suis assez sceptique sur la réel résistance de l’armée Ukrainienne. Je n’ai pas l’impression qu’elle ai réussi à mener une contre attaque coordonnée depuis le début de la guerre. 

https://www.thedefensepost.com/2022/03/24/russia-defensive-positions-ukraine/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=russia-defensive-positions-ukraine

“The Ukrainians have managed to push the Russians back 55 kilometers east and northeast of Kyiv,” the senior official, who requested anonymity, told reporters. “That is a change from yesterday.”

On Tuesday the Pentagon had estimated that Russian forces were around 20 kilometers from the center of the capital.

To the northwest, “they’re basically digging in and they are establishing defensive positions,” the official added. “So it’s not that they’re not advancing. They’re actually not trying to advance right now.”

Si tu est à 20km du centre ville, tu es en position de frapper la moitié de la ville avec de l'artillerie classique type 2s3 ou 122D30 (avec des munitions assistées). A 55km tu as beaucoup moins de possibilités de frapper et tu mets nettement moins de pression sur ton adversaire pour d'éventuelles négociations.

Edited by Fanch
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, pascal a dit :

Contre-attaquer c'est aussi prendre le risque de se faire cintrer par exemple en terrain ouvert sans avoir la maîtrise de l'espace aérien ... donc contre attaque mais en situation vraiment favorable. Le risque pour les Ukrainiens est de céder à l'euphorie et de subir de lourdes pertes en abandonnant leur posture défensive.

Sans compter que les Russes ne manqueront pas de miner les axes de circulation/passage là où ils auront pu céder le terrain de manière organisée.

 

il y a 20 minutes, Fanch a dit :

https://www.thedefensepost.com/2022/03/24/russia-defensive-positions-ukraine/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=russia-defensive-positions-ukraine

“The Ukrainians have managed to push the Russians back 55 kilometers east and northeast of Kyiv,” the senior official, who requested anonymity, told reporters. “That is a change from yesterday.”

On Tuesday the Pentagon had estimated that Russian forces were around 20 kilometers from the center of the capital.

To the northwest, “they’re basically digging in and they are establishing defensive positions,” the official added. “So it’s not that they’re not advancing. They’re actually not trying to advance right now.”

Si tu es à 20km du centre ville, tu es en position de frapper la moitié de la ville avec de l'artillerie classique type 2s3 ou 122D30 (avec des munitions assistées). A 55km tu as beaucoup moins de possibilités de frapper et tu mets nettement moins de pression sur ton adversaire pour d'éventuelles négociations.

Par ailleurs, il semblerait qu'il y ait également eu du mouvement du côté de Mikolaïv (sud-ouest du pays) au cours des dernières 48 heures :

"Ukrainian sources reported a counter-offensive in the north. The troops liberated Khrystoforivka, Hreihove, Kyselivka and Pervomaiske. It’s most likely the yesterday’s counter-attack of Ukrainian AirAssault Brigade." [Des sources ukrainiennes ont fait état d'une contre-offensive dans le nord. Les troupes ont libéré Khrystoforivka, Hreihove, Kyselivka et Pervomaiske. Il s'agit très probablement de la contre-attaque d'hier de la brigade ukrainienne d'assaut aérien.]

Carte : https://militaryland.net/wp-content/uploads/2022/03/day_28_Southern-Frontline.png

>> Autrement dit, les Ukrainiens semblent prêts à la contre-offensive lorsqu'ils en ont la capacité et là où pertinent.

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Skw a dit :

Sans compter que les Russes ne manqueront pas de miner les axes de circulation/passage là où ils auront pu céder le terrain de manière organisée.

Paradoxal, c'est aussi s'interdire de progresser (éventuellement) sur cet axe et donc renforcer la défense UKR...  Puis ce n'est pas certain que cela garantisse contre harcèlement - attaques des unités légères UKR 

Un général disait, les russes sont au milieu d'un nid de frelons... 

Edited by Fusilier
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Fanch a dit :

https://www.thedefensepost.com/2022/03/24/russia-defensive-positions-ukraine/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=russia-defensive-positions-ukraine

“The Ukrainians have managed to push the Russians back 55 kilometers east and northeast of Kyiv,” the senior official, who requested anonymity, told reporters. “That is a change from yesterday.”

On Tuesday the Pentagon had estimated that Russian forces were around 20 kilometers from the center of the capital.

To the northwest, “they’re basically digging in and they are establishing defensive positions,” the official added. “So it’s not that they’re not advancing. They’re actually not trying to advance right now.”

Si tu est à 20km du centre ville, tu es en position de frapper la moitié de la ville avec de l'artillerie classique type 2s3 ou 122D30 (avec des munitions assistées). A 55km tu as beaucoup moins de possibilités de frapper et tu mets nettement moins de pression sur ton adversaire pour d'éventuelles négociations.

Faut relativiser. Les dernières semaines il y avait une volonté marquée dans les cartes de différencier les zones réellement occupés par les russes et leurs zones d'opération souvent en hachures ou en couleur claire. Maintenant quand les ukrainiens reviennent dans ces régions disputés, on nous vend une déroute totale des russes sur des dizaines de kilomètres comme si ils les avaient occupés réellement. Pas de hachure pour les offensives ukrainiennes, c'est juste pour les russes. Toute présence de soldat ukrainien annoncée par tweet de façon indirect par un maire ou autre correspond à une occupation totale. A un moment, il faut choisir.

  • Confused 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Deres a dit :

A un moment, il faut choisir.

Ca ne se déroule pas dans un espace neutre, dans l’éther...  l'occupé est chez lui, en terrain favorable, ce qui n'est pas le cas de l'occupant, dont la maîtrise de l'espace se résume à ce qu'il est effectivement capable de contrôler 

Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, KPLX a dit :

Jamais un zinc ne peut voler comme ça. Même "tomber avec panache" comme dirait notre ami Buzz c'est impossible dans ce cas,  en l'absence de tout moyen de contrôle tangage + lacet. La vidéo ne montre pas l'état des ailerons, mais l'aile n'a pas l'air en super état non plus. Et je ne parle même pas du centrage qui ne ressemble plus à rien, vu le nombre de morceaux perdu sur l'arrière.

Personnellement je pencherai plus pour un atterrissage forcé suite avarie majeure (résultant de tirs par exemple), avec action de destruction une fois au sol.

Toi tu n'as jamais vu la vidéo du F-15 israélien qui atterri avec une aile en moins. 

Je ne dis pas que le Su-25 a atterri dans l'état où il est, je dis juste que ce n'est pas impossible.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Deres a dit :

Maintenant quand les ukrainiens reviennent dans ces régions disputés, on nous vend une déroute totale des russes sur des dizaines de kilomètres comme si ils les avaient occupés réellement.

Toute présence de soldat ukrainien annoncée par tweet de façon indirect par un maire ou autre correspond à une occupation totale. A un moment, il faut choisir.

Pas mieux que ce qui précède ... L'Ukrainien est chez lui, le Russe non, tout ce qui n'est pas sécurisé dans l'espace investi par les Russes n'est pas occupé ... il est "parcouru"

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, FATac a dit :
il y a 13 minutes, Deres a dit :

Toute présence de soldat ukrainien annoncée par tweet de façon indirect par un maire ou autre correspond à une occupation totale. A un moment, il faut choisir.

Ben... Celui qui est "chez lui", c'est occupation totale. Celui qui envahit, c'est hachuré. Simple, non ? :happy:

Pour le dire autrement :

- si les forces Russes sont présentes quelque part, soit elles ont nettoyé et contrôlent le terrain, soit elles sont contestées (hachures dans ce cas) ;
- si elles ne sont pas ou plus là... le terrain est sous contrôle ukrainien.

Ça ne veut pas dire que les FS russes ne peuvent pas faire des actions en profondeur mais dans ce cas, tu peux hachurer toute l'Ukraine si ça te fait plaisir...

Edited by DMZ
Grillé par tout un tas de personnes...
Link to comment
Share on other sites

Est-ce qu'à l'ouest, on doit être nostalgique de l'URSS?

 

Coté positif, c'était une situation tendue mais figée et stable. On savait clairement qui était l'ennemi et l'allié.

 

Coté négatif, ben tout le reste.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,947
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...